Prendre l'air [PV Ciel/Ikuto]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Prendre l'air [PV Ciel/Ikuto]

Message  Yui Tsubaki le Sam 14 Juil - 20:24

Depuis ce matin, elle n'a pas eu une minute de repos ! Maintenant elle à cours de ... à oui, de math. Mais elle hait les maths. Et puis tant-pis, n'a qu'à pas y aller et puis voila. Bon, maintenant, il faut qu'elle trouve quoi faire de cette heure. D'abord, elle retourne dans sa chambre chercher de quoi manger, c'est très important et après, il ne lui reste plus qu'à trouver un endroit où aller pour pouvoir manger. Euh... Et d'un coup, elle trouve une idée, elle n'a qu'à aller sur le toit. En plus, à cette heure là, il ne devrait pas y avoir beaucoup de monde puisque qu'elle devrais être en cours ! Il ne lui reste plus qu'à y aller. Quand elle arrive, il n'y a personne. Elle s’installe et commence à déballer son super goûter. Il y en a tellement qu'elle n'est même pas sur de tout finir. C'est pas un problème, si il en reste, elle le finira plus tard ce goûter ! Elle aimerais bien que quelqu'un vienne. Elle commence à s'ennuyer. Elle n'aurait peut-être pas dut sécher le cours de math. Elle se serait moins ennuyer... Non c'est pas vrai ça aurais été encore pire. La dernière fois, elle a faillis s'endormir en plein milieu !


C'est pas drôle d’être toute seul à rien faire...

Mais ça va pas bien, elle s'ennuis tellement qu'elle commence à se parler toute seul. Elle regarde avec espérance si elle voit quelqu'un arriver mais il n'y a personne. Alors elle commence à manger son délicieux goûter.
avatar
Yui Tsubaki

Messages : 46
Date d'inscription : 31/03/2012
Age : 18
Localisation : A ta table, un goûter à la main !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre l'air [PV Ciel/Ikuto]

Message  Ciel Hinori le Sam 14 Juil - 21:02

Pourquoi fallait-il que les cours existent... Vraiment, quelle idée... Soupirant en entendant le tapage dans le couloir, Ciel avait bien envie de crier qu'il y avait des gens qui essayaient de dormir... Mais non, on ne savait pas qu'elle dormait ici, alors non... Lentement, la jeune fille s'étira et enfila une cape puis sortit du placard en enfonçant une capuche intégrée, noire comme la nuit, sur sa tête... À moitié réveillée, elle grommela quelque chose sur les horaires de cours complètement débiles... Elle s'agrippa à la rampe de l'escalier menant au toit et s'assit, ou plutôt se laissa tomber lourdement par terre dans un coin sombre, capuche jusqu'au menton, ramassée sur elle même... Elle se frotta les yeux en baillant bruyamment quand elle entendit un bruit bizarre... Des claquements sur le béton, donc des pas dans l'escalier... Ciel remit les pans de sa cape sur elle correctement pour se fondre dans le décor et posa sa tête sur ses genoux pour se planquer entièrement... Pourquoi on venait encore la déranger... Et puis pourquoi on n'était pas la nuit !... La jeune âme ne savait même pas quelle heure il était ou qu'est ce qu'elle était censée faire, si elle avait des cours, un entrainement de pompom girl... Elle n'en savait strictement rien, et à vrai dire, elle s'en fichait royalement... N'empêche, c'était qui cette fille ?... Étrange... la température du corps de Ciel baissait, elle qui était sensible au froid sec... D'un coup, elle éternua en reniflant *Fais froid, b*rdel ! Fuck, j'vais encore être malade !* Frissonnant en s'enroulant encore plus dans sa cape d'hiver, elle ne comprenait pas pourquoi elle avait si froid...
avatar
Ciel Hinori
Que veux-tu à une âme perdue ?

Messages : 121
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 18
Localisation : Ici, nulle part, perdue dans ses pensées

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre l'air [PV Ciel/Ikuto]

Message  Ikuto Matsuo le Mar 17 Juil - 12:02

Ikuto-Ciel-Yui

~ ~


Le violoniste ferma a porte à double tours. Il descendit les escaliers de marbre du conservatoire et s'adossa au mur du secrétariat. Il leva la tête, les mains dans les poches et un pied plié contre le mur. Il faisait vachement froid quand même tellement que le jeune homme en grelotter... Cette économie de chauffage c'était du grand n'importe quoi... Quand on voit simplement les machines à fouetter la mousse, simplement pour qu'elle soit plus digeste, c'est vraiment abusé. Les gérants de cette école de musique, avant de s'acheter des instruments aussi inutiles devrait penser aux chauffages. Les dépenses ça va un temps mais c'est pas une raison de pénaliser les personnes qui travaille ici... Ikuto soupira puis ouvrit un oeil en entendant des bruits de pas. Des profs' de solfège. Ouais bon, tant qu'il n'était pas élève de leurs cours, Ikuto s'en fichait royalement de ces profs... Après ces cinq bonnes minutes, le jeune homme entra dans le secrétariat. C'était une pièce blanche, bien éclairé avec le chauffage... Personne n'y était, que le jeune professeur de violon avait attendu pour rien... Un tantinet d'agacement en bouche mais finalement un élève entra dans la pièce. Ikuto le regarda, il le connaissait, un grand fayot... Juste pour le provoquer, Ikuto passa par le portique interdit de passage pour les élèves et leva le menton d'un air supérieur. D'un air outré, l'élève s'étouffa. C'était bonnement pitoyable. Finalement, Ikuto entra dans la réserve, prit se qu'il avait à prendre et ressortit. Puis en cavalant dans les escaliers à toutes vitesses sortit du château musicale...


Il était sorti vachement tard du conservatoire aujourd'hui. A cause d'une réunion... Il aurait bien tenté la fuite, comme les élèves tentent souvent à l'issue d'un cours de formation musicale, mais un professeur qui fait ça, c'est un renvoi assuré. Non, ce job, il y tenait, il l'aimait bien même qu'il s'y était attaché. Sa salle de classe, c'était un lieu important pour lui désormais... Pour lui qui n'avait pas d'attache, s'était étrange de dire ça. Et puis en ce moment, il se sentait étrange. Travailler pour gagner de l'argent afin de pouvoir se loger et se nourrir en entretenant un peu d'argent pour sa passion, c'était très nouveau. Et à vrai dire... Il espérait que ça dur encore longtemps. Il sortit de sa veste noir son portable et se connecta sur le net. Rapide, il regarda sur son site favori s'il y avait plus de nouveauté sur les jeux vidéos, si le prix des hautbois avait diminué et referma son portable. Il n'avait plus rien à faire à par rentrer à l'Académie Seiko. Ses cours commençaient ce soir à vingt heure.


Il entra dans l'académie, longea tous les couloirs pour se diriger aux dortoirs. Il passa et re-passa devant les mêmes murs, simplement pour le plaisir de marcher, de faire quelque chose... Ikuto après maintes allers-retours dans les couloirs fini par se décider à aller dans sa chambre et ne ferma sa porte qu'à moitié. Il déposa son violon précieusement et avec précaution sur son lit et sortit une brosse pour nettoyer la protection. Il ouvrit la housse et commença à nettoyer l'instrument sacré. Il passa le chiffon, entre chaque corde et appliquant un produit de traitement pour le garder en bonne état. Il le raccorda, bien qu'il n'eut pas grand chose à resserrer. Il finit ça au bout de dix minutes, il avait était lent... Ikuto le mit en dessous de son lit. Finalement, il mit une veste taillé en V et un jean noir plus un paire de converse avec quelques clous de décoration puis reparti de sa chambre, en la fermant bien et en prenant avec lui sa sacoche avec une bandoulière, y glissa ses livres et ses cahiers puis un livre sur la musique moderne. Il avait pris ses affaires de cours car il ne pensait pas revenir dans sa chambre et aller directement en cours. Il se dirigea approximativement vers les escaliers de secours. Tout ce qu'il voulait c'est de la hauteur. Le plus haut possible...


Vu se qu'il montait, il en déduit que sa direction était le toit. C'était quand même étrange, qu'il ne connaisse pas encore le toit, lui qui aime regarder les nuages ans rien faire en particulier. Enfin bon... Arrivait, il ouvrit la porte et découvrit la jolie vue que cette endroit fait pour lui offrait. Facilement en quelques regards, il remarqua une fille aux cheveux roses tendre couleur de sucette goût faire à la crème... Elle avait un air exaspéré et manger un goûter digne d'un monstre... Néanmoins il ne voyait personne, il sentait plus d'une personne. Ikuto était certain qu'il y avait quelqu'un d'autre qui semblait se cacher. Puis enfin bon ! Ikuto s'en contre-ficher il irait là où il sentirait qu'il y a quelque chose où il peut y gagner et tout le monde serait content... Enfin bon, il se décida à faire quelque pas. La jeune fille avait bien choisit son coin, pas trop à l'ombre, juste quelques rayons de soleil à droite à gauche. Ikuto s'adossa au petit muret juste à côté de la jeune fille et regarda devant lui puis à la hauteur où il voyait vu les doigts de la jeune fille. Ils étaient un peu râpés et pleins de chocolat... Si elle était intéressante, plus qu'il ne croyait !


"Dis moi... Tu joues de la guitare ? Vu l'aspect de tes doigts on dirait bien."


Ikuto fut très "nature" dans ses moments-là. Il observa sa quantité impressionnante de sucreries et en vu des cookies. Il aimait bien les cookies... Ca croque sous la dent, c'est agréable de sentir que se n'est pas que du mou. Et puis le chocolat, c'était son pêché mignon... Il prit de ses doigts fin un cookie et la regarda en disant :



"Je peux ?"



avatar
Ikuto Matsuo
Violoniste rebelle

Messages : 24
Date d'inscription : 22/04/2012
Localisation : T'es du genre curieux toi, j'me trompe ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Prendre l'air [PV Ciel/Ikuto]

Message  Yui Tsubaki le Jeu 19 Juil - 16:27

La petite gourmande, la bouche pleine de gâteaux finis par lui répondre

Euuuh... Oui, tu peux en prendre autant que tu veux.

La petite fillette continue de manger en grande quantités. On aurait dit qu'elle n'avait pas mangée pendant une semaine, mais pour elle, c'était normal. Elle mange même moins qu'à son habitude ! Au bout d'un moment, elle finis par se souvenir de la première question

A oui, je fait de la guitare mais je ne suis pas très douée, ça ne fait pas longtemps que j'ai commencée.

Elle regarda autour d'elle et finit par apercevoir quelqu'un plus loin. La silhouette d'une jeune fille recroquevillée sur elle même. Elle hésita à l'appeler et puis elle se souvint d'une phrase qui disait "plus on est de fou, plus on rit" alors elle décida de l'appeler. Elle cria bien fort pour être sur que cette personne l'entende

Tu veux quelque choses ou pas ?

En attendant qu'elle viennent (normalement, elle devrait venir non ?) la fillette se remis à manger. Mais après avoir finis sa pâtisserie, elle ne trouvait plus ce qu'elle voulait manger, alors elle retourna son cartable pour voir si elle avait oubliée de le sortir. Après avoir retournée son sac, elle se mis a chercher. Elle réussis enfin à trouver son sac plastique. Elle remis tous ce qu'elle venait de vider (sauf son sac) dans son cartable et vida son ce qu'elle venait de trouver. Une dizaine de tablette de chocolat tomba sur le sol. Chocolat noir, chocolat au lai, chocolat blanc chocolat noisette... Et encore plein d'autres.

Vous en voulez ?

Et elle attendit la réponse avant de commencer à manger.
avatar
Yui Tsubaki

Messages : 46
Date d'inscription : 31/03/2012
Age : 18
Localisation : A ta table, un goûter à la main !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre l'air [PV Ciel/Ikuto]

Message  Ciel Hinori le Sam 21 Juil - 18:52

Cette voix haut perchée, ah cette voix, elle lui sortait par les trous de nez, la jeune âme aurait voulu se boucher les oreilles juste pour ne plus l'entendre... Mais bon, on l'avait appelée, alors, qu'elle vienne ! Se levant lentement, les bras pendant et la tête baissée, elle n'était toujours pas réveillée et avait de plus en plus froid, elle devait ressembler à un zombie sous sa cape avec son teint blanchâtre et ses gestes lents... Elle se dirigea vers les deux personnes, se guidant aux sons que la petite fille faisait avec ses papiers et ses gâteaux puis elle releva brusquement la tête sous sa capuche, ce qui ne changeait rien de l'extérieur, du chocolat ! Ça, ça la réchaufferait ! Elle ignora royalement le garçon, pas intéressant pour le moment et fixa les tablettes étalées par terre puis le muret, on la regardait sûrement comme un ovni à cause de son accoutrement mais qu'importe, assise sur le morceau de mur, une jambe dans le vide, l'autre repliée contre son torse, l'ombre soupira un moment puis tourna la tête vers les deux individus


Je veux bien du chocolat-noisette moi

D'un geste automatique, elle enfonça encore plus sa capuche jusqu'à ce que le rebord arrive à la base de son cou, heureusement qu'elle voyait au travers le tissus sombre puis saisit la plaquette en question avec son bras ganté et croqua dans le chocolat, de suite elle avait un peu plus chaud, mais elle savait que cela ne suffirait pas pour la réchauffer... Elle s'enroula encore plus dans sa cape, tremblant de plus en plus, ça finirait par se voir et elle avait sûrement de la fièvre pour se sentir aussi mal, elle continua de manger en esquissant un léger sourire sous sa capuche... Qui étaient ces gens, que lui voulaient-ils... Trop de questions qui lui donnaient mal à la tête mais elle ne pouvait s'empêcher d'être méfiante, elle restait toujours sur ses gardes quoi qu'elle puisse faire... Si seulement A... Non allez, stop, même avec lui elle avait peur il fallait l'avouer, peur de le perdre...
avatar
Ciel Hinori
Que veux-tu à une âme perdue ?

Messages : 121
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 18
Localisation : Ici, nulle part, perdue dans ses pensées

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre l'air [PV Ciel/Ikuto]

Message  Ikuto Matsuo le Lun 23 Juil - 13:17




Finissant le cookie rapidement en croquant doucement dedans, Ikuto frotta ses mains l'une contre l'autre. Il secoua un peu sa jambe droite qui semblait déjà presque engourdie... Le petit monstre aux sucreries était réellement affamée tel qu'elle eut fini une partie de ses provisions elle s'attaqua à un gâteau au chocolat... ENTIER ?! Ikuto se demanda si ce n'était pas un monstre affamé... Woh... C'était presque effrayant tant en plus elle était déguisée en poupée Lolita... Elle s'en mit plein partout et fini avec sa petit voix à répondre à ma deuxième question... Le professeur secoua la tête pour dire oui et merci à la fois. Pourtant il n'avait pas grande faim. Il n'aurait fallu qu'un peu de chocolat pour ouvrir sa gourmandise mais le peu qu'il y en avait ne l'avait guère stimuler... Sans prévenir après quelques minutes de silence, enfin quelques minutes à ne rien faire avec un son sonore de dent sur un gâteau dur, elle reprit la discussions. Elle avait une voix très claire, très enfantine. Ikuto se demanda quand même ce qu'une élève de collège, classe 6° tout au plus, venait faire ici, dans un lycée/université...


"A oui, je fais de la guitare mais je ne suis pas très douée, ça ne fait pas longtemps que j'ai commencé."


Beaucoup moins sûre que sa première phrase, elle engloutit encore un gâteau ou je ne sais quoi d'autre. Elle ne devait pas avoir commencé que vraiment très récemment pour se faire mal aux doigts ! Ca c'est bien la preuve qu'elle avait commencé il y a à peine 1-2 mois. Ikuto eut un sourire mélancolique... Il avait essayé la guitare, naturel pour un musicien, il s'était bien râpé les doigts à cette courte période. Il en pratiquait de temps en temps quand il y repensait comme ça, mais c'est bien le violon son instrument de prédilection. Le violon c'est un instrument plus "ancien" maintenant qui écouterait de violon pour son plaisir ? Sûrement les personnes âgés et encore... Ikuto avait développé également ce phénomène de mode qu'est le violon électrique, un violon qu'on branche à un amplificateur de son. Il faisait quelque concert de temps à autre, mais ça vrai passion restera le violon classique des conservatoires... Mis à part cela, il sortit quand même une carte de visite qu'il glissa dans la main de la jeune fille. Il y avait marqué dessus quelque bricole, des trucs utiles comme : Ikuto MATSUO, professeur de violon, conservatoire de la ville de Seiko en partenariat avec l'Académie Seiko, horaires : de 1h à 10h cours particuliers acceptés.


"Tiens si ça peut-être utile. Je suis professeur de violon au conservatoire mais j'ai éventuellement fais un peu de guitare pour mon loisir. Certes pas beaucoup mais assez pour t'apprendre à ne pas abimer tes jolies petits doigts. Ca serait dommage de les mal-traités, pour une élève de 6° qui à encore la vie devant elle..."


Ikuto lui accorda un quart de sourire. Un peu à la façon de grand frère pour la rassurer, et même d'une certaine partie pour qu'elle ne le croit pas en violeur ou je ne sais quoi de malsain. En fait, le jeune violoniste est quelque fois malsain mais avec les petites filles, c'était pas trop son truc. Puis en parlant de petite fille, une ombre sembla se déplacer vers eux. La Lolita-Girl avait dit un truc l'appelant. Elle avait sortit un sac de chocolat que Ikuto se demandait comment elle l'avait fait entré dans son sac et leur en avez proposer. Seul chose qu'elle aurait du faire avant, était de ne pas tutoyer les gens. De 6ème à 2ème année de fac, il y avait une grande différence d'âge, et c'était presque irrespectueux de le tutoyer. Les yeux fixés à l'horizon, vers le ciel d'un air nonchalant et un peu pensif, il sentit vers lui une main qui alla chercher du chocolat. Le bref mouvement laissa apparaître un chocolat de couleur noisette. Bon choix. Il leva la tête, et aperçu une silhouette vêtu d'une cape extrêmement sombre tellement qu'elle aurait pu défier la couleur de la nuit... Ikuto attrapa et croqua dans un carré de chocolat au lait et au daim's, puis croisa ses bras derrière sa tête.



"Vous êtes de quel groupe ?"



avatar
Ikuto Matsuo
Violoniste rebelle

Messages : 24
Date d'inscription : 22/04/2012
Localisation : T'es du genre curieux toi, j'me trompe ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Prendre l'air [PV Ciel/Ikuto]

Message  Yui Tsubaki le Ven 24 Aoû - 13:48

La petite gourmande continuait de manger jusqu'au moment ou elle sentie quelque chose dans sa main, elle regarda et découvrit une carte. Elle l'a regarda attentivement pour voir ce qui était écrit quand elle l'entendit dire

"Tiens si ça peut-être utile. Je suis professeur de violon au conservatoire mais j'ai éventuellement fais un peu de guitare pour mon loisir. Certes pas beaucoup mais assez pour t'apprendre à ne pas abimer tes jolies petits doigts. Ca serait dommage de les mal-traités, pour une élève de 6° qui à encore la vie devant elle..."

Elle réfléchit un moment et... 6° ? Mais, elle n'était pas en sixième du tout, elle avait même eut son brevet ! La petite chercha comment lui dire ça et finit tout simplement par lui dire la vérité

Euh, comment dire, je ne suis pas en 6°, je suis en seconde, je ne suis plus au collège, j'ai 15 ans... Mais comme je ne suis pas très douée, je veux bien des cours, merci pour la proposition !

Elle n'y croyait pas, il l'avait prise pour une 6°, elle finis par se demander si elle n'était pas trop petite et surtout trop gamine pour son âge. Elle regarda la nouvelle venu, elle avait l'aire malade. Elle hésitait à le lui dire quand elle entendit que le violoniste demander de quelle groupe elles faisaient parties

Pompom-girl ! Vous voulez de quelque chose ?


La gourmande se remis à manger avec appétit.
avatar
Yui Tsubaki

Messages : 46
Date d'inscription : 31/03/2012
Age : 18
Localisation : A ta table, un goûter à la main !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre l'air [PV Ciel/Ikuto]

Message  Ciel Hinori le Mar 11 Sep - 17:14

Des cours de musique, quelle discussion passionnante... Non pas vraiment en fait, c'est pour cela que l'ombre n'écoutait qu'à moitié la conversation entre la gamine et le pervers, mais enfin quoi, sincèrement de vue ils avaient bien dix ans d'écart quoi ! Heureusement, Ciel savait que l'autre fille était avec elle à l'entrainement de pompom-girl... D'ailleurs, POURQUOI POMPOM-GIRL ! Mais c'est vrai en plus, rien que d'y penser l'ombre commença à s'agiter sur son bout de mur, légèrement stressée par l'idée de se montrer en public, mais qu'est ce qui lui était passé par la tête... Et puis en plus elle n'aime pas danser pour les autres... D'un air sombre, elle croqua dans le chocolat qui commençait à fondre entre ses doigts, se calmant peu à peu.

Pompom... Je hais ce truc...

D'un soupire agacé elle chassa ses pensées morbides et se tourna vers les deux autres en attrapant discrètement un cookie qu'elle s'empressa de manger, elle qui avait faim depuis quelques heures déjà. Une quinte de toux la fit se pencher affreusement bas et un peu de sang vint orner l'intérieur de la cape couleur nuit. En ce moment elle ne rêvait que d'un bon chocolat chaud, un bain moussant et une chambre NORMALE où il y avait du chauffage ! Mais non, bien sûr que non, elle devrait boire froid dans la cafétéria déserte et dormir dans son placard chéri, bah, elle avait l'habitude à force. Attrapant une madeleine, l'ombre essaya de faire passer le goût de fer du sang qui coulait dans sa bouche mais sans grand succès, sûrement un autre tour à l'infirmerie, encore une fois comme d'habitude quoi...

Et toi qu'est ce que tu fous là, sur un toit alors que tu fais cours à l'extérieur ?
avatar
Ciel Hinori
Que veux-tu à une âme perdue ?

Messages : 121
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 18
Localisation : Ici, nulle part, perdue dans ses pensées

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre l'air [PV Ciel/Ikuto]

Message  Ikuto Matsuo le Dim 24 Mar - 16:05




Le musicien, au fur et à mesure que la petite démontrée qu'elle n'était pas en sixième montra sur son visage une mine à la fois taquine et amusée. Ce n'était pas tous les jours qu'on rencontrait une fille aux cheveux pétale de rose, mangeant plus qu'une meute de lions enragés et qui de plus jouait de la guitare. En notant toute la dentelle que la jeune fille s'enroulait sur le corps. Ikuto n'aurait pas pensé qu'il pourrait faire la rencontre de créature aussi singulière dans une académie peut importe aussi grande fut elle. Il y avait également l'adolescente couverte d'une cape seyante sans trop l'être et sombre comme la mort, qui ne laissait voir que quelques mèches d'un blond platine. L'homme aux cheveux bleu crut apercevoir un tout petit mouvement de la part de cette jeune femme (qu'il qualifiait ainsi puisque que sa voie semblait plus mûre que celle de la fillette) qui réprimait un frisson. Ikuto fit un peu plus attention à la température extérieure, et il est vrai qu'il faisait un peu frisquet. Ikuto ne faisait pas attention à ce genre de chose, en général (à par quand il était malade), il pouvait sortir avec n'importe quelle tenue : son corps irradiait d'une chaleur constante. Il posa instinctivement son regard sur sa veste et l'a dévisagea dans l'ombre de quelques secondes. Le jeune homme songea à la passer à la jeune femme. Mais il ne la connaissait ni d'Eve ni d'Adam, pourquoi faire un acte charitable à une parfaite inconnue ? Même avec les personnes qu'il connaissait très bien, toutes ne se comptent que sur les doigts de la main, il ne l'aurait pas fait, octroyant son égoïsme à cette cause. Elle avait froid. Elle lui fit pitié... Ikuto détourna la tête finalement. La pitié est un sentiment infâme, seulement digne des faibles. L'adolescent ne se voulant pas comme ça, il abandonna l'idée. Il avait son caractère et l'autre semblait en avoir un bien marqué, inutile de faire un geste qui blesseraient l'égo de chacun. Avec négligence, il posa les yeux sur la fille de quinze ans. Elle semblait d'un coup moins intéressante, plus accessible et banale. Quoi que non, une lycéenne au physique de collégienne aux cheveux ROSES et à l’appétit monstre ne pouvait être banale. Les deux lycéennes étaient pompomgirl. C'était étonnant. Peut-être pas pour la petite, ça collait avec le personnage, mais la femme à la cape, c'était très étonnant. Et il était inimaginable pour une personne normal de les imaginer faire équipe dans des tenues aux formes ridicules et courtes, couleurs trop vives avec des pompom aux mains. Rien que la blonde sans cape, c'était dur à imaginer... Un sourire mesquin se dessina sur le visage du 'brun' qu'il fit passer pour passager en faisant mine d'essuyer un coin de sa bouche, en le cachant. Ikuto remarqua qu'il n'avait pas répondu aux paroles fournies des deux. Il se décida à répondre en commençant par la blonde.



"On pourrait bien se passer de cet air insolent que tu utilises mais bon, tu n'es encore qu'une adolescente pré-pubert, tu n'écouteras de tout de façon pas. Être sur un toit ne m’empêche pas de faire cours à l'extérieur, c'est comme si je te demandais qu'est-ce que "tu fous" là (il appuya sur le tu fous, à la même façon qu'elle l'avait dit) alors qu'à cette heure-là, les lycéens devraient être en cours."


Ikuto le dit le plus naturellement possible, il n'était ni froid ni ne prenait un air supérieur. Toujours très neutre, il marqua une pause nécessaire, puis continua en se relevant et en s'adressant désormais aux deux.


"... Et non merci, vu l’appétit dont tu fais preuve, tu en auras plus besoin que moi. Ma présence gênant certaine personne, je m'en vais, même si c'est de mon plein gré et non pour faire plaisir, ce n'est pas dans mon caractère. "



Le violoniste tourna les talons, récupérant sa fichu veste et son sac. Il posa son regard sur sa montre et vu qu'il lui restait une dizaine de minute. Il pouvait encore attendre avec elles mais sa main actionnait déjà la poignet...



avatar
Ikuto Matsuo
Violoniste rebelle

Messages : 24
Date d'inscription : 22/04/2012
Localisation : T'es du genre curieux toi, j'me trompe ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prendre l'air [PV Ciel/Ikuto]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum