Bienvenue chez nous ! [Privé Akemi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bienvenue chez nous ! [Privé Akemi]

Message  Mizuki Asano le Ven 24 Fév - 19:06

Bienvenue chez nous !



En se réveillant telle une fleur en plein éclosion, Mizuki avait vraiment une très bonne mine. Son joli visage était encore plus ravissant et rafraîchissant que les jours normaux. Comme si on avait annoncé à la jeune fille une très grande et bonne nouvelle. Son sourire illuminait toute la chambre sombre de la jeune fille. En général, Mizuki était toujours de bonne humeur mais là c’était un record de bonne humeur garanti ! D’un bon, de son lit, elle se retrouva sur ses deux pieds prête à faire la fête !! M’enfin bon, notre jolie fleur devait d’abord aller en cours avant de faire la folle. Mais pourquoi ne pas faire la folle en allant en cours, mais aussi, pendant les cours ! Enfilant un sweat-shirt gris foncé portant des motifs de petits soleils de couleurs bleu, orange, rouge et vert. Assorti à un slim noir et à des bottines à talons hauts de couleur égale à celle de son pantalon, Mizuki se retrouva vite prête ! Se coiffant d’un chignon haut et très serré, elle laissa une petite mèche rebelle rester sur son œil gauche tout en ne le recouvrant pas. Dans les couloirs, Mizuki était très populaire : tout le monde lui disait bonjour avec un grand sourire, qu’elle rendait avec ravissement à la seconde d’après. Même les professeurs souriaient en voyant notre petite boule d’énergie passer dans les couloirs. Mizuki sans les autres, ce n’est plus du tout pareil et l’académie sans notre Mizuki, ce n’est pas amusant !


La jeune fille a toujours été ainsi, rafraîchissante à souhait. Toute son énergie et sa bonne humeur ne se fait pas toutes seules, vous savez ! Mizuki, c’est une jeune fille forte mais tout de même fragile, qui aime naturellement la vie et toute les personnes. Mizuki aime les gens, mais surtout ses amis. Toute son énergie, son courage et sa détermination ; c’est toujours toutes ces personnes qui l’entourent et qui lui sont si chères. C’est la chose plus importante pour elle.


En ce moment même pendant que je vous parle de notre fleur préférée, elle aussi elle rêve, en cours d’ailleurs… Le professeur l’a d’ailleurs bien remarqué et n’est pas aussi ravi que la jeune fille ne l’est. Continuant à rêvasser elle tomba de sa chaise quand le professeur la secoua un peu. BOUM, sur les fesses ! Mizuki se réveilla d’un coup et laissa paraître son teint rouge-tomate. Elle releva sa chaise et là on pouvait dire qu’elle était dans une situation de très grande gêne : En premier plan, une équation de mathématique et le professeur juste à côté et en deuxième plan Mizuki. On peut le dire, Mizuki n’était pas très à l’aise. Mais heureusement quand on est populaire, on a de vrais amis qui savent nous aider. Cette histoire se termine bien, bien qu'elle ai mal commencé, par une réponse soufflée.


Encore une preuve d’amitié sans faille… Rapidement le repas de midi passait, malgré la guerre entre les terminals et les premières. Mizuki étant bien sur de la partie, elle en sortit recouverte de purée… Sale de sa guéguerre, elle alla se changer dans sa chambre. Elle enfila finalement un gilet sans manche et jean de couleur très claire, qu’elle mit sur un sous-pull noir pailleté de paillettes bleues pâles. La petite jupe assortie, en jean également, elle garda ses bottines. Elle se contempla dans la glace assez satisfaite du résultat. Finalement Mizuki sortie de la chambre se retrouvant nez à nez avec une parfaite inconnue.


avatar
Mizuki Asano
J'aime faire du cirque et faire le cirque !

Messages : 242
Date d'inscription : 17/09/2011
Age : 18
Localisation : En boule dans son lit, en train de baver sur son oreiller

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bienvenue chez nous ! [Privé Akemi]

Message  Invité le Jeu 8 Mar - 17:44

Toute cette histoire m'avait un peu chamboulée... Mais il faut que je me reprenne ! Je ne suis pas tellement du genre à laisser paraître mes émotions. D'ailleurs vaut mieux sinon beaucoup pourrait se poser des questions tellement passer du rire au larmes est facile.

Encore une fois mes pensées s'égarent ... Et puis maintenant que j'avais récupérer ma (GROSSE) valise et mes deux sacs ainsi qu'un sac à main (Non ça ne fait pas beaucoup du tout ...) Après tout il me faut bien des affaires. Et puis je suis une fille. Une fille ça à toujours plein d'affaires. Surtout une fille comme moi. Sans aucune histoire de prétention, juste que j'aime bien prendre soin de moi. Et je pense que cela se voit quand même un petit peu.

Bien sur moi et mon sens de l'orientation très aiguisée j’erre dans les couloirs un peu ailleurs et cherchant trop peu la chambre. Mais enfin, sans vraiment m'en rendre compte je trouvas un couloir où les portes semblaient donner sur des chambres.

Je regardais les numéros et au moment d'arriver devant la chambre 305 je tomba alors nez à nez avec une jeune fille assez jolie vêtue d'un sous pull noir pailleté bleu pâle avec un gilet sans manche et un jean claire avec une jupe en jean par dessus. J'adhère assez, et c'est peut être pas plus mal car elle sortait de la chambre 305. Peut être allons nous partager cette chambre ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bienvenue chez nous ! [Privé Akemi]

Message  Mizuki Asano le Ven 16 Mar - 18:11

La mode ? Hum… Mizuki n’était pas du genre à passer des heures et des heures devant sa commode, à chercher la tenue idéale. Disons que Mizuki n’était pas comme les modes… Bien qu’on ne le voit pas trop, Mizuki cherche quand même un certain style cool, et chic à la fois. Enfermée dans son enfance, elle s’est toujours habillée avec l’uniforme classique, la chemise blanche, la jupe noir, les ballerines et les collants… Au mieux, la chemise changeait de couleur pour opter pour du beige ou toutes autres couleurs peaux. Désormais la jeune fille renie toute sorte de vêtement trop ‘parfait’, ça lui fait… peur… Du coup, c’est la fille cool mais bien habillée… Sur cette petite parenthèse, je voulais dire qu’à la vu d’un grand nombre de valises et sacs à main, Mizuki se retenu de laisser tomber sa mâchoire inférieure sur le sol… Regardant dans les yeux la jeune fille aux nombreuses valises, Mizuki lui sourit… Elle ne savait pas trop qui elle pouvait être mais règle numéro un, toujours partir sur de bonnes bases ! D’ailleurs en la regardant de plus près, elle était très mignonne. Asano-san avait beau se creuser la cervelle, qui pouvait-elle être à part… A part ? Oui !


« Tu doit être ma colocataire ? Akemi Atsumi c’est ça ? Pour ma part, je m’appelle Mizuki Asano, en première. »



Faisant signe de la suivre, la jolie jeune fille s’empara de ses clés et ouvrit la serrure qu’elle venait à peine de
fermer. C’était bête quand même, elle aurait pu arriver un peu avant, la colocataire. Sans se faire prier Mizuki entra dans la chambre, cette chambre qui n’était ni un désordre ni un espace rangé. Mizuki n’était pas spécialement douée pour le rangement, mais dire qu’elle était nul, c’était exagérer… Lui proposant son aide pour porter ses valises, Mizuki mit le tout sur le lit du bas, que Akemi –si elle ne se trompe pas de prénom- occupera désormais. D’ailleurs Mizuki s’était réservée le lit d’en haut. Pour plusieurs raisons en fait… Dans son enfance, Mizuki a toujours eu un lit de princesse nunuche, complètement débile et faible. Et pour une personne qui a toujours la pêche, ou du moins, qui joue un personnage qui a toujours la pêche, le fait de grimper pour se coucher, un truc un peu énergique quoi. Et puis de toute façon, elle n’avait qu’à être là avant ! A cette idée Mizuki grimaça… Mais bon… Ca va être drôlement chouette une colocataire, c’est une amie, une confidente… Enfin espérons que leurs relations seront bonnes, ça serait vraiment bête sinon.


« Je me présente, donc, moi tu peux m’appeler Mizu. J’ai 17 ans et j’ai des origines anglaises et françaises. Ma couleur favorite est le bleu turquoise et j’ai deux grandes passions : le cirque et la cuisine !! »


Mizuki avait dit ça un peu vite qu’elle s’emmêlait les pinceaux. Dans ses phrases, elle avait des mots qu’elle n’arrivait pas très bien à prononcer déjà habituellement, et en vitesse multipliée par trois, c'était encore pire. Répétant sa phrase lentement, elle éclata de rire, pour toutes les fautes idiotes de son empressement. Mais au fait, ne devait-elle pas retourner voir ses ami(e)s dans leur bataille de purée ?! Ca attendra. La colocataire qui arrive, c’est peut-être une piètre excuse mais elle ne ment pas. Alors Mizuki prit son téléphone portable et écrit à une vitesse fulgurante un sms. Que voulez vous, les jeunes d’aujourd’hui, quoi !

avatar
Mizuki Asano
J'aime faire du cirque et faire le cirque !

Messages : 242
Date d'inscription : 17/09/2011
Age : 18
Localisation : En boule dans son lit, en train de baver sur son oreiller

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bienvenue chez nous ! [Privé Akemi]

Message  Invité le Dim 18 Mar - 17:44

A la tête de la jeune fille, je suppose qu'elle aussi était assez surprise de me voir. Fin surtout toutes ses valises que j'ai. J'ai bien cru voir sa mâchoire risquer de se détacher mais elle se reprit et avait l'air des gens qui réfléchissent et se creusent la tête et la :

« Tu doit être ma colocataire ? Akemi Atsumi c’est ça ? Pour ma part, je m’appelle Mizuki Asano, en première. »

Ha ! Elle connaissait déjà mon nom ? Et moi qui ne connaissait pas le sien avant.. étrange quand même. Heureusement qu'elle s'est présentée, sinon j'aurais eu l'air un peu bête si elle pensait que je connaissais déjà son nom. Donc Mizuki Asano, j'aime beaucoup. Et avant que j'ai eu le temps de répondre elle me fit signe de la suivre et me pris quelques bagages, ce qui était une aide vraiment bienvenue. J'entra alors dans la chambre, qui n'était ni mal rangé, ni bien rangé. Mais pour moi qui suit assez maniaque c'était difficile, mais quand on est en colocation dans une chambre on fait des efforts. Et puis après tout si elle ne dérange pas mes affaires je n'ai rien à dire. La chambre était bien, il y avait des lits superposé et à en juger par ce qu'il y avait sur le lit du dessus j'en déduis que c'est le lit que Mizuki occupe. Il y avait aussi deux bureaux, et oui il ne faut pas oublier que nous sommes dans une école, il faut bien qu'on travaille. Ainsi que deux placards. J'espère qu'elle n'a pas commencer à occuper les deux. Puis je posa mes affaires et j'allai commencer à lui répondre car je n'en avait pas eu le temps jusqu'à présent. Mais là, une fois encore elle me devança :

« Je me présente, donc, moi tu peux m’appeler Mizu. J’ai 17 ans et j’ai des origines anglaises et françaises. Ma couleur favorite est le bleu turquoise et j’ai deux grandes passions : le cirque et la cuisine !! »

Elle avait dit ça tellement vite que j'ai eu du mal à tout comprendre. Dis donc cette fille est une vraie boule d'énergie. Comparée à moi, il y a une grande différence, car même si de temps en temps je deviens très énergique et assez agitée parfois même plus que Mizuki, j'ai quand même besoin de mes petits moments de calme, sans avoir de gens autour de moi qui s'agite trop.

Mizuki avait du se rendre compte qu'elle avait parler vraiment vite car elle répéta sa phrase une deuxième fois et elle explosa de rire, ce qui me fit sourire. Même si je ne savais pas à quoi été du se fou-rire. Puis elle pris son téléphone et écrivit un texto. Je profita alors de ce moment de calme pour enfin pouvoir en placer une :

- « Merci de m'avoir aider à amener mes valises jusqu'ici déjà. Et merci pour ton accueil aussi ça fait plaisir »

Et bah oui ! C'est pas tout le monde qui m'aurait accueillie comme ça. Qui c'est sur qui j'aurais pu tomber...
Puis je continua :

- « Moi c'est Akemi et j'ai 19 ans. Je viens à peine d'arriver ici et je dois avouer que je suis un peu perdue. Moi je suis d'origine Japonaise & Allemande. Quant à moi ma couleur favorite c'est le violet. Et mes passions sont la musique et le sport. »

Puis je pris une chaise pour m'asseoir. Cela faisait un moment que j'étais debout et à vrai dire je commençais à en avoir un peu plein les jambes et elles commençaient à ne plus me porter. Puis j'ajouta une dernière chose elle va vraiment finir par me prendre par une boîte à paroles. J'espère quand même que je ne la saoule pas trop avec toutes ses paroles

- « Tu pourras m'expliquer un peu le fonctionnement de l'académie et pour la chambre aussi, dans quelles armoires as-tu déjà installer tes affaires ? Et où se trouve la salle de bain et tout ça. Sa serait super sympa de ta part, histoire qu'il y est au moins un endroit que je connaisse assez bien, parce que les couloirs de l'académie sont un vrai labyrinthe pour moi .... »

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bienvenue chez nous ! [Privé Akemi]

Message  Mizuki Asano le Mar 20 Mar - 19:36

Akemi tira une chaise pour s’asseoir. Un petit objet callé dans le coin, tomba et roula sur le sol, comme une bille. Mizuki rigola un peu, signe qui était sans importance mais signe qui amène à la sympathie. Prenant une autre chaise, elles étaient maintenant face à face. Quand on est ainsi c’est souvent le fait d’une confrontation. On s’imagine un peu comme sur un ring de boxe où tous les coups sont permis à part en dessous de la ceinture… Certes, c’est un détail, mais c’est assez troublant tout de même, comprenez la gêne que Mizuki avait en regardant Akemi. Mais qu’elle était bête ! Elle n’avait rien à cacher, non ? Alors pourquoi fallait-il qu’elle doute autant d’elle. Notre petite boule d’énergie n’en savait trop rien… Prenant un élastique qui se trouvait sur sa coiffeuse, elle s’attacha les cheveux une natte qu’elle termina en chignon. Regardant elle lui fit un sourire et écouta la jeune fille stylée…


« Merci de m'avoir aidé à amener mes valises jusqu'ici, déjà. Et merci pour ton accueil aussi, ça fait plaisir »

Oh, ça ? Ce n’est rien c’est parfaitement naturel… Certaines personnes sont malpolies et trouvent ça normal de ne pas venir en aide aux personnes mais Mizu n’est point comme ça. C’est une marque de respect en fait. Un principe de vie même. Pour une jeune fille de la bourgeoisie anglaise : une véritable Lady doit toujours être respectueuse envers autrui… Mizuki avait été élevée très durement quand elle était plus petite, et quelque fois quand elle s’ennuyait les jours de pluies, elle se remémorait son passé. Nombre de fois elle avait pleuré… Bon nombre de fois elle avait pleuré, bon nombre de fois elle y avait repensé, à ses parents. La jeune fille avait été élevée comme une princesse mais à la fois comme une paysanne, je m’explique : comme une princesse il faut le dire, les bonnes manières, corsais serré un peu plus chaque soir, les livres sur la tête et les cours d’économie et de langues. C’était comme dans les films américains en fait… Mais certes, après ça, ce n’était pas les somptueux repas en famille, ni encore les beaux cadeaux et gâteries de ses parents. C’était une soupe, certes avec les ingrédients les plus nobles, et au lit. Tous les jours pareils… Akemi continua dans sa lancée, rapidement tout de même.


« Moi c'est Akemi et j'ai 19 ans. Je viens à peine d'arriver ici et je dois avouer que je suis un peu perdue. Moi je suis d'origine Japonaise & Allemande. Quant à moi ma couleur favorite c'est le violet. Et mes passions sont la musique et le sport. »


Elle était donc d’un an l’ainée de Mizuki, le respect se faisait plus grand. Les origines Japonaise et Allemande se devinaient bien : rien qu’à entendre son prénom, on savait bien qu’elle était japonaise. Et puis sa peau blanche, ses cheveux blonds comme le blé montraient bien ses origines allemande. Mais chose qui lui donnait un petit plus sur toutes les autres filles Japo-Allemande, c’était ses jolis yeux violets, tirant sur le bleu saphir. Nous sommes tous différents et ce sont nos différences qui font la richesse de notre âme. Mizuki ne la connaissait pas encore mais rien que son physique était différent des autres, elle aimait plutôt bien. Elle-même, Mizuki Asano, avait beaucoup de différences. Par exemple, son physique était plutôt type d’une japonaise qu’une anglaise. Ne voulant pas trop renier ses origines, car notre petite Mizu est une vrai fan de son pays, elle s’habillait au moins une fois par semaine comme une parfaite anglaise, chose ridicule mais rigolote. Mizuki possède certains rites tout au loin de sa journée, c’est un sujet passionnant de recherche. Peut-être faudrait-il la livrer à la science, ou comme cobaye… Demandez-lui un peu pour voir… Soit elle vous étranglera soit elle vous embêtera jusqu’à la fin de votre vie… Le sport, le sport… Mizuki adore ça également ! Elle en fait au moins une bonne demi-douzaine de fois par jour en fait. Que ça soit parce qu’elle a raté son bus ou par pur plaisir personnel, Mizu adore. Et puis le cirque est un sport, alors comment ne pourrait elle pas aimer le sport ? La musique, Mizuki aime un peu moins. Elle adore le hard rock certes, mais le lendemain ne plus entendre la moindre petite sourie, ce n’est pas trop possible pour une fille bruyante qui déprime à moitié si elle n’entend pas les autres personnes.


« Tu pourras m'expliquer un peu le fonctionnement de l'académie et pour la chambre aussi, dans quelles armoires as-tu déjà installer tes affaires ? Et où se trouve la salle de bain et tout ça. Sa serait super sympa de ta part, histoire qu'il y est au moins un endroit que je connaisse assez bien, parce que les couloirs de l'académie sont un vrai labyrinthe pour moi .... »


Hm… Pour ce qui est de l’orientation Mizuki n’est pas mauvaise… Elle est même très bonne, alors elle ne comprit pas trop comment Akemi avait pu se perdre… L’académie n’avait pas spécialement un fonctionnement spécial. Il ne faut pas confondre académie réputée avec académie compliquée ! Mais bon, qui sait, chacun ses qualités, chacun ses faiblesses. La salle de bain c’était simple, tout au bout du couloir, deuxième porte à gauche avec écrit en gros, en gras, en souligné et en italique (ça doit faire sûrement toute les mises en pages de word, ce titre !) : douches. Et puis ce n’est pas spécialement sympa d’aider, en tout cas pas pour Mizuki. Je me répète mais dans sa religion –Mizuki n’a pas de religion à part le Mizukisme-, on doit l’entraide à son prochain ! Et puis les couloirs sont assez larges. Attrapant un bout de papier et un crayon, Mizuki dessina avec un peu de mal, l’académie en vol d’oiseau (vue aérienne), le nom des salles, les couloirs et les escaliers indiqués. Mizuki n’est pas une artiste mais on reconnaissait bien l’académie et ses contours. Elle se leva et s’avança vers l’armoire. Composée en deux parties, les affaires de Mizuki demeuraient à l’étage du haut.


« Je t’ai dessiné un petit plan avec des annotations sur l’académie pour pas que tu te perdes. Pour ce qui est de l’armoire, comme tu peux le voir, mes affaires occupent la place du haut, donc de toute évidence, les tiennes auront leurs places en bas. Pour la salle de bain, il y a des douches au fond du couloir deuxième porte à gauche et des lavabos et sanitaires au même endroit. »


Tout était dit avec un sourire. Un sourire chaleureux et qui amène la sympathie d’une personne. Bien qu’il soit simple, il était rassurant. Mais Mizuki pensa qu’elle devait avoir un petit creux depuis le matin à se trimballer avec autant de valises aussi lourdes. Comme dans les films, je disais, il se trouve qu’elle avait fait une fournée de cookies au chocolat blanc et aux éclats de noix de macadamia, le matin à l’aube et qu’elle les avait ramenés dans sa chambre, dans son tiroir à manger. Dans les cas de sèches lors d’un devoir de maths ou bien d’une envie de grignotage, c’était toujours utile. Pour accueillir quelqu’un aussi. Cherchant dans son tiroir de bureau, elle trouva la jolie boite verte. L’ouvrant, on sentit rapidement une bonne odeur de cookie dans toute la pièce. Se penchant vers Akemi, elle en prit entre ses deux doigts et lui dit…


« Tu en veux un ? J’en ai fais un peu trop ce matin et puis tu dois être affamée après ce voyage ! »

avatar
Mizuki Asano
J'aime faire du cirque et faire le cirque !

Messages : 242
Date d'inscription : 17/09/2011
Age : 18
Localisation : En boule dans son lit, en train de baver sur son oreiller

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bienvenue chez nous ! [Privé Akemi]

Message  Invité le Sam 31 Mar - 23:14

Mizuki avait vraiment l'air très gentille.. Et puis à sa tête je devinais qu'elle avait plutôt un bon sens de l'orientation. Et comme un incompréhension du fait que je me sois perdue. Mais après tout on est tous différent, et là ou certains sont très bons, d'autre sont moins bons, nuls ou mauvais. Et inversement.
Puis elle pris un papier et un stylo et dessina quelque chose qui ressemblait à l'académie. Certainement un plan. Pas trop mauvaise idée, même si j'avais vraiment horreur des plans. Pas que je ne sache pas les lire, mais ça m'énerve rapidement. Hé oui pour certaine chose, j'avais du mal. Je ne m'énerve pas facilement pourtant.
après avoir terminé son plan détaillé de l'académie elle se leva et se dirigea vers l'armoire et :

« Je t’ai dessiné un petit plan avec des annotations sur l’académie pour pas que tu te perdes. Pour ce qui est de l’armoire, comme tu peux le voir, mes affaires occupent la place du haut, donc de toute évidence, les tiennes auront leurs places en bas. Pour la salle de bain, il y a des douches au fond du couloir deuxième porte à gauche et des lavabos et sanitaires au même endroit. »


Mizuki est une fille vraiment souriante et avenante, car tout cela était dit dans un magnifique sourire laissant apparaître ses dents parfaitement blanche. Je suis jalouse !
Elle retourna ensuite vers le bureau et ouvrit le tiroir, d'où elle sortit une boîte verte, qu'elle ouvrit. Je pu alors sentir une bonne odeur de cookie. J'adore ça en plus ! Et Mizuki se pencha vers moi :

« Tu en veux un ? J’en ai fais un peu trop ce matin et puis tu dois être affamée après ce voyage ! »


Elle n'avait pas tord ! J'avais vraiment faim. Bon ok j'ai tout le temps faim. Mais là c'était pas pareil ! Avec toutes les péripéties de ma matinée c'était une vraie faim, pas juste une envie de gourmandise. Mais si j'étais très gourmande...

- "Effectivement j'ai vraiment faim. Merci beaucoup c'est très gentil de ta part !"

Je plongea alors la main dans la boîte verte et pris un cookie que je porta à ma bouche. Huum ! Vraiment délicieux, on sentait bien le chocolat blanc et le noix de macadamia. Vraiment exquis. Même si je ne suis pas fan des noix de macadamia, marié avec le chocolat blanc c'était vraiment bon. Et puis le chocolat blanc, c'était vraiment mon péché mignon.

- "Chocolat blanc et noix de macadamia ? Vraiment super bon en tout cas ! Tu es une très bonne cuisinière si je peux me permettre."

Après avoir terminer de manger ce délicieux cookie, je sorti un mouchoir de ma poche afin de nettoyer mes mains de ses miettes. Et oui quand je dis que je suis maniaque, ce n'est pas qu'a moitié... J'aime pas franchement avoir des restes de nourriture quelle qu'elle soit sur les mains. Elles ne sont pas un garde manger..

- "Et sinon tu pourrais me parler un peu de toi ? Que fais tu exactement ici ? Des frères et soeurs ? Fin je dois peut être, être indiscrète mais j'aimerais bien en apprendre d'avantage sur toi Mizuki."

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bienvenue chez nous ! [Privé Akemi]

Message  Mizuki Asano le Mar 3 Avr - 18:00

"Chocolat blanc et noix de macadamia ? Vraiment super bon en tout cas ! Tu es une très bonne cuisinière si je peux me permettre."


Mizuki sourit gentiment… Ce n’était pas que la modestie ne l’étouffait pas mais on lui avait déjà dit auparavant que son talent pour la cuisine dépassait l’ordinaire. Mais un compliment c’est une petite chose gentille qui fait toujours sourire alors faut-il bien répondre par quelque chose. Car Mizuki avait comme perdu la voix, elle n’avait pas envie de parler, certes, mais n’y parvenait pas non plus… Son ventre lui faisait mal, il se tordait dans tout les sens comme s'il allait exploser. C’était un peu pareil, à chaque fois qu’Alice venait, mais pourquoi maintenant ? Pourquoi pendant qu’elle sympathisait avec sa jolie colocataire Akemi ? C’était bien inattendu. Mizuki avait très mal au ventre, une goutte de sueur coula d’ailleurs de son front… Quand bien même Mizuki tentait de ne pas céder, tout son esprit s’envolait en fumée blanche…


"Et sinon tu pourrais me parler un peu de toi ? Que fais tu exactement ici ? Des frères et soeurs ? 'Fin je dois peut être, être indiscrète mais j'aimerais bien en apprendre d'avantage sur toi Mizuki."



Au début, sa présence à Seiko n’était pas un besoin d’étude, mais bien un abandon de ses parents. Des frères et des sœurs bien entendu que non et puis… Dans la misère qu’elle avait été pour vivre chez ses parents, elle n’aurait pas eu la force de les protéger. Elle-même en est restée troubler, une deuxième personnalité s’est crée en elle. Une Alice. C’était si facile, pourtant au début… Tous les sentiments de haine, de folie ou de colère, tout-ceci était enfermé dans Alice. Tous étaient ‘abandonnés’. Mais certes, qui aurait pu savoir qu’une autre personne allait naître de cette haine ? A n'en plus savoir… Elle se manifestait, elle prenait de la place en poussant dehors Mizuki. Cette lutte intérieure se voyait d’ailleurs bien à l’extérieur également… Sueurs froides, larmes, froncements de sourcils ou bien aussi la toux… Mizuki luttait vraiment contre tout ça depuis un certain moment. Elle avait pu l’emprissoner mais tout d’un coup, c’était bien trop pour un seul corps et pour une seule jeune fille. Son âme tombait inexorablement dans le vide et la confusion…




*Narration par Alice*

Ce corps est faible et petit, il ne sait pas résister aux tortures… Cette fille est aussi faible que ce piètre corps, elle se fait piétiner par ma puissance, je la fait souffrir. Son âme est complètement décolorée, elle se cache aux autres et se transforme à leur contact, un peu comme… Un caméléon. Elle change de couleur et d’humeur, elle n’est pas stable… Elle n’est pas fixe… Toujours troublée pour un rien, elle s’autodétruit. Elle veut plaire aux autres mais qu’a-t-elle à se changer comme ça ? C’est sûrement la peur… La peur de soi, la peur de ne pas se faire accepter. Ce n’est qu’une trouillarde qui n’accepte pas la vérité. C’est pitoyable. Un manque de volonté, un corps si faible devrait mieux se secouer un peu mais moi j’en ai marre. La supporter jour et nuit tout le temps à pleurnicher, elle m’embête et m’enquiquine. Être gentille ne sert à rien, que se faire encore plus mal en prenant la misère des autres sur ses épaules. On s’autodétruit bêtement. Elle n’a pas de point fort, elle n’a pas de hargne. La passion ne pourrait même plus la sauver, elle en est privée. Bien, quand elle était enfermée dans cette pièce, pourquoi n’a-t-elle pas essayé de s’y échapper, elle a même préférer croire qu’elle était enfermée dedans. Au fond même, ses parents étaient bien plus malins… Ils le savaient qu’elle n’était pas maligne. Ils la connaissaient même mieux qu’elle-même. Cette petite faiblarde ne mérite pas la vie. Mais gardons tout de même en vue que je suis rattachée à elle. Sans elle je meurs… Et je ne pourrais pas accomplir mon objectif… Je ne pourrais pas, même un instant, la rendre heureuse. Même si il faut que je tue, je veux qu’elle goûte à du bonheur au moins une seule fois avant notre suicide… Je garderais un peu de regret dans mon cœur si elle n’y goutait pas…


Pendant que j'y songeais, à son cas, elle s'aggravait... Elle pleurait de toute son âme que ça fini par ce voir à l’extérieur de mon corps... Elle me haïssait... Elle voulait que je parte, que je la laisse tranquille... Elle me lançait des injures pour se donner la force de lutter contre moi, simplement... Pitoyable... Quand à cette autre fille, elle partirait sûrement. Tout aussi pitoyable que l'autre ! On lui fait peur ou plutôt, on va lui faire peur. Évidemment des personnes comme Mizuki et moi, ce n'est pas courant. On est pas folle pourtant... A part moi... Mizuki s'allongeait sur le lit juste à côté de l'endroit où les deux jeunes filles s'étaient assis. La tête contre le mur, les jambes pliés contre son torse et ses mains serraient en poings. Elle criait sa colère, elle criait notre colère. Contre nos parents, contre moi... Moi je ne pouvais rien faire de notre corps à part observer de loin, et je peux vous dire que cette Akemi, je l'observais... Elle allait s'enfuir comme tous les autres. Elle n'était qu'une personne parmi tant autres à vrai dire... Un simple être humain... Nous la jalousons, Mizuki et moi, d'une certaine manière...

avatar
Mizuki Asano
J'aime faire du cirque et faire le cirque !

Messages : 242
Date d'inscription : 17/09/2011
Age : 18
Localisation : En boule dans son lit, en train de baver sur son oreiller

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bienvenue chez nous ! [Privé Akemi]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum