Event : "Enlèvement-aire mon cher Watson" /END/

Aller en bas

Event : "Enlèvement-aire mon cher Watson" /END/

Message  PNJ le Mar 26 Fév - 20:22


EVENT : "Enlèvement-aire mon cher Watson"


Détectives : Jessica, Karin, William, Ciel




Vous voilà tous réuni. Vous étiez les seuls à l'étage pour de bonnes ou qui semblent bonnes raisons. Vous m'avez tous les quatre déçu tout au long de la semaine et le fait que vous soyez les suspect de l'enlèvement de ce chat n'arrange pas votre cas. Je remercie quand même Jessica Jackson d'avoir bien voulu rassembler tout le monde ici, en salle commune, salle de l'enlèvement dans ce cas. Vous êtes les personnes dont j'ai le moins confiance en ce moment mais il faut vite que je retourne à mon bureau.



Dépêchez-vous de trouver le coupable, j'ai d'autres chats à fouetter ! Je n'ai pas envie que l'histoire s’ébruite, le festival approche beaucoup de finition et si la vedette n'est pas là, ça ne va pas aller... Surtout que vous n'êtes pas les personnes que je porte le plus dans mon coeur en ce moment et que l'un de vous est le coupable, c'est parti !

Sournoisement,
Le directeur Jean Seiko


Dernière édition par PNJ le Lun 22 Juil - 6:46, édité 2 fois
avatar
PNJ

Messages : 48
Date d'inscription : 04/11/2011
Localisation : EVENT

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Event : "Enlèvement-aire mon cher Watson" /END/

Message  Jessica Jackson le Mer 27 Fév - 21:27

Elle n'avait pas le choix. Elle se devait de ne pas échouer dans sa mission. Sa place dans l'équipe des pompom-girls en dépendait ! Elle ne savait que très bien que ce serait ce qu'exigeraient ses parents s'ils étaient convoqués par le directeur. Elle retirait discrètement les crampons des chaussures de l’équipe de foot adverse quand elle se fut prendre par le directeur. Pffff ! Comment avait-elle pu faire confiance à l'élève responsable des clés des vestiaires ?! Elle aurait dû se douter que s'il ne lui avait fallu qu'un cornet de glace à la vanille avec quelques brisures de noisettes dessus pour l'amadouer, c'était que l'efficacité de celui-ci à faire le guai pendant qu'elle "glissait un mot doux dans le casier d'un ami" (oui, le gourmand avait gobé ça, comme il l'avait fait avec les bonbons qu'elle lui avait apporté au dernier match de basket) était très incertaine...

Le directeur l'avait regardée d'un air désapprobateur. Elle s'était justifiée et avait même eu le toupet de dire que pour gagner il faut être près à tout. Qu'il fallait savoir mettre toutes les chances de son côté, et dans ce cas, ce serait elle, Jessica Jackson, la chance de l'équipe de foot de l'Académie Seiko. Ca n'avait pas vraiment convaincu le proviseur qui lui avait de demander de quitter le vestiaire car de toute façon, elle n'était pas autorisée à l'utiliser. Frustrée, elle s'était venger en courant découper les uniformes des majorettes de l'équipe adverse.
Elle avait aussi naturellement pris soin de placer les quelques crampons qu'elle avait gardés dans leurs chaussures pour les empêcher de danser correctement et pour les faire accuser à tort. Qu'elle avait ri lorsqu'on avait banni celles-ci du stade pour 3 mois ! Il était de toute manière impensable qu'elles reprennent du service après l'humiliation de paraître quasiment en petites tenues sur la pelouse ! Ah ! Méfait accompli.

Malheureusement pour elle, il semblait que le directeur eut aperçu sa mine réjoui et ait tout compris. Il n'avait aucune preuve, naturellement. Mais il semblait depuis ne plus du tout la quitter des yeux. C'était en écoutant des bruits de couloir qu'elle avait appris la disparition de la mascotte bien-aimée (sauf du directeur). Son génie manipulateur s'était immédiatement éveillé. Si elle retrouvait la mascotte, elle était certaine de s'en tirer avant que la situation ne s'aggrave. Elle décida donc de s'improviser enquêtrice.

Les données qu'elle avait glanées ça et là lui avait permis de réduire le champ des suspects à trois personnes. Karin Karino l'artiste excentrique, William Dashwood, le nouveau professeur de biologie dont l'arrivée avait été objet d'une rumeur compromettante (dont elle doutait beaucoup, mais quelle pourrait toujours utilisé si besoin) et Ciel Hinori, le véritable fantôme de l'équipe des majorettes de l'académie.

Après le départ du directeur, elle avança au milieu de la classe et sans aucune introduction déclara catégoriquement :



Plutôt on aura trouvé le coupable, plutôt on pourra retourner à nos occupations. Vous étiez tous dans les parages lorsque Chacha a disparu. Votre alibi je vous pris.

avatar
Jessica Jackson

Messages : 110
Date d'inscription : 14/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Event : "Enlèvement-aire mon cher Watson" /END/

Message  Karin Karino le Lun 4 Mar - 20:16

* Ça n'était vraiment pas ma journée. Déjà le matin, j'avais déjà failli à plusieurs reprises renversée diverses choses... Mon bol de céréales avait failli valser à l'autre bout du réfectoire ( rattrapé de justesse par une bonne âme qui passait par là ), j'avais déchiré mon gant préféré ( celui avec une pierre en forme de losange, brillante et ... turquoise ), et pratiquement fais tomber une fille pas plus grande que moi... aux cheveux roses. Enfin bref, cette journée s'annonçait mal. Qu'allait il m'arriver ? De tout ce qui c'est passé, je n'aurais pu imaginer ma honte pour ce qui s'est passé ensuite. Vraiment horrible !

Quand j'étais, seule, dans la salle où j'ai l'habitude de peindre, quelqu'un à fait irruption dans la salle. Vous voulez que je vous dise ? Je suis une vraie froussarde. Hé bien oui ! C'est dis. La porte s'ouvrit sur une personne plutôt âgée au vu de son crâne un petit peu dégarnie, et cette homme portait un costume très chic, qui devait valoir une fortune. Si j'avais pu me voir à ce moment là, j'aurais parier que mes cheveux s'étaient dressé sur ma tête. J'eus un hoquet de surprise, et en conséquence de ce soubresaut, la peinture qui était contenue jusque là dans son pot s'en échappa ... pour venir s'écraser sur le magnifique costume. Le sourire que jusque là arborait l'homme ( qui était le directeur en personne ) s'estompa, et il me jeta un regard noir, avant de partir. Que venait il faire ici avant que je le barbouille ( sans le faire exprès ) de peinture ? Je n'en sais rien. En tout cas, il était fu-ri-eux. J'ai vraiment intérêt à me tenir à carreau si je ne veux pas finir par être fusillée du regard à chaque fois que je le croise.

Plus tard dans la journée, alors que je croyais que mon horrible poisse s'en était aller, je m'enfoncer encore plus profond que je ne l'étais auparavant. Pour aujourd'hui, en français, j'avais une dissertation à faire. Mais je l'avais oubliée dans ma chambre ! J'étais pourtant sûre et certaine de l'avoir glisser dans mon sac ! Quelle poisse ! La prof n'a pas vraiment été clémente avec moi. J'ai une nouvelle dissertation à faire pour demain. Je n'ai pas que ça à faire, moi !

A la fin de la journée, totalement éreinter, je rentrai vite à mon dortoir. La seule chose à laquelle je pensais? Ma dissertation. Question imagination et créativité ? Pas de problèmes ! Mais question réussir à couché sur le papier ce que je pense, c'est autre chose. Je m'installai à mon bureau et me mis immédiatement à l'ouvrage. Plus d'une heure plus tard, j'avais fini. Je regardais tout fière ma double feuille. Une écriture d'artiste ! -rire- ( personne ne comprend les artistes, ce sont des incompris ) Je m'installai sous ma couette, et piquai un petit somme...

Le lendemain, ma poisse semblait avoir disparue ! - Oh joie ! - Et je marchais ( ou plutôt gambadais ) dans les couloirs, sans but réel. A un quelconque moment, je crois que je heurtai une personne qui courrait, l'air inquiète, mais je n'y prêtai pas vraiment attention. La journée se passait très bien, jusqu'à ce qu'une fille nommée Jessica Jack-je-sais-plus-quoi fit irruption dans la classe où je me trouvais. Elle lança à la cantonade :

" Plutôt on aura trouvé le coupable, plutôt on pourra retourner à nos occupations. Vous étiez tous dans les parages lorsque Chacha a disparu. Votre alibi je vous pris. "


Au début, je la regardai sans comprendre. Et puis l'information se diffusa dans mon cerveau et je compris de quoi elle parlait. J'avais vaguement entendue parler d'un enlèvement... d'un chat. Hé bien sûr, je me trouvai pile au mauvais endroit au mauvais moment. Ma poisse d'hier ne m'étais vraiment pas favorable... Que faisais-je hier déjà ?
Ah oui, je renversais toute sorte de chose autour de moi, du grand n'importe quoi ... - soupir - Je m'avançai d'un pas que je voulais agile ( pour ne pas trébucher ), souri à Jess' et dis d'un ton enjoué :


" Salut, je suis Karin ... Bon, pour faire court, au moment de ... l'enlèvement, je trainais sans but dans les couloirs. Je sais que ça n'es pas vraiment un alibi, mais que veux-tu ? Je dis la vérité, et celle-ci est que j'étais bel et bien dans ces couloirs à ce moment là. "
avatar
Karin Karino

Messages : 63
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 19
Localisation : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Event : "Enlèvement-aire mon cher Watson" /END/

Message  William Dashwood le Mar 5 Mar - 13:27

William profitait de sa journée de repos pour essayer de remonter dans l'estime du directeur de l'académie. Il décida de passer tout son temps dans une salle d'étude avec son ordinateur afin d'y arriver.

*Bien bien Willy! A peine arrivé tu te prends déjà un savon par le patron des lieux! Ca c'est du record! D'un autre coté, ce n'est pas ta faute si tous les prédécesseurs en biologie étaient décevant. Mais tout de même, il aurait pu être plus sympa avec toi le vieux. Dire qu'il comptait plus sur un chat acrobate que sur un professeur de biologie pour redorer l'image de l'académie, c'est vrai qu'il y est allé un peu fort. Tu n'as pas encore commencé ton premier cours qu'il faut déjà que celui-ci soit parfait. Bon ce n'est pas grave, ce qui est fait est fait. T'as intérêt de trouver un bon moyen de remonter dans son estime. Il n'a pas l'air commode mais toute personne a son point faible... Après tout, c'est un homme parmi les autres, il a juste beaucoup d'autorité. Bon réfléchi réfléchi....

1>C'est un homme assez fier. Même si tu le connais depuis peu, ça saute à la figure.
2>Il mise au maximum sur l'image, sinon, à quoi cela servirait de créer un évènement promotionnel avec ce satané chat acrobate.
3>Tout le monde à un patron, le sien, ce sont les parents d'élèves.

Réponse:
1>Tu le flatte au maximum... Peut marcher un petit moment, mais la supercherie sera vite découverte... Allé, tu vas devoir faire tes preuves
2>Faire un cours si plaisant que les enfants en parlent au parents, et que ceux-ci fassent remonter l'info lors de la réunion parents-professeur... Trop de travail mais pas infaisable.... Mais trop de travail tout de même
3>Tu trouves un moyen de pression contre le directeur afin qu'il te laisse tranquille.*


Le jeune professeur avait passé la nuit à réfléchir à un moyen d'arriver à ses fins. Le lendemain , il s'engouffra à nouveau dans la salle déserte afin de vaquer à son travail, casque sur les oreilles. Plusieurs heures de calme plus tard, il vit deux jeunes filles se presser dans le couloir. Curieux, il ne put s’empêcher d'aller voir ce qu'il se tramait là bas. L'une des filles enquêtait sur la disparition du chat acrobate. L'autre, vraisemblablement assez gênée, lui disait qu'elle n'avait pas d'alibi, elle traînait juste dans les couloirs. Pensant que la discussion était close, William s’apprêtait à retourner dans sa salle de travail improvisée, lorsqu'il sentit des regards posés sur lui. Il se retourna, et vit que les deux filles le fixaient.

"Quoi? Moi? Réellement? ......... Bon d'accord, j'ai passé la journée seul, ici, dans cette salle déserte à travailler et faire des recherches. Je n'ai remarqué quoi que ce soit d'anormal. Mais si vous avez besoin d'aide pour les recherches, n'hésitez pas, peut être que si je retrouve le chat adoré du directeur, il m'aura à la bonne...

Au fait! Je suis William Dashwood, nouveau professeur de biologie, enchanté!"

avatar
William Dashwood

Messages : 70
Date d'inscription : 13/01/2013
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Event : "Enlèvement-aire mon cher Watson" /END/

Message  Ciel Hinori le Mar 5 Mar - 18:33

*Décidément, j'ai rien à faire là-bas* Levée du mauvais pied, la blonde avait préféré trainer dans les couloirs plutôt que d'aller joyeusement en cours. C'est donc dans la cour, à l'ombre d'un arbre, casque sur les oreilles, qu'un surveillant la retrouva et la souleva à moitié pour la coller sur une chaise au milieu d'abrutis qui dormaient à moitié. Jamais elle n'aurait eu l'idée d'y aller, baillant beaucoup à cause des autres, elle finit par s'endormir sur sa table, et puis qu'est ce qu'elle en avait à faire hein ? Sincèrement ? Des cours de maths, elle n'avait pas d'avenir, alors autant l'affirmer. La sonnerie retentit, résonna un moment dans la tête de Ciel qui se leva en soupirant, rallumant son mp3. Un mot était glissé dans la poche, comme quoi les pions ne sont pas tous des imbéciles... Elle lut sans vraiment y faire attention et se dirigea vers la salle de colle, allez, elle sera gentille pour une fois. Assise dans la classe de maths, cumulant colle et rattrapage, la blonde fixait la fenêtre, les yeux perdus dans le violacé du ciel qui se teintait de mille couleurs. Cette légère distraction lui valut un bon coup de règle sur la table, elle sursauta légèrement mais l'air effacé qu'elle arborait toujours ne quitta pas son visage. Elle finit docilement son heure de rattrapage/colle puis se rendit au local du concierge, passa un peu le balais dans les couloirs, vaguement, histoire de faire "comme si" puis elle revint annoncer que tout était bon d'un simple signe de tête et remit ses écouteurs avant de sortir de la pièce, valsant dans les couloirs, laissant des traces noires sur le dallage blanc cassé. Elle remonta jusqu'à sa chambre, enfin, placard et s'y enferma avant de sombrer dans un profond sommeil sans même se changer, fatiguée sans savoir pourquoi.

Lendemain, huit heures, déjà du bruit... Ah, oui, les cours... C'est vrai. Elle s'en souvenait, mais ne bougea pas, trop heureuse que personne ne sache où elle dormait, et puis hier elle avait tellement tourné que c'était impossible qu'on remonte jusqu'à son placard. C'est avez cette certitude qu'à 9 hrs, elle sortit de son "lit" en s'étirant longuement, passa par les douches et esquissa un vague sourire en ressortant, sûre que personne ne serait là. Elle s'habilla, en noir comme toujours puis brancha son casque et ferma les yeux en commençant à marcher. Elle descendit à l'étage inférieur et se stoppa quand elle vit un groupe de trois personnes dans une salle de classe vide. Sans un mot, elle essaya de repartir, quand elle sentit quelque chose arriver derrière elle. Pas assez confiance pour se retourner, si c'était un surveillant, elle était grillée d'avance. Elle préféra avancer vers les gens, ils parlaient trop fort et couvraient sa musique, elle éteignit son appareil... Ils lui vrillaient les tympans, elle qui appréciait le calme, elle qui ne serait JAMAIS rentrée dans cette foutue salle de classe vide si elle ne voulait pas être virée de cette académie... Elle referma la porte derrière elle et, avec sa discrétion habituelle et sa grâce presque illusoire, elle s'installa dans un coin sombre de la pièce où ses yeux pâles ne recevaient plus de lumière. La fille au milieu, c'est une pompom-girl, la blonde l'avait déjà vue, le grand devait être un professeur, et l'autre, elle ne la connaissait pas... Trop de gens hostiles ou inconnus au goût de Ciel qui préféra simplement se taire en se blottissant dans son coin, chantonnant une mélodie à voix basse. Elle avait entendu la majeure partie de leur conversation et soupira doucement, comment un chat l'aurait suivie, elle ? Pourquoi aurait-elle voulu approcher un vulgaire truc plein de poils, hein ? N'importe quoi, vraiment... De sa voix douce, elle finit par articuler doucement quelques phrases, on ne l'entendait pas bien mais sa voix résonnait légèrement dans la pièce pour couvrir le brouhaha


Ce n'est pas moi, j'étais en colle hier. D'ailleurs je n'ai aucun intérêt à vouloir attraper une vulgaire boule de poils, aussi mignonne soit-elle. Je trouve que la demoiselle Jackson, dont je connais les agissements, est bien plus suspecte que moi... Il semblerait que demoiselle Jackson connaisse mon nom, je m'appelle Ciel. Voila. Je peux partir maintenant ?
avatar
Ciel Hinori
Que veux-tu à une âme perdue ?

Messages : 121
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 19
Localisation : Ici, nulle part, perdue dans ses pensées

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Event : "Enlèvement-aire mon cher Watson" /END/

Message  Jessica Jackson le Mar 12 Mar - 18:17

Jessica n'aimait pas énormément la position qu'elle occupait. D'ordinaire c'était elle qu'on accusait. Dans cette situation-ci, elle savait bien s'en sortir. Accusations d'accord, mais il faut des preuves pour incriminer... Elle avait toujours été assez futée pour ne point en laisser. Elle savait donc qu'il était possible qu'aucune preuve ne puisse l'aider. Elle avait prévu quelques petits tours de passe-passe pour son interrogatoire, mais elle jugea qu'il était bien trop tôt pour en faire usage... Mais revenons-en à la situation. Chaque suspect avait exposé son alibi. L'un d'eux se démarquait des deux autres.

C'était l'artiste. Contrairement aux deux autres qui avaient eu une première réaction assez violent dirons-nous, en niant sur le champs, Karin elle s'était joyeusement avancée et s'était présenter avant de déclarer ne pas avoir d'alibi valable. Sa naïveté était-elle authentique ou suggérée ? Et cette absence de réel alibi ? Stupide vérité ou manipulation bien maîtrisée ? Ah ! Jessica détestait son rôle à elle. C'était tellement plus amusant de l'autre côté !

Jessica n'avait pas eu une grande impression du professeur. Il avait la personnalité et l'histoire les plus plates de tout le groupe. Difficile à cerner donc. Il n'était ni l'évidence ni la dernière personne à soupçonner. Miss Jackson sentait ses doigts se crisper, cela n'allait décidément pas être facile...

Quant à Ciel, elle avait tout d'une fille à personnalité borderline. Une fille aussi passive devenant agressive dès la première accusation et l'accusant elle... Elle était moins suspecte que les autres aux yeux de Jessica. Ciel avait l'alibi le plus plausible, et elle avait du mal à se contrôler.


Tu connais mes agissements Ciel ? Je ne vois pas de quoi tu parles. Et si tu avais un tantinet de mémoire tu te rappellerais que l'on m'accusait sans preuve et que dans des situations incluant une équipe sportive. Comme toi, je ne ferais rien d'un chat noir.


Jessica fit le tour de la salle. Sa démarche était lente et fière. Elle ne pensait à rien de particulier. Elle ne regardait pas les suspects. N'interagissait pas avec eux. Elle ne faisait que tourner, et attendre.



avatar
Jessica Jackson

Messages : 110
Date d'inscription : 14/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Event : "Enlèvement-aire mon cher Watson" /END/

Message  Karin Karino le Jeu 21 Mar - 21:25


* "Quoi? Moi? Réellement? ......... Bon d'accord, j'ai passé la journée seul, ici, dans cette salle déserte à travailler et faire des recherches. Je n'ai remarqué quoi que ce soit d'anormal. Mais si vous avez besoin d'aide pour les recherches, n'hésitez pas, peut être que si je retrouve le chat adoré du directeur, il m'aura à la bonne... "
Au fait! Je suis William Dashwood, nouveau professeur de biologie, enchanté! "


Karin plissa les yeux. Était-ce un alibi crédible, ça ? Un professeur seul, et qui plus est, travaillant ? Non mais franchement ! Qui a déjà vu un professeur quelconque travailler TOUT SEUL ! Avec quelques collègues, elle voulait bien, mais seul ! Il devait vraiment s'ennuyer à mourir... Peut être assez pour martyriser un chat. Elle se retint de lâcher un gros soupir. Elle ne savait plus que penser à présent. Le professeur semblait vraiment inoffensif, mais peut être cachait-il bien son jeu... Un professeur est toujours difficile à cerner. Elle entendit vaguement une personne prendre la parole. Une voix féminine, avec un ton un petit peu agressif :

" Ce n'est pas moi, j'étais en colle hier. D'ailleurs je n'ai aucun intérêt à vouloir attraper une vulgaire boule de poils, aussi mignonne soit-elle. Je trouve que la demoiselle Jackson, dont je connais les agissements, est bien plus suspecte que moi... Il semblerait que demoiselle Jackson connaisse mon nom, je m'appelle Ciel. Voila. Je peux partir maintenant ? "

Karin observait la jeune fille qui se nommait Jessica très attentivement. Elle semblait avoir un caractère très prononcé, et des manières un peu ... spéciales de faire les choses. Karin avait entendue une rumeur dans laquelle Jessica avait fait un mauvais coup par rapport aux pom-pom girls d'une équipe adverse. De nous tous, c'est bien elle qui serait capable de faire une chose pareille a un chat !

Le cerveau de Karin se mis à chauffer. Mais pourquoi aurait-elle fait une chose pareille ? Faire une farce à une pom-pom girl, ça peut se comprendre, mais à un chat ! Comme par télépathie, Jessica lui donna une réponse, bien que ça n'était pas à elle qu'elle s’adressait :

" ... Comme toi, je ne ferais rien d'un chat noir. "

Donc elle niait tout en bloc ... Jessica se mis alors à tourner dans tout les sens, partout dans la pièce. Se prenait-elle pour Sherlock Holmes avec ses grands airs ? Elle arborait une expression sérieuse. Peut être pas, après tout.

Karin se sentait un peu perdue. Tout ça allait vraiment être long, très très long... Elle regarda ses mains d'un air distrait. Elles brillaient par endroit. En approchant l'une de ses mains près de son œil ( le rouge ), elle remarqua que ce qui brillait était en fait une minuscule écaille de poisson. Elle soupira légèrement. Hier, elle avait donner du poisson à Belle ( chatte au yeux vairon, voir le rp avec Kâna L. Poliakov... )... Et pour celà, elle avait dû décortiquer des poissons, ce qu'elle détestait faire. Belle lui avait consciencieusement laisser plein de poils de chat sur sa belle robe. Quelle chenapan, celle-là ! Après lui avoir piquer les poissons des mains, elle s'était installée sur les genoux de Karin, et avait déguster salement les poissons, tout en laissant sur Karin des petits cadeaux tels que : quelques griffures sur ses avants-bras. Bien oui, fallait bien quelques petits souvenirs ! Elle sortit de sa rêverie ...
avatar
Karin Karino

Messages : 63
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 19
Localisation : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Event : "Enlèvement-aire mon cher Watson" /END/

Message  Ciel Hinori le Ven 26 Avr - 14:34

Tout le monde semblait se tromper sur Ciel, comme si elle allait exploser à la tronche de quelqu'un... Tsss. La jeune fille resta tout aussi calme, ces gens l'agaçaient, pourquoi rester ici alors qu'elle voulait juste la paix ? Son regard vide balaya la pièce. Demoiselle Jackson déambulait dans la pièce, l'autre fille, Karin, regardait ses mains, et le professeur ne bougeait pas, planté comme un idiot dans le couloir. Aucun ne semblait plus suspect que l'autre, mais de toute façon ce n'était pas le travail de Ciel. D'abord, répondre à Jackson. Mais pourquoi faire ? Déjà qu'elle traitait la blonde d'idiote, qu'elle se croyait plus importante que tout le monde, Ciel devrait lui faire l'honneur de lui répondre ? ... Hé bien oui. De sa voix plate, elle dit donc

Et moi, dois-je te rappeler que personne ne me remarque jamais ? Je t'ai vu au dernier match, Jessica

Le reste n'était pas important. Ciel ne voulait pas non plus attirer d'ennuis à la jeune fille arrogante, étant donné qu'un professeur était là, sait-on jamais. Mais Jessica saurait bien de quoi elle parle. Elle décida ensuite de se taire et d'observer, faute d'autre chose à faire. Karin fixait sa main depuis un moment et l'ombre, n'ayant vraiment que ça à faire, se demandait pourquoi.

Karin, qu'as-tu sur la main ?

La question pouvait paraître idiote, mais finalement, ça tromperait l'ennui, et qui sait, peut-être serait-ce utile ?
avatar
Ciel Hinori
Que veux-tu à une âme perdue ?

Messages : 121
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 19
Localisation : Ici, nulle part, perdue dans ses pensées

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Event : "Enlèvement-aire mon cher Watson" /END/

Message  Jessica Jackson le Sam 27 Avr - 22:34

La blondinette rétorqua qu'elle savait ce qu'avait fait l'autre majorette. Jessica savait parfaitement qu'il ne pouvait s'agir du coup des crampons de l'équipe adverse. Elle était arrivée une heure et demie avant que les autres pointent le bout de leur nez. La seule personne au courant de ce méfait-ci était le directeur. Même le larbin qui avait fait le guet pour elle n'avait rien vu. Normal cependant, il avait eu un paquet de bubble-gums pour ne pas regarder !

Ciel parlait donc des costumes des majorettes. Même ça c'était peu probable. La brune avait de l'expérience dans le domaine du sabotage et de la discrétion... Elle en avait aussi dans le fait de se faire accusée (et non, pas à tort) par tout un tas de personnes. On la soupçonnait souvent mais n'avait jamais de preuve. De plus Jessica savait très bien que dans un cas comme celui-là, c'était la parole de Ciel contre la sienne. Pas de chance pour la poupée chétive, au Japon, le système juridique n'est pas le même que l'Américain: toute personne n'est pas nécessairement présumée coupable jusqu'à preuve du contraire. Cela arrangeait bien la brunette. Et de toute façon, ce n'était pas comme si elle avait taillé les uniformes de l'équipe d'en face à la main elle-même. Comment avait-elle fait, elle ne révèlera point.

Elle était ennuyeuse celle-ci. Jessica n'avait pas vraiment envisager être attaquée elle de la sorte. C'était beaucoup ramener l'attention à elle. Coupable ou complice ? Jessica soupira intérieurement. Ce n'était vraiment pas drôle d'être de l'autre côté de la barrière. Ciel ne faisait rien pour l'aider à apprécier l'expérience... Et détournait l'attention sur Karin, de toute évidence à cause de marques de griffures. Jessica bondit vers elle et termina agilement à pieds joints comme si elle venait d'exécuter un saut. Elle eut envie de l'accuser directement, elle ouvrit la bouche et, une pensée traversant son esprit, dit à la place




Professeur, vous avez travaillé dans le milieu médical... Pouvez-vous nous dire ce que Karin Karino à sur les mains s'il-vous-plait ?

avatar
Jessica Jackson

Messages : 110
Date d'inscription : 14/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Event : "Enlèvement-aire mon cher Watson" /END/

Message  William Dashwood le Dim 28 Avr - 8:15

Professeur, vous avez travaillé dans le milieu médical... Pouvez-vous nous dire ce que Karin Karino à sur les mains s'il-vous-plait ?

*Hein? L'on me parle?...... c'est barbant d'être ici! J'espère au moins qu'après avoir retrouvé le matou tu auras les bonnes grasses du directeur!*

"Avec plaisir Miss Jackson"

Un sourire forcé s'afficha sur le visage du professeur. Il n'avait pas tellement envie d'être la et aurait préféré retourner à ses cours. Mais les circonstances faisaient qu'il ne pouvait s'éclipser sans paraître suspect. Le jeune professeur s'avança vers Karin et pris ses mains. Il les observa attentivement.

*Cette fille s'est écorchée c'est sur, elle a des fines traces rouges. La finesse de ses traces enlève la théorie d'une coupure au couteau ou autre objet du genre. Ces écorchures sont imparfaites mais tout de même assez régulières. Je ne vois que deux choses qui pourraient expliquer cela. Soit elle s'est faite griffer par un chat, soit par des épines. En y regardant de plus près, on peut voir que les extrémités sont légèrement surélevées.... La chose qui lui a fait ces marques était donc recourbée. C'est à coup sur une griffe de chat. Enfin ! on a trouvé le coupable! Ce n'était pas si dur... je vais pouvoir revenir à mon trav................*

Soudain, une idée vint en tête de William. Il regarda Karin droit dans les yeux en insistant, comme pour lui faire passer un message. il se tourna vers les deux autres filles, et exposa ses résultats.

"Cette fille s'est écorchée c'est sur, elle a des fines traces rouges. La finesse de ses traces enlève la théorie d'une coupure au couteau ou autre objet du genre. Ces écorchures sont imparfaites mais tout de même assez régulières. Je ne vois que deux choses qui pourraient expliquer cela. Soit elle s'est faite griffer par un chat, soit par des épines. En y regardant de plus près, on peut voir que les extrémités sont légèrement surélevées.... La chose qui lui a fait ces marques était donc droite. C'est à coup sur une griffure du à une ronce ou une épine de plantes. Si elle s'était faite griffer par un chat, on n'aurait pas eu ses recourbures"

Maintenant, il n'avait plus qu'à espérer que son mensonge ne soit pas découvert. Il regarda Ciel et Jessica, en attendant que la sentence tombe.
avatar
William Dashwood

Messages : 70
Date d'inscription : 13/01/2013
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Event : "Enlèvement-aire mon cher Watson" /END/

Message  Karin Karino le Ven 3 Mai - 18:32


* Oui, je regardais mes mains. Et à cause de cette bêtise, ils s'étaient pratiquement tous ligué contre moi. Il n'y a pas que les coupables qui regardent leurs mains ! Il y a aussi les timides. Ce que je suis, sauf dans mes pensées. C'est la jeune fille qui se nommait Ciel qui commença. Peut être ne l'avait - elle pas fait exprès :

" Karin, qu'as-tu sur la main ? "

Je ne pu même pas répondre, que déjà la Miss Jackson commençait à divaguer. Ce que j'aurais voulu lui couper la parole pour résoudre ce mystère ! Les coupures venaient de Belle... C'est tout. Après, je ne pouvais rien prouver, malheureusement. Comment prouvé que j'étais avec une chatte ? Belle n'avait malheureusement pas le don de la parole... Je préférai donc me taire, et attendre. La miss se retourna vers le professeur, qui paraissait dans les nuages, et dit :

" Professeur, vous avez travaillé dans le milieu médical... Pouvez-vous nous dire ce que Karin Karino à sur les mains s'il-vous-plait ? "

Il sembla se rendre compte qu'on lui parlait, car il sortit de sa rêverie et répliqua :

" Avec plaisir Miss Jackson "

Pourquoi est-ce que tout le monde l'appelait Miss ? Peut être car elle était trop autoritaire ? Je n'en sais strictement rien. Même moi je la surnomme comme ça. Je me rendis compte qu'il avait pris mon bras droit et l'examinait consciencieusement. Je gardai une expression impassible, mais j'étais pratiquement sûr qu'il avait deviner d'où provenait les griffures. Je vis son regard insistant. Que voulait-il que je comprenne ? Je n'étais pas douée en communication. Peut être voulait - il tout simplement me dire que mes griffures avait été découvertes. Il n'y aurait rien eu d'étonnant à ça. Sauf qu'au lieu de me dénoncer bêtement, il mentit :

" Cette fille s'est écorchée c'est sur, elle a des fines traces rouges. La finesse de ses traces enlève la théorie d'une coupure au couteau ou autre objet du genre. Ces écorchures sont imparfaites mais tout de même assez régulières. Je ne vois que deux choses qui pourraient expliquer cela. Soit elle s'est faite griffer par un chat, soit par des épines. En y regardant de plus près, on peut voir que les extrémités sont légèrement surélevées.... La chose qui lui a fait ces marques était donc droite. C'est à coup sur une griffure du à une ronce ou une épine de plantes. Si elle s'était faite griffer par un chat, on n'aurait pas eu ses recourbures "

Ma mâchoire inférieure faillit se décrocher, mais je me retins au dernier moment. Ça paraîtrait vraiment trop suspect. Il mentait ouvertement ! Que me voulait-il ? Je ne savait que répondre. Mentir à propos de l'origine de mes griffures? Ce serait vraiment bête. Il n'a pas remarqué les poils sur ma robe ? N'importe quel nigaud saurait dire de quel animal ces poils proviennent. Des pois de Chats. Merci Belle. Cette fois-ci, grâce à toi, je me retrouve vraiment dans une position très délicate. Si je mentais et que ces filles voyaient les poils... Je serais doublement punie. D'une part parce que je n'ai aucune raison valable par rapport aux griffures, et d'autre par parce que j'aurais menti. Quel plaie ce professeur ! Me faire un coup pareille. En même temps, j'avais aussi une griffure de rose, mais sur l'autre bras. Je pourrais peut être me justifier grâce à ça... Je répondit finalement :


" Oui. Je me suis griffé en cour de dessin. La professeur d'Art nous avait demandé de peindre des fleurs. Comme je suis maladroite, j'ai glissée avec des roses entre les mains, ce qui m'a griffé. Si vous ne me croyez pas, demandez à Mlle ****, elle confirmera..."





Je ne savais pas trop si je devais répondre au rp, alors je l'ai fait quand même ( vu qu'on m'a accusé il y a trois réponses ... à peu de choses près ^^" )




avatar
Karin Karino

Messages : 63
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 19
Localisation : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Event : "Enlèvement-aire mon cher Watson" /END/

Message  Jessica Jackson le Mar 7 Mai - 20:54

L'artiste aux yeux vairons ne répond pas. Elle paraît comme étourdie et ne sait que répondre. Soit elle a fait le coup et elle a été assez bête pour ne pas trouver un alibi... En fait, elle n'a pas d’alibi, donc c'est déjà bête en soi. Le professeur lui avait toutes les attitudes d'un fayot qui essaierait à tout prix de se faire pardonner une faute. "Avec plaisir Miss Jackson". Soit il était passionné par son job, soit il voulait se faire bien voir. C'était atypique dans les deux cas. Jessica préféra en conclure qu'il mentait pour ne pas attirer les soupçons.

Il utilisa tout un jargon médical brumeux digne d'une série télévisée. Certaines choses n'avaient même pas l'air d'avoir de sens, comme s'il tournait autour du peau ou qu'il ne savait pas trop de quoi il en retournait. Il finit par conclure à une griffure de plantes. Jessica ne savait pas du tout si elle pouvait le croire ou pas, mais elle avait comme une sensation bizarre qu'on essayait de la tromper. Incrédule, elle se rapprocha discrètement pour voir. Il y avait un truc louche dans cette histoire. Sa réponse et la réponse que donna l'artiste semblaient un peu trop coïncider.

Elle ne pouvait pas les accuser d'être complices car pas de preuve et s'ils se couvraient l'un l'autre, ce n'était pas possible, mais il y avait un truc entre ces deux-là. La rumeur était-elle donc vrai ? Ce professeur aurait-il un faible pour... Un sourire malin se dessina sur ses lèvres, sans se retourner, elle se releva et dit sur son ton habituel, un poil hautain :


Ciel, dis-moi, tu ne trouves pas que ces deux-là semblent proches ? Je veux dire, qu'il ne me semblait pas les avoir entendu dire qu'ils se connaissaient d'avant cette histoire... Ces petits regards insistants entre eux, ça a l'air d'en dire long...



avatar
Jessica Jackson

Messages : 110
Date d'inscription : 14/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Event : "Enlèvement-aire mon cher Watson" /END/

Message  Ciel Hinori le Jeu 9 Mai - 17:43

Elle qui avait provoqué tout cela, au final n'en avait presque rien écouté. Elle se contentait d'entendre ce que disaient l'un et l'autre parti. Ce qu'elle en avait retenu, que le professeur prônait la théorie de griffures d'épines, que l'artiste était bien innocente et que Miss Jackson lui demandait son avis à propos de choses dont elle n'avait strictement rien à faire. La blonde aussi avait remarqué que les deux personnes semblaient très... Hm... Du même avis, leurs discours collaient étrangement bien, mais Ciel n'avait pas la tête à ça. Elle leva la tête vers le groupe de trois devant elle et soupira doucement, Jackson leur tournait le dos et les deux autres semblaient attendre un quelconque mouvement de sa part. Au final, la pompom-girl semblait sûre d'elle, ça se sentait dans sa voix. Puis l'ombre analysa la phrase... Qu'ils se connaissaient avant ? Dashwood venait d'arriver... Proches ? Pas tellement... Et les regards, la blonde n'en avait pas vu, faute de ne pas avoir été attentive à ce genre de signes, et puis elle était bien plus loin d'eux que Jackson, un certain nombre de choses pouvaient donc lui échapper. Maintenant, réponse... Allons, Ciel, réfléchis... Sa première réaction fut de se lever et de se rapprocher de quelques pas, pour ne pas avoir à parler plus fort qu'elle ne le faisait d'habitude, la deuxième fut de s'assoir sur une table en croisant les jambes, et la troisième de regarder le plafond en appuyant ses mains derrière elle

Ils ne semblent pas vraiment proches, j'ai entendu dire que le professeur était très passionné. En plus, il vient d'arriver à l'académie... Tu sous-entends qu'ils se connaissaient déjà, as-tu la moindre preuve écrite ou orale enregistrée ?... Et j'étais loin, je n'ai rien vu
avatar
Ciel Hinori
Que veux-tu à une âme perdue ?

Messages : 121
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 19
Localisation : Ici, nulle part, perdue dans ses pensées

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Event : "Enlèvement-aire mon cher Watson" /END/

Message  Jessica Jackson le Sam 11 Mai - 22:44

Jessica ne s'attendait pas à une réponse pareille. Idéalement elle aurait aimé être soutenu pour donner une impression d'un duo contre un autre. Monter les uns contre les autres pouvait en effet lui permettre d'aborder le problème d'un angle différent. Mais décidément, cette Ciel Hinori avait une dent contre elle alors qu'elles ne se connaissaient pas vraiment. Ciel avait un côté je-sais-tout-sur-tout qui agacerait n'importe qui; chose en contradiction totale avec son désintérêt de tout et son inattention quasi-permanente. Mais dès que la situation se compliquait, elle se retirait aussitôt. A l'entendre, elle n'était jamais coupable de rien, alors qu'elle n'hésitait pas à accuser Jessica de choses qui n'étaient pas du tout la raison pour laquelle les quatre personnes étaient réunis dans la pièce. Miss Jackson réalisait que toutes les deux se ressemblaient. On avait beau dire que les stéréotypes étaient dénués de sens, la plupart des pompom-girls de l'académie Seiko avaient en commun leur façon de faire... Ce qui était assez utile pour le travail d'équipe et danser toutes de façon synchronisée. C'était intriguant de voir à quel point Ciel s'acharnait à faire comme si elle était innocente et juste. Pour être d'une race similaire, Jessica se doutait bien qu'il y avait anguille sous roche. Mais était-ce particulièrement lié à cette affaire ou non ?

Si le ton accusatif de Ciel aurait pu effrayer les plus introvertis, ce n'était pas vraiment le cas de Jessica, habituée à la longue. Que les rumeurs soient vraies ou fausses, dans la situation présente, Jessica s'en souciait peu. Elle ne ciblait pas des ennemis, mais des suspects. Son but n'était pas de les exterminer mais de les faire parler. Quand on est un professeur, les suspicions peuvent se montrer très dangereuses. Quand on est timide, des accusations, en l'air ou pas, peuvent être assez déstabilisantes. Pas besoin d'avoir un diplôme de psychologie pour s'en rendre compte.

Le plan de la brunette n'avait pas marché. Sans réfléchir, elle s'approcha de Karin, posa une main sur son épaule et :


Karin, sois sincère, est-ce que tu as vu récemment un chat oui ou non. As-tu vu Chacha ce jour-là ?


Ce n'était pas une accusation. La cheerleader ne possédait pas d'informations liées au crime. Assez avec le profiling, il était tant de trouver des preuves.

avatar
Jessica Jackson

Messages : 110
Date d'inscription : 14/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Event : "Enlèvement-aire mon cher Watson" /END/

Message  Karin Karino le Dim 12 Mai - 14:52


* Karin ne savait plus quoi faire. Il y a quelques minutes, Jessica avait délibérément insinué que le nouveau professeur et elle se connaissait avant aujourd'hui. Elle avait lancé de sa voix énervante :

" Ciel, dis-moi, tu ne trouves pas que ces deux-là semblent proches ? Je veux dire, qu'il ne me semblait pas les avoir entendu dire qu'ils se connaissaient d'avant cette histoire... Ces petits regards insistants entre eux, ça a l'air d'en dire long... "


Karin s'était alors retenue de s'étouffer toute seule, et avait gardé une expressions impassible. Là-dites Ciel n'avait pas tardé à répondre :

" Ils ne semblent pas vraiment proches, j'ai entendu dire que le professeur était très passionné. En plus, il vient d'arriver à l'académie... Tu sous-entends qu'ils se connaissaient déjà, as-tu la moindre preuve écrite ou orale enregistrée ?... Et j'étais loin, je n'ai rien vu "

Karin se détendit quelques peu. Si Jessica n'était pas soutenue, elle serait peut être innocenté ? Malheureusement, ce ne fut pas le cas. Jessica, qui semblait un petit peu vexé, s’avança et posa sa main sur mon épaule :

" Karin, sois sincère, est-ce que tu as vu récemment un chat oui ou non. As-tu vu Chacha ce jour-là ? "

Karin ne savait plus quoi faire ... Dire la vérité ? Parfois, celle-ci n'est pas bonne à dire... Oui, elle avait vue un chat ce jour-là. Mais celui qui lui avait fait ses griffures était Belle, la chatte recueillie, et non Chacha comme Jessica le prétendait. Si elle le disait, elle se mettrait peut être le prof à dos ... Cette situation était si compliquée ! Elle voulait être dans sa chambre en ce moment, à lire ou à dormir, bien au chaud sous sa couette. Mais pour le moment, il n'en était pas question. Et si elle donnait encore plus d'informations la rendant suspicieuse ? Ils se mettraient alors tous à la persécuter. Que faire ? Elle sentait sa tête tournée. Elle n'en pouvait plus. Son corps ne le supportait plus. C'était beaucoup trop de poids de stress pour un corps si frêle. Ses pensées devenaient de plus en plus forte, et tourbillonnaient dans sa tête. Karin avait l'impression qu'on la frappait à l'aide d'un marteau. Elle se prit la tête à deux mains, tout en poussant de petits gémissements de douleurs. Sa tête devenait de plus en plus lourde à portée, et sa vue devenait de plus en plus flou. Elle eut juste le temps de voir la tête de Jessica et des autres avant de sombrer... Elle ne sentit même pas le choc quand son corps toucha le sol.

avatar
Karin Karino

Messages : 63
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 19
Localisation : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Event : "Enlèvement-aire mon cher Watson" /END/

Message  PNJ le Jeu 16 Mai - 13:05



Quelqu'un arrive au seuil de la porte, des rougeurs sur les joues et un souffle accéléré. Il met une bonne minute à se remettre de sa course avant d'annoncer quelque chose qui devrait préoccuper sérieusement le professeur Dashwood : un des lapins de la salle de biologie s'est échappé de sa cage et a bu un liquide non identifié (un truc vert un peu pâteux) et est devenu vieux. Sans attendre la réaction du propriétaire de la salle, le jeune homme attrape le bras de William et le sort de la salle en vitesse.

Vous voilà donc avec un détective de moins. Mais suis-je bête, deux détectives puisque que Karin Karino semble s'être effondrer dans les bras de Morphée. Mesdemoiselles Jackson et Hinori, je compte sur vous. Tentez ou non de réveiller Karin, peut importe. Vous êtes toutes les deux pompom-girls, vous devriez savoir vous serrez les coudes, non ? Bonne chance.


avatar
PNJ

Messages : 48
Date d'inscription : 04/11/2011
Localisation : EVENT

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Event : "Enlèvement-aire mon cher Watson" /END/

Message  Jessica Jackson le Ven 31 Mai - 17:53

Jessica était contrariée. Pour une fois qu'elle n'avait pas d'arrière pensée, elle était récompensée en voyant son interlocutrice tomber dans les pommes... Elle récoltait quelque chose qu'elle n'avait pas semé... Elle regarda un peu autour d'elle, l'air de dire "je n'ai rien fait, je ne sais pas ce qui se passe" le plus sincèrement du monde. Pour une fois qu'elle essayait de ne pas être manipulatrice, elle n'était pas récompensée... Elle n'était pas puni non plus, mais cela ne l'encourageait pas à avoir une attitude plus mature. Jessica ne frappa du pied d'un air boudeur, mais une fraction de seconde, elle eût bien envie de le faire !

Quelqu'un arriva dans la salle, annonça qu'on aurait potentiellement trouver un élixir de vieillesse (génial...) et emporta le professeur avec lui sans que personne ne puisse réagir. Jessica était choquée. De tous ceux qui auraient pu s'occuper de Karin Karino, il fallait qu'on prenne le plus compétent ! Comment était-elle supposée faire ? Ciel et elle n'étaient pas bien grandes, la porter jusqu'à l'infirmerie n'était pas une solution... Jessica se baissa et s'approcha de Karin. Elle lui tapota le visage en espérant que ça marche, de façon assez gauche car elle ne savait absolument pas quoi faire...




Sinon toi Ciel, tu as vu un chat dans les parages ce jour-là ? Pas forcément Chacha, juste un potentiel compagnon de jeu...

avatar
Jessica Jackson

Messages : 110
Date d'inscription : 14/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Event : "Enlèvement-aire mon cher Watson" /END/

Message  Ciel Hinori le Dim 2 Juin - 18:10

Ciel restait indifférente au massacre sous ses yeux. Allez, une évanouie et un absent... Le temps de réaliser ce qu'il se passait, elle s'accroupit aux côtés de Karin et posa une main sur son front, d'un air pensif voire absent. La température était un peu plus élevée qu'à l'habitude... Elle s'assit en tailleur et finit par tourner la tête vers l'autre pompom girl puis sourit très discrètement

Non, pas un chat, ni même une personne, je n'ai pas l'habitude de sortir en même temps que vous-autres... On devrait plutôt s'occuper de miss Karino... Ah, au fait, je n'ai pas l'intention d'utiliser ce que je sais contre toi, même si tu ne me considères pas comme une menace

Le sourire s'élargit un peu et une légère lueur anima les yeux vides de la blondinette quelques secondes. Puis elle reporta son attention sur l'évanouie en réfléchissant à toute vitesse. Que faire ? À deux, elles seraient capables de transporter l'artiste ? Ciel n'y connaissait rien non plus en premiers secours... Mais quelques lignes d'un vieux manuel lui revirent à l'esprit. La gamine dépassée par les événements se pencha vers Karin et soupira de soulagement en sentant un souffle sur sa joue, aucun bruit ne semblait anormal et on pouvait voir sa poitrine se soulever sans rien d'alarmant... Ciel bascula ensuite doucement l'artiste sur le côté gauche, dans la position que tout le monde connaît, même ceux qui n'ont pas suivi de cours de secourisme. La pompom ramena une mèche blonde derrière son oreille avant de sourire faiblement à Jessica


Il vaudrait bien mieux appeler l'infirmière, on peut pas la laisser ici et la bouger serait une mauvaise idée je crois...

PS : Désolée pour le retard
avatar
Ciel Hinori
Que veux-tu à une âme perdue ?

Messages : 121
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 19
Localisation : Ici, nulle part, perdue dans ses pensées

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Event : "Enlèvement-aire mon cher Watson" /END/

Message  Karin Karino le Mer 12 Juin - 17:21

* Karin se réveilla en sursaut... Sur son front, elle sentait une chose à la fois douce et froide : une serviette humidifiée. Elle regarda autour d'elle. Murs, lits, draps, sols et plafond étaient tous d'un blanc immaculés. Ce décor, impossible de s'y tromper. Elle se trouvait couchée dans un lit d'infirmerie. Sûrement celle de l'Académie. Elle porta une main à son front. Elle était encore brûlante. Ça devait être pour ça qu'elle était ici. Elle chercha à se souvenir des raisons exactes. Elle se souvenait qu'elle avait été convoquée par le directeur. Bien, et ensuite ? Ah oui, dans la salle, il y avait deux filles et un professeurs... De biologie. Puis, tout les détails lui revinrent en mémoires. Les incriminations déterminées de Jessica, une pom-pom girl un tantinet louche. Le coup de stress ! C'était sa faute ! Puis, elle s'était sûrement évanouie. Karin enleva la serviette de son front tout en regardant l'horloge planter au murs d'en face. Il fallait qu'elle y retourne !

Elle se leva avec peine... puis se regarda dans le miroir. C'est vrai qu'elle faisait peur à voir. Elle avait un teins si blanc que l'on pouvait presque voir au travers. Elle se mit de l'eau sur le visage pour nettoyer la sueur dû à sa forte fièvre, et passa la porte de l'infirmerie. Durant le chemin jusqu'à la grande salle, beaucoup d'élèves la dévisageaient ouvertement. Les professeurs, eux, le faisaient aussi, mais en étant plus discret. Oui, elle avait tout l'air d'un fantôme ! Et alors ? Karin avait vécue bien pire que ça ! Un jour où elle avait de la fièvre, et qu'elle arrivait à peine à bouger, elle devait se rendre à un examen important ... Croyez-vous que ça l'a arrêtée ? Non ! Point du tout. Au contraire, ça a renforcé sa détermination à réussir. Elle est arrivée dans la salle munie de serviettes et de glaçons, et elle a passé l'examen oral avec une toute petite voie dû à la fièvres, un teins pire que transparent et des sueurs atroce... Alors une petite fièvre de rien du tout n'allait pas l'empêcher de faire ce qu'elle voulait. Arrivée devant la porte de la salle où devait se trouver les autres " suspects ", elle s'arrêta. Elle reprit son souffle, et ouvrit la porte sans même frapper.
avatar
Karin Karino

Messages : 63
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 19
Localisation : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Event : "Enlèvement-aire mon cher Watson" /END/

Message  Jessica Jackson le Mer 26 Juin - 19:05

Tout ça était bien ennuyeux. Qui prêtait vraiment attention à ce chat ? Le directeur ne l'aimait pas (bien qu'il soit bizarre, Jessica ne le croyait pas sadique, il devait tout à fait avoir des raisons pour faire faire voltiger ce félin), et à ce qu'il paraissait, l'animal était teigneux et semer le trouble semblait être la cause de sa popularité. Ah si cela pouvait être intéressant de savoir qu'un comportement pareil pouvait plaire ici à Seiko. Après avoir amener Karin à l'infirmerie, les deux majorettes avaient regagné la salle en silence. Elle pouvait être gentille cette Ciel quand elle voulait ! La brunette ne savait pas du tout pourquoi la blondinette était aussi rageuse à son égard. Etait-ce une question de morale ? Si c'était vraiment le cas, Ciel Hinori était un des êtres les plus contradictoires qui soient. La petite poupée partageait avec Jessica les mêmes techniques de manipulation, du moins les basiques, Jessica avait bien conscience que l'on puisse être bien plus forte qu'elle sur ce terrain-là. Et d'après ce qu'elle avait sous-entendu elle écoutait aux portes.


Une fois revenues, Jessica alla regarder à la fenêtre. Elle n'avait pas été très inspiré lors de cette enquête. Elle ne savait pas du tout sur quel pied danser avec Ciel Hinori, Karin Karino semblait s'être évanouie à cause d'elle et le professeur, déjà fuyant, avait été "contraint" à prendre la fuite ! Les affaires allaient mal... Elle inspira et expira un bon coup. Elle réfléchit silencieusement. Elle aussi savait deux trois choses compromettantes pour l'autre majorette. Mais ce n'était pas le moment de se la mettre à dos. Mis à part cette histoire de chat, elle avait d'autres priorités. Il fallait qu'elle sache d'où venait tant d'animosité. Des petites entourloupes habituelles de Jessica ? D'une fidélité sans limite pour la chef des pompom-girls ? D'une éventuelle rivalité pour ce titre ? Une affaire de personnalité ?



Est-ce que tu as un problème avec moi Ciel ? Je veux dire en dehors de cette affaire ?
avatar
Jessica Jackson

Messages : 110
Date d'inscription : 14/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Event : "Enlèvement-aire mon cher Watson" /END/

Message  PNJ le Lun 15 Juil - 13:54



 Le directeur arrive dans la salle, ses yeux se posant sur Jessica comme s'il n'y avait qu'elle. 


Il est maintenant venu le temps du jugement. Mlle Jackson, veuillez donc nous livrer votre verdict.

avatar
PNJ

Messages : 48
Date d'inscription : 04/11/2011
Localisation : EVENT

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Event : "Enlèvement-aire mon cher Watson" /END/

Message  Jessica Jackson le Mar 16 Juil - 8:05


Ciel avait un alibi. Cela se jouait donc entre le professeur Dashwood et Karin. Etant donné la présence involontaire d'effets félins sur elle-même et son évanouissement -réaction trop violente même pour une personne émotive-
je pense que la personne coupable de la disparition de Chacha est Karin Karino.

Je ne connais pas la raison pour laquelle elle aurait fait ça mais je pense que la boule de poils a dû faire des siennes et saccager quelque chose à laquelle elle tenait.
avatar
Jessica Jackson

Messages : 110
Date d'inscription : 14/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Event : "Enlèvement-aire mon cher Watson" /END/

Message  PNJ le Lun 22 Juil - 6:44



 Le directeur sourit et hoche la tête en faisant signe à tout le monde de sortir. 


Il se trouve que Détective Jackson soit dans le juste. C'est ainsi que cet event se termine. Merci à tous les participants qui ont eu le mérite d'être rapides et réactifs. Vous pourrez utiliser les données de l'event dans vos rps, ce qui fait que tous les participants se connaissent désormais avec plus ou moins d'affinité... Je vous invite à aller sur le topic originel ou vous trouverez le post final.
avatar
PNJ

Messages : 48
Date d'inscription : 04/11/2011
Localisation : EVENT

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Event : "Enlèvement-aire mon cher Watson" /END/

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum