Laissons tomber le monde pour un autre {PV Ikuto}

Aller en bas

Laissons tomber le monde pour un autre {PV Ikuto}

Message  Erin Keenan le Mer 23 Mai - 17:25

Laisser tomber le monde pour un autre



Erin s'est levée assez tôt ce matin. Cela m'a un peu surprise car elle n'avait rien de prévu de toute la matinée. Elle s'était débarbouillé le visage, avait enfilé un tee-shirt vert et un short court couleur sépia. Bottes compensées marrons aux pieds, paire de mitaines. Elle avait attaché son épée à sa ceinture comme d'habitude. Elle a comme un petit air d'archéologue athlétique qui s'aventure de par le monde dans d'anciennes tombes ou ruines pleines de danger... C'est assez plaisant de la voir comme ça.
Elle a filé vers les boîtes à lettres sans prendre la peine de faire un petit-déjeuner. Le facteur passe et dit qu'il y avait un paquet arrivé pour elle. Tout m'est revenu : c'est aujourd'hui ! Mais comment ai-je pu oublié ça ! Moi qui choisis de retenir ce qu'il m'arrange, j'ai un peu du mal à comprendre comment cette date ne m'ait pas plus ébranlée que cela lorsqu'Erin est passée près de son calendrier. Ah oui d'accord. C'est pour ça que je la sentais inexplicablement enthousiaste... C'est aujourd'hui !


Ensuite il semblerait qu'Erin se soit mis en tête de faire toutes les salles de l'académie. La connaissant ça m'étonnerait que ce soit sans raison. Mais je ne sais pas encore pour le moment pourquoi. Elle a le colis sacré dans ses mains. J'ai envie de voir, je veux voir, je dois voir ! Pour moi, ce qu'elle tient dans les mains, c'est comme... Une relique. C'est précieux. Ca doit être beau aussi... Je fixe tellement le paquet que j'en oublie tout le reste. J'oublie toutes les salles visitées. J'oublie qu'Erin est en quête de quelque chose. J'oublie tout. Mes yeux sont braqués sur le paquet. Quelque part c'est presque comme si j'espérais qu'en fixant assez longtemps, je finisse par avoir des yeux à rayons X qui me permettraient de voir à l'intérieur... Mais qu'est-ce qu'elle attend ?! Je vais finir par mourir d'impatience et dégoutée parce que je n'aurais pas pu voir... Non hors de question sinon je ne mourrais pas en paix. Non, je dois voir puis après éventuellement je consentirais peut-être à mourir. Mais c'est une façon de parler ! Je ne suis pas sérieuse là. Allez Erin pitié ouvre le paquet. Arrete de demander à ce prof que je ne t'ai même pas vu approcher je ne sais quoi ! Sinon je pleure... Mais je sais que ça ne servira à rien de te faire chanter parce que tu ne m'entends pas...


Ma geek préférée finit par s'arrêter. Ah ? La cavale est terminée ? Je relève les yeux du paquet, ce qui est difficile parce que j'ai étrangement peur, peur que la boîte s'envole et disparaisse. Je lève les yeux malgré tout. Je vois plusieurs écrans blancs. Il y en a trois, celui du milieu est très grand, les deux autres qui l'encadrent le sont un peu moins... Erin est une génie ! Ah vraiment si j'avais une enveloppe physique je l'embrasserai, je lui ferai la ola ou un truc dans le genre.


Elle commence à sortir d'une armoire des tonnes et des tonnes de câbles, des prises femelles et mâles, des télécommandes. Je l'observe faire ses branchements comme une enfant curieuse qui serait autorisée à voir un truc "de grands". La magie opère. Les branchements sont finis. Erin ouvre le colis. A l'intérieur il y a une console de jeu, des espèces de puces électroniques, des gants, des poignards, des pistolets et des fusils assez futuristes (avec du liquide à l'intérieur). Je suis en extase. Si je trouve ça déjà génialissime, imaginez comment je vais être quand le jeu démarrera ! Erin se relève. Elle place la console sur un siège de la salle et allume les trois écrans. Elle lance la console et arrive au menu : nombre de joueur(s) ?
avatar
Erin Keenan
The geek's story of 3R1N K33N4N

Messages : 68
Date d'inscription : 26/02/2012
Localisation : D4N5 M0N J3U V1D30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laissons tomber le monde pour un autre {PV Ikuto}

Message  Ikuto Matsuo le Sam 9 Juin - 12:48

L'élève partit en calquant la porte. Un air de peur se lisait... Ikuto ne se sentait plus... Passant une main dans ses cheveux d'une couleur bleu nuit, il soupira. Prit de colère, plus rien ne l'arrêtait. Il shoota dans le sac de l'élève partit en coup de vent... Celui-ci effectua un vol plané plutôt réussi avant de tomber dans la fontaine de la rue... La tête de lion accroché au dessus n'en croyait pas ses yeux... La seul chose qui fit arrêtait le jeune violoniste fut qu'il n'avait plus de projectile qui ne risquerait pas son renvoi à lancer... Attrapant et sa veste grise, il l'enfila et partit en coup de vent. Déjà énervé, Ikuto savait qu'il se faisait toujours bien remarquer quand il était dans cette état-là donc essaya de se calmer. Expirant l'air et la colère qui lui restait à travers la gorge, il avançait à pas rapide, droit quoi que la tête penché en avant. A quelques jours qu'il venait d’aménagé ici, il avait toujours le pouvoir de faire des rencontres. Comme s'il était un aimant humain, toutes les personnes plus ou moins seule venait à le rencontrer... Ce n'est pas qu'il n'aimait pas ça mais à force, ses propres moments où il pouvait être seul étaient sans cesse interrompu par quelqu'un... En y repensant, il leva un peu la tête, ses yeux d'une obscure marque désintérêt bleuté sur la foule de la rue. Il hésita quelque instant puis s'intégra dans la mêlée. Le regard fixé à l'horizon, il respectait le rythme qu'imposait les personnes qui marchaient avec lui dans sa direction. Une pulsation plutôt ternaire bizarrement. Le rythme d'une pavane donc d'une marche est toujours traité comme binaire mais là, par les bousculades, un air de valse monta aux oreilles d'Ikuto. Très ancienne à peine du début de la période classique... La troisième valse qu'il avait joué s'il s'en souvenait bien... Les ornements baroques de la musique la rendait bien particulière... Et de plus, la mélodie s'arrêtait sur un mordant... Comme bercé par la douce mélodie, au rythme de la chanson il marchait. Sa main droite un peu relevée, joué sur un violon imaginaire les doigtés nécessaires au bon déroulement de l'étrange musique... D'un coup elle s'arrêta et surprit. Comme à chaque fois qu'il la jouait, la fin le surprenait toujours. Il releva la tête et comme par magie plus personne n'était là. En face de lui une vitrine et une affiche. Un jeu vidéo à ce qu'avait comprit le jeune homme en lisait en diagonale l'affiche. Attendez mais... Un jeu de 3R1N K33N4N ?! C'est quand qu'il sort ???!

Tel fut la réaction du jeune homme. Ikuto était toujours plus où moins sympathique envers ses élèves de violon et était un très bon professeur tel qu'ils se faisaient souvent beaucoup d'ami parmi ses propres élèves. Un ami/élève un jour petit passionné d'informatique du nom de Yann lui avait fait joué à un jeu de ce ou cette 3R1N K33N4N. Ikuto n'avait jamais été un grand passionné en jeu vidéo ou fanatique de technologie, il préférait l'authentique mais cette partie de jeu lui a fait changé d'avis. Ikuto de son ordinateur portable regarde toujours les annonces des prochains jeu vidéo et c'est plus ou moins devenu son deuxième passe-temps. Presque collé à la vitre, il relut avec précaution l'affiche et... Déception, le jeu avait du retard dans sa date de sortie vu qu'il n'avait pas encore été testé par son créateur... Rien qu'à cette information ça redonna de l'énergie au violoniste. Il repartit en courant jusqu'à l'académie.

Arrivé à l'académie, il passa au secrétariat pour savoir où se situé sa chambre... Mais quand il voulut demandé le numéro de sa chambre l'adjoint débarqua. Ikuto tapa dans l'oeil de celui-ci et fut rapidement prisonnier des griffes asserés de l'adjoint principal. Parmi ça, il put finalement partir grâce à une élève qui arriva en pleure parce que le lapin de biologie s'était échappé. Montant quatre à quatre les escaliers Ikuto se rendit compte que l'adjoint mis à part qu'il n'arrêtait pas de le draguer, ne lui avait pas donner son numéro de chambre. Trop tard... L'étudiant finit par décider de visiter un peu l'académie pour se prendre des repères et peut-être espérer à trouver sa chambre. Les vastes couloirs d'une couleur pêche défilaient à vive allure, à l'allure de la marche du garçon. Toutes sortes de bruits infimes parcouraient les couloirs de natures diverses. Pour quelqu'un qui avait l'oreille absolu, c'était très énervant et irritant. La porte la plus près, Ikuto l'ouvrit et la referma aussitôt sans regardé ce qu'il y avait et qui il y avait à l'intérieur. Penchant un peu la tête sur le côté et sa main dur son oreille, il reprit un peu le bonheur du calme à ses oreilles... Il se tourna et... Comme s'il était dans un rêve trois écrans étaient en place, et sans aucun doute un jeu vidéo était en marche vu ce que le jeu demandait. Le nombre de joueur... L'écran principale, celui du centre et le plus grand servirait à la vue d'ensemble du jeu et les deux petits à côté au joueur d'avoir une vue personelle à leur propre personnage. Dans un rêve informatique, le jeune homme se trouvait... Et encore un personnage sortit tout droit du jeu, une femme. Grande et ayant une certaine marque d'élégance bien à elle. Ses cheveux couleurs gris perles, un seul oeil visible presque translucide et pourtant tellement vif. Très peu commun comme style, elle ne devait pas bien passait innaperçu. Sa carrure droite et mécanique était effrayante et une épée menait le doute de se trouver dans wow*... Ikuto sentit qu'il n'était pas en bonne posture et semblait déranger. Ce n'était pas son habitude mais, il fut courtois et poli avec la jeune femme. Pensez si ça lui venait à l'idée de l'assomer avec son épée !


"Je dérange ?"


Dernière édition par Ikuto Matsuo le Mar 26 Mar - 19:35, édité 1 fois
avatar
Ikuto Matsuo
Violoniste rebelle

Messages : 24
Date d'inscription : 22/04/2012
Localisation : T'es du genre curieux toi, j'me trompe ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laissons tomber le monde pour un autre {PV Ikuto}

Message  Erin Keenan le Sam 9 Juin - 13:59


YEEEEEEEEEEEEEEEES ! Ca marche ! Erin tu es la meilleure ! Sérieusement je ne sais pas comment tu as réussi à brancher cette console à trois écrans à la fois, mais tu l'as fait ! Ah ! Si j'avais des mains, je t'applaudirais, et me les frotterais à ce moment même. Tiens c'est bizarre, le menu "nombre de joueurs" est affiché directement. Et la cinématique du début alors ? C'est du beurre ?! Ah ça, je suis certaine qu'Erin l'a déjà pris en notes et qu'elle enverra des instructions pour ça. Alors voyons, voyons ce menu... L'image de fond est un décor assez esthétique. Il représente une plateforme en lévitation dans un ciel nuageux. L'effet est très joli. C'est comme si la ville de la plateforme était soutenue par les nuages. Cette ville est assez intéressante à regarder : il y a des tours et des ponts de bronze et de cuivre d'architectures et d'époques différentes. On y trouve des ponts-levis, des cathédrales de style plutôt gothiques, des bâtiments qu'on croirait sortit des romans noirs (les châteaux de Dracula, vous voyez le genre ?)... Il y a des gravures partout sur les murs. Elles sont de couleurs verte, rouge et turquoise. Il y a des points, des cercles pleins et des triangles creux gravés. Je ne sais pas si ce sont des phrases écrites dans une langue inconnue mais en tout cas je peux vous dire que j'adore la déco ! Oh mais OMG ! C'est des vaisseaux volants miniatures que je vois là ?! Non, je n'y crois pas... Ce serait trop ENORME ! Mais, mais si ! Ce sont bel et bien des vaisseaux volants en forme d'insectes mécaniques. Il y en a en forme de scarabée, d'autres en formes de libellule et d'autres en forme de guêpe ! Alors c'est pour cela qu'il y avait une partie du contrat qui demandait si Erin était intéressée pour... Oups ! N'oublions pas que le jeu n'est pas encore sorti ! Alors hors de question de vous en dire plus !


Bon il faut que j'arrête de tergiverser moi ! Alors... Ah oui c'est vrai, j’analysais un peu ce menu. Alors, "nombre de joueurs"... La police dans laquelle le menu est écrit m'est inconnue. Elle ressemble à la 'Old English Text MT' mixée à la police 'Vivaldi', en marron. Elle donne un résultat un peu étrange. Mais ça colle plutôt bien à l'univers du jeu. Erin est sur le point de mettre "un joueur" quand j'entends (et elle aussi sûrement) :


"Je dérange ?"

Erin se retourne et voit qu'il s'agit d'un jeune homme. Oh, mais c'est qu'il est plutôt canon ! Un ténébreux un peu bronzé, pas trop baraqué, une allure assez désinvolte... Oui ! Tout à fait mon genre. Kyaaaaaa ! Qu'est-ce que j'envie Erin ! Rah mais si ce type est tout à fait mon type de mec, je ne crois pas que ce soit le cas d'Erin. En fait... Je n'en sais rien. Elle n'a jamais eu de copain. En même temps... Elle les effraie, il ne faut donc pas trop s'étonner ! Je me demande quand même si ça ne lui fait rien. Euh... Vraiment aucune idée. Je crois que ses logiciels la préoccupe plus que tout le reste. Non pas que cette partie-là m'ennuie, mais c'est vrai que ça pourrait être sympathique pour elle de faire connaissance avec les autres. Et là sans prévenir et sans que j'eus le temps d'anticiper, Erin parla à son tour :


"Pas du tout. Je m'apprêtais à jouer en 'avant première' à un jeu vidéo. Tu peux rester regarder, ou alors si tu veux, on peut utiliser le mode multi-joueurs."

OMG ! Si ce type dit non à une telle proposition, je peux vous assurer que je sortirais de la tête d'Erin pour le gifler !
avatar
Erin Keenan
The geek's story of 3R1N K33N4N

Messages : 68
Date d'inscription : 26/02/2012
Localisation : D4N5 M0N J3U V1D30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laissons tomber le monde pour un autre {PV Ikuto}

Message  Ikuto Matsuo le Mar 12 Juin - 17:18

Tout dans la pièce semblait sorti d'un rêve. Tout faisait parti d'un décors même cette jeune femme aux cheveux gris perle... Étonnamment droite qu'elle faisait peur. Elle mit un petit moment avant de me répondre mais c'est vrai que ça devait être surprenant : quand on pense être seul, c'est dur de revenir à la réalité avec des personnes qui nous parlent... Ikuto lui avait les pieds droits sur terre, un peu borné tout de même, chez lui tout était terre-à-terre. Tellement pragmatique le violoniste...

"Pas du tout. Je m'apprêtais à jouer en 'avant première' à un jeu vidéo. Tu peux rester regarder, ou alors si tu veux, on peut utiliser le mode multi-joueurs."


Hum... La jeune femme avait ouvert la bouche à un moment tellement insoupçonné que cela surpris Ikuto.  Ca voix était étonnante, on aurait pas cru qu'une voix comme celle-ci puisse appartenir à ce corps. Elle était plutôt jolie, mais quand même très 'robotique'. En y re-songeant, ça elle allait bien au personnage, c'était tout à fait ce qu'on pensait en la voyant. Elle était très sympa quand même cool même, Ikuto lui sourit. Un sourire sincère, plus un quart de sourire qu'un grand sourire mais très honnête. Une partie de jeu vidéo ? Pour oublier sa journée qui commençait mal rien de mieux. Les graphismes étaient tellement beaux et impressionnants que cette proposition était force à avouer d'accepter. Il la dérangeait certes, ça se voyait quand même mais elle lui avait fait une proposition. Un oui d'office était obligatoire.

"C'est très gentil à toi de me faire une proposition. Je ne dirais pas non si tu pouvais utiliser le mode multi-joueurs."


Voilà c'était dit. Ikuto avança de quelques pas puis prit l'appuie d'un siège rouge pour atterrir sur les escalier. Son corps suivant, c'était plein de souplesse. De pas assuré, les mains légèrement dans son dos, il les balançait un peu d'une sorte de fainéantise. Il ne connaissait pas son nom. Chez d'autres mais pas lui, ne pas connaître l'identité de quelqu'un c'est désagréable. Pour Ikuto au contraire, c'est une part excitante. Une part de mystère en plus. Il se rapprocha de la fille au regard cyan et lui tandis la main pour lui serrer la main. On ne dit pas bonjour mais c'est une question de savoir vivre. Pourtant Ikuto n'est pas un exemple dans ce cas là mais quand il joue au jeu vidéo, il devient presque quelqu'un d'autre. Leurs tailles étaient proches bien qu'il la domine un peu quand même. Elle était drôlement grande pour une fille...


Dernière édition par Ikuto Matsuo le Sam 31 Aoû - 11:51, édité 1 fois
avatar
Ikuto Matsuo
Violoniste rebelle

Messages : 24
Date d'inscription : 22/04/2012
Localisation : T'es du genre curieux toi, j'me trompe ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laissons tomber le monde pour un autre {PV Ikuto}

Message  Erin Keenan le Mar 12 Juin - 19:02

Le mode multi-joueurs directement ? Sans avoir tester en solo ? Là je dois dire qu'Erin m'étonne. Remarque, c'est la première fois qu'elle ne se retrouve pas toute de seule pour jouer à la console... Dans sa famille personne ne voulait. Oui, peut-être qu'elle est contente en fait. J'en ai l'impression. Mais elle ne le montre pas trop. Elle reste assez flegmatique... La classe ! Moi si j'avais un corps, je suis certaine que tout se lirait sur mon visage. Enfin retournons à notre jeu vidéo. Ah non, non parce qu'il faut déjà que ce type descende pour rejoindre Erin. Qu'est-ce que je peux être étourdie moi parfois ! Bref, il arrive. Je confirme ce que j'ai dit précédemment, c'est tout à fait mon type. Il tend la main à Erin et... Elle lui donne sa manette puis se retourne pour prendre la deuxième. Elle ne semble pas avoir compris qu'il souhaitait lui serrer la main. Elle prend la main du Joueur 1 et enclenche le mode multi-joueur. On demande au J1 un pseudonyme. Erin met toujours des noms bateaux sans aucune originalité ou vraiment ridicule. Elle tape "SuperIrishGirl". Vous voyez ?! Ri-di-cule ! Vraiment.


Viens le moment crucial de la création du physique du personnage. Elle prend un corps féminin (oui quand même, parce que sinon le pseudo serait VRAIMENT insensé !). Elle la fait grande avec des courbes très féminines. Erin choisit la coupe de cheveux de son personnage : mi-longs, ébouriffés, rouge grenat. Elle décide que les yeux de son héroïne oscilleront entre le jaune et le marron orangé. Elle la met en un espèce de bikini en cuir marron et un porte-jarretelle avec des bas déchirés couleur camel, puis elle ajoute un short de velours noir très court. Elle place une ceinture avec toutes sortes de gourdes et de montres goussets. Elle chausse son personnage de rangers brune. Elle ajoute des mitaines, petit bandana noué autour du cou, un autre autour de la tête et un pendentif long tombant un peu dans le décolté de l’humanoïde virtuel. Voilà, elle a fini. Allez, je suis sûre que vous pensez comme moi. Son personnage est vraiment sexy ! Et oui, Erin en fait toujours des comme ça : ultra sexy. Parce qu'elle a lu un jour dans une revue assez pertinente que les avatars sexy se faisaient moins souvent attaquer que les autres. Une question de psychologie sans doute. Difficile de frapper une femme à moitié nue. En tout cas depuis qu'elle a lu ça, elle ne cesse de le faire, et il est vrai que ça fonctionne pas mal !


Elle finalise encore un peu son personnage en répondant à quelques questions inutiles : date d'anniversaire, date de début de jeu... Ca ne sert rien. Oh bien sur certains geeks aiment se vanter d'avoir fini un jeu le plus rapidement possible, ce n'est pas le cas d'Erin. Ce ne serait pas mon cas non plus. Ils sont idiots, ils ne savent pas "savourer". Et puis ils ne complètent qu'à moitié les niveaux. C'est pas drôle je trouve. Et je déteste qu'ils zappent les cinématiques ! Franchement si les créateurs se sont pris la peine d'en mettre, ce n'est pas pour rien ! Enfin, je divague là. Oh tiens, Erin a fini. Elle valide tout ce qu'elle a fait. Sur l'écran, il est indiqué que c'est au tour du joueur 2 de faire son personnage. Aimable inconnu, c'est à toi de jouer maintenant !

avatar
Erin Keenan
The geek's story of 3R1N K33N4N

Messages : 68
Date d'inscription : 26/02/2012
Localisation : D4N5 M0N J3U V1D30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laissons tomber le monde pour un autre {PV Ikuto}

Message  Ikuto Matsuo le Ven 15 Juin - 17:12

Puis elle lui donna a manette... Etait-ce ironique ? Et bien au moins elle était drôle cette fille-là ! Ikuto longea vers le fauteuil qui était en face de son écran, le droit. Il aimait sentir le velours des sièges rouges, tels des sièges de cinéma. La musique s'arrête et laisse passait pour la préparation des joueurs. Le jeune homme s'installa, avancé sur son siège courber à l'avant les jambes écartées, les deux mains sur les cuisses tenant la précieuse manette. Il regarda l'écran principal pour détailler chaque détails des yeux. Joueur 1... "SuperIrishGirl"... Non ça ne collait pas du tout avec la personne mais... C'étit très drôle. Il pouvait tout de même placer une information sur elle, une irlandaise. Ils sont toujours très fiers de leurs origines les irlandais mais, c'était carrément absurde là. Son personnage suivant les différentes étapes devenaient de plus en plus sexy. Ikuto laissa un sifflement sortir de sa bouche. Après ça aurait été encore mieux si sa partenaire de jeu avait ce style là mais bon... Il était déjà super zarb' le sien, faut pas trop lui en demander...

Puis se fut son tour. le violoniste fit trois tours de tête et la secoua un peu. Un nom... Ses proches lui disent toujours qu'il a des attitudes de chat et... Elle avait fait ridicule, il ne pouvait pas faire pire. Donc il opta pour "Cheshire". Un personnage grand. Un blond aux cheveux en piques. Des gants en cuir noir aux lunettes de soleil ne laissant pas voir ses yeux azurés. Une peau plutôt claire sans défaut. Un ensemble en cuir toujours aussi noir ne laissant pas passer la lumière accompagnée d'une unique épaulette auxquelles pourrais s'accrochait ses armes gagnés. (image de son personnage). Il se recula un peu pour regarder son personnage.


"Tu as du le comprendre, je me suis fortement inspiré de Cloud"


Dernière édition par Ikuto Matsuo le Sam 31 Aoû - 11:54, édité 2 fois
avatar
Ikuto Matsuo
Violoniste rebelle

Messages : 24
Date d'inscription : 22/04/2012
Localisation : T'es du genre curieux toi, j'me trompe ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laissons tomber le monde pour un autre {PV Ikuto}

Message  Erin Keenan le Dim 15 Juil - 15:25

Je suis persuadée qu'Erin avait déjà reconnu en un coup d'oeil ce personnage de célèbre RPG, FF VII développé par Squaresoft. Ah je me rappelle le temps où Erin avait une Playstation 1. Ah la bonne vieille console dont on était obligé de rabattre systématiquement le couvercle avec plus ou moins de force pour pouvoir lancer son jeu... Les personnages de ce jeu étaient... Je ne sais pas... Attachants je dirais, avec les joueurs aux apparences de petits légos et les musiques répétitives... J'aimais bien les espèces de dodos-canaris géants jaunes qui courraient partout. C'était mignon ça... Je n'ai jamais su pourquoi il était techniquement considéré comme un incontournable, mais il est vrai que quand Erin arrive dans sa période nostalgique et ressort sa console, quand je la sens entrer littéralement dans l'univers et l'histoire du jeu, je peux comprendre qu'il le soit. En tout cas, bien entendu beau gosse qu'elle le connait ce personnage ! Voyons, elle n'est pas geek pour rien !

"Naturellement."

Un mot voilà ce qu'Erin répond au jeune homme. Un mot simple, réponse concise. Ca c'est clair, elle n'est pas du genre à parler... L'autre étudiant aussi remarque... Oula... Je sens qu'il va y avoir un de ses dialogues qui va s'établir entre eux deux ! Mdr. Et là, comme si Erin m'avait entendu faire cette remarque, la voilà qui commence à ouvrir la bouche comme pour me montrer que je pourrais avoir tort de me moquer :


"Si tu es un fan de FF VII, je pense que tu apprécieras ce jeu vidéo. On s'est beaucoup basé du système de combat pour sa conception..."

Erin reprend les commandes du joueur 1 et commence à sélectionner le menu. Musique et bruitage : ON. Luminosité maximale. Affichages des aides et astuces : OFF. Puis elle fit démarrer le jeu. S'en suivi un fabuleux générique de début de jeu résumant l'histoire : la cité Epsilon fut crée dans les années 3040 par de brillants ingénieurs nostalgiques du temps des machines à vapeur. Ils eurent pour projets de concevoir un monde dépourvu de machines utilisant des substances susceptibles de détruire la couche d'ozone. Ils trouvèrent au fin fond des entrailles de la terre des cristaux lumineux aux couleurs changeantes. Après avoir réalisé diverses expériences biochimiques avec ces matériaux, ils parvinrent à maîtriser leurs puissances qui était phénoménale. Au contact du bronze, ils devenaient bleus et faisaient léviter les objets, au contact de l'argent ils devenaient rouges et pouvaient faire fondre à peu près n'importe quel type de matière et pour finir, au contact de l'or, ils devenaient verts, mais nul ne sut jamais quel effet magique cela avait. Les hommes usèrent et abusèrent de la puissance des cailloux, mais s'aperçurent hélas trop tard d'une chose non négligeable. En utilisant les pierres initialement responsables de la vie sur terre, beaucoup d'espèces animales et végétales se mirent à mourir. Une guerre entre les être humains comme il n'en eut jamais existé fut déclarée. Elle opposa les "Terriens", les humains partisans de l'équilibre naturel qui avait été établi depuis la nuit des temps et les "Célestiens", êtres humains désirant continuer à exploiter l'énergie cristalline au nom de l'avancée de l'espèce. Les Célestiens finirent par quitter la terre pour des plates-formes géantes. Ils emportèrent avec eux une quantité importante de cristaux. Les années passèrent et ils continuèrent leurs avancés technologiques... Pendant ce temps là, les Terriens commencèrent à souffrir de la disparition de nombreuses espèces. La planète Terre commençait à se transformer. Le déséquilibre naturel était tel que les eaux commencèrent à gagner du terrains sur les terres. Les êtres humains restant durent se réfugier dans les montagnes afin de se protéger des avancées maritimes. En position critique les terriens commencèrent à élaborer des plans totalement insensés. L'un d'eux consistaient à reprendre les cristaux et à retrouver, le plus possible, des vestiges d'objets du millénaire passé qu'avaient emportés avec eux les Célestins. Le but de l'opération étant de créer une sorte de machine à remonter le temps afin de changer la destinée de l'humanité avant que celle-ci ne se déchire en deux.

Désespérés, deux Terriens s'infiltrèrent dans la société célestine Epsilon...



HRP : je te laisse le droit d'inventer certaines choses à propos du jeu
avatar
Erin Keenan
The geek's story of 3R1N K33N4N

Messages : 68
Date d'inscription : 26/02/2012
Localisation : D4N5 M0N J3U V1D30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laissons tomber le monde pour un autre {PV Ikuto}

Message  Ikuto Matsuo le Dim 16 Sep - 16:03

Les lumières de la salle s'éteignent toutes seules, à croire qu'elles avaient compris que le jeu commençait... Ikuto abordait un visage sans expression tandis qu'intérieurement, il semblait être ravi comme un gamin. Il craqua sa nuque comme s'il allait commencer quelque chose d'important, puis écarta un peu les jambes en s'avançant sur son siège, le dos courbé en avant penché au dessus de sa manette de jeu. Très attentif aux moindres gestes et paroles, aussi bien de la jeune femme que de ce qui était de l'avancement du jeu vidéo, Ikuto avait appuyé sur le bouton ON de tous ses sens. La femme qui semblait plus âgé qu'Ikuto prononça une phrase... Puis une deuxième... Ikuto avait réellement l'impression que même si elle lui parlait pendant des années sans marquer la moindre pause, il pourrait toujours être si surpris de l'humanité et la normalité de sa voix. De tout personnage extraordinaire et rencontre surprenante, elle avait battu le record. Et cette anecdote, décrocha un sourire sûr, sur le visage du Matsuo.

Les images et différentes musiques défilaient devant leurs yeux, toujours plus réussis les uns que les autres et attrayants. Les décors avaient un air très anciens, sûrement moyennageux bien que peut-être trop sophistiqués pour l'être penchant pour les châteaux de plaisance qu'on trouve en générale en Irlande. Des indices se révélaient. La demoiselle aux cheveux gris perle avait prononcé "on" pour ce qui était du jeu. Et seules les personnes ayant conçu le jeu pouvaient employées ce pronom sujet. C'était intriguant... Et pour ce qui était des châteaux anciens, l'image collée à ravir avec le personnage fort atypique que cette femme. Était-elle créatrice du jeu ? La question était aussi censé qu'idiote. Et dans un accès de flemme le violoniste ne la posa pas. Il était trop absorbé pas les formes et les couleurs qu'abordaient les moindres courbes qu'imager le jeu vidéo. La vitesse de diffusion était suffisante à se que l'on ne puisse s'ennuyer en attendant l'image suivante et que l'on puisse également, lire et relire une deuxième fois. Si cette fille avait contribué à se chef d'oeuvre c'était réellement une génie ! Puis l'aventure marqua son commencement et le jeune homme ne savait pas trop pourquoi mais se fut son joueur, le numéro 2 qui devait commençait. Avec les détails qu'il avait entrer dans le laps de temps qu'il avait consacré au paramétrage la cinématique de son personnage avait été programmé.


"C'est dans une famille de cordonnier que l'un de nos héros avait vécu son enfance. Ayant toujours eu des valeurs bien encrés, il poussa sa passion en direction de la justice. Protégeant les lieux et personnes qu'il aime, c'est bien se qu'on peu appelait un héros. Mais celui-ci et plus particulier que les autres... Il vole aux riches pour donner aux pauvres, et semble plus utiliser la force physique avant la force psychique. Nous avons déjà pu le voir en action et depuis une rumeur circule : c'est un vrai chat. Mais plus sérieusement, il en a la plus part des aptitudes. Il retombe systématiquement sur ses jambes et n'aime pas l'eau. Il paraîtrait qu'il entretienne une forte attirance avec la provocation et qu'il aime s'amuser avec les personnes qu'il combats. Et ce héros ce nomme : Cheshire."


Ikuto aborda un sourire satisfait et fier quand il entendu le narrateur narré l'histoire de son personnage. C'était exactement comme il le voulait... Puis pendant une trente seconde à montrer son personnage, il du commencé à jouer. Cheshire était dans sa chambre debout attendant les commandes de son maître. Ikuto pressa sur la commande de déplacement, en tournant de droite à gauche, de fond en comble la chambre de son personnage. Grande et spacieuse, il mit un certain temps à trouver quelque chose, tout en traînant pour observer le majestueux graphisme du jeu. Cheshire trouva en dessous de son lit un coffre et l'ouvrit sans hésiter. Il contenait une lettre, et d'autres objets que Cheshire aurait reconnu entre mille : quatres joyaux magiques, une plaque d'or, une de bronze et la dernière d'argent.


Voici le contenu de la lettre : "A Cheshire,
Si vous avez trouvé ce coffre et que vous lisez cette lettre en ce moment c'est que leur est grave. Ca signifie que nous, Terriens, perdront bientôt le contrôle de notre belle planète. L'équilibre naturel est dans son plus piteux état et seuls les pouvoirs des cristaux pourront nous sauver.  Nous vous avons donc choisi pour cette tâche très importante. Vous devez infiltrer la cité d'Epsilon et récupérer le maximum de crystaux possible. Mais dans cette épreuve vous ne serez pas seul, nous avons chargé une adolescente de vous épauler. Pour le bien de cette mission, je laisserais son nom dans l'anonymat mais sachez que vous la reconnaîtrait dès le premier regard. Retrouve la sur la place principale. Nous vous avons mis des armes à disposition dans votre armoire. Prenez les ou pas. Bonne chance.

Ikuto fut surprit de la tournure de la présentation de la mission. C'était vraiment bien fait. Il dirigea son personnage vers l'armoire comme on le lui avait conseillé puis l'ouvrit. Il y trouva une paire de saï et un katana bien aiguisé, brillant à la lumière. Cheshire le fourreau et rangea le sabre dans le fourreau avec une habitude tel qu'on aurait pu croire qu'il l'avait toujours fait... Ikuto rit. C'était le tout premier défaut du jeu, le fait que les personnages soient bons derechef. Un peu tirer par les cheveux... Ensuite, Cheshire accrocha ses saï dans sa veste, les empoignant bien par leurs tsukas pour ne pas se blesser. Le personnage de Ikuto sortit de sa chambre en éteigant bien la lumière et en rangeant tout ce qu'il avait dérangé avant. Un rire franc et clair sortit de la gorge de l'étudiant et entre deux éclats de rires, il dit :

"Il est bien mignon à ranger sa chambre !"

Ikuto fit descendre Cheshire des escaliers, quand il s'apprêta à quitter la maison familiale, une personne qui devait sûrement être le père de Cheshire interrompu son fils. Il lui donna une paire de chaussure (il est cordonnier) qu'il avait confectionné et travailler depuis des années dessus afin d'avoir se résultat : des chaussures permettant de marcher sur l'eau et d'apporter à celui qui les mettra, une vitesse semblable à la lumière. Après le dialogue, le personnage sortit dans la rue et se déplaça de toute part. Il fallait donc trouver la place principale... Ikuto choisis de traîner sur la durer afin de visiter toutes les boutiques qui s'offrait à son personnage. Et puis s'il était trop lent, il avait toujours ses bottes (détail qui fit ricaner Ikuto très discrètement). Cheshire acheta un gilet pare-balle un objet mis en place pour affûter ses armes et une sacoche à grande place. Il s'équipa du gilet et mis dans l’affûteur dans sa sacoche. Ikuto regarda le temps qui lui rester et fut surpris qu'il n'en reste presque plus. Il fit courir Cheshire à toute vitesse et ainsi fut sur du pouvoir de ses chaussures. Bien jouer au papa ! Il se retrouva sans effort à une place éclairer et grande. Des bruits de pas derrière lui se fit entendre. Cheschire se retourna et un message s'afficha :

Au tour du J1

HRP : J'espère que ça te plaira car moi, je suis plutôt fier de mon RP ^^


Dernière édition par Ikuto Matsuo le Sam 31 Aoû - 12:00, édité 2 fois
avatar
Ikuto Matsuo
Violoniste rebelle

Messages : 24
Date d'inscription : 22/04/2012
Localisation : T'es du genre curieux toi, j'me trompe ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laissons tomber le monde pour un autre {PV Ikuto}

Message  Erin Keenan le Dim 21 Oct - 11:43

Images 3D d'un réalisme saisissant (bien que la présence d'une palette de couleurs sepia et futuristiques rappelle qu'il s'agit là d'un jeu vidéo), la transition des images par transparence se fait plutôt bien (mais j'ai vu mieux), la musique est très intéressante. C'est la première fois que j'entends le son d'une cornemuse allié à des sons électriques et mécaniques par instant. C'est pas trop minable. L'univers du jeu est décalé mais on peut facilement s'y accoutumer. Mais je n'irai pas jusqu'à dire qu'il est tout public. Ca non. Il faut quand même avoir un passé de joueur de jeu vidéo (pas forcément expérimenté) ou être doté d'une ouverture d'esprit pour apprécier un travail pareil... On aime ou on n'aime pas, ça, les goûts et les couleurs, personne ne les choisit. Un jeu non destiné au grand public, mais je pense qu'il serait possible qu'ils fassent tout de même pas mal d'adeptes. Même pour les gens qui ne seraient pas très accros au début. Côté graphisme, il y a un talent certain. Bon boulot Erin, c'est très joli. Je dirais que l'architecture est le truc qui se rapproche le plus de ce qui appartient à notre monde actuel. C'est un peu bizarre ce que je dis puisqu'il s'agit de châteaux ou bâtiments anciens mais bon, vous comprenez ce que j'essaie de dire, non ? Les transitions scénaristiques auraient pu être mieux réalisées peut-être. Je les trouve trop lentes.


Ah ça commence. Mes yeux (oui bon façon de parler) sont fixés sur l'écran. Tiens, on commence par le joueur 2. Une excentricité que je n'explique pas mais peu importe. La narration commence : descriptive mais assez concise, ça va, elle ne dure pas trois plombes et on peut écouter comme la lire. C'est marrant son personnage a quelques attitudes de chat. Le joueur 2 fait quelques pas et explore sa chambre. Bon... Je m'ennuie un peu là... Quand est-ce que la rouquine qu'Erin a créé va entrer en jeu ? Le beau gosse continue d'explorer la chambre de son personnage. Il fait bien joujou avec toutes les options... La main à couper (héhé, même si j'ai fait, je ne crains rien) qu'il n'est pas aussi débutant qu'il en a l'air... Un message apparaît sur l'écran : Au tour du J1.



#Dans la vallée de Lonnon Kopa naquit notre seconde héroïne. Fille de bohémien, la petite parcourut les terres de sable pendant toute son enfance. Ses parents, chamans, l'éduquèrent afin qu'un jour elle aussi devienne guérisseuse. La formation de la jeune fille fut loin d'être scolaire ; alternant contes et légendes païennes, botanique et astronomie, elle fut aussi bien enrichissante que divertissante... Bercée par les fariboles de ses parents, la bohémienne grandit sans connaître le conflit qu'opposait les Célestins et les Terriens. Ce n'est qu'une nuit d'automne qu'elle remarqua le changement...

Elle campait avec son clan dans le désert quand elle aperçut au loin une étendue sombre. Une mer avait surgit de nulle part. Les nomades crurent avoir réalisé un miracle en appelant le dieu de la pluie. Une végétation inconnue commença à pousser. Ils les étudièrent, les cultivèrent. Leurs découvertes étaient impressionnantes et leur permirent de vivre sans la crainte de connaître la famine. Mais un jour, SuperIrishGirl entendit des hurlements, elle constata avec effroi que l'eau avait gagné de terrain et avait emporté un certain nombre de roulottes. Les cris furent engloutis.

Une course contre l'étendue aqueuse fut établie. SuperIrishGirl et les siens s'en allèrent se réfugier dans les collines. Ils y vécurent quelques années. La mer revint, et ils continuèrent encore et encore à la fuir... Ils arrivèrent dans les montagnes. Ils rencontrèrent d'autres peuples qui leur expliquèrent l'histoire de la cité Epsilon. Désireuse de venger ses défunts frères et sœurs, SuperIrishGirl partit pour la cité céleste.#


Eh bien ! Ça c'est une histoire. Chapeau aux scénaristes ! Jamais vu une présentation pareille pour un jeu où le personnage censé être créé par le joueur. Je comprends mieux ce que ces messieurs disaient lors des réunions auxquelles Erin avait assisté : "nous avons créé une trentaine de scénarios initiaux différents, associé au fait que chacun peut personnaliser son joueur, le résultat sera unique en son genre". Le personnage d'Erin commence à se mouvoir. Elle découvre sa capacité de mouvements, son inventaire : deux fioles de vie, un poignard de brigand droit, un en forme de crochet et deux foulards de gitan ayant un pouvoir de 2 points de distraction chacun. L'humanoïde virtuel marche avec une allure presque féline. Définitivement sexy. Du genre à faire fantasmer la plupart des geeks masculins. Un peu comme Lara Croft. Le personnage arrive sur la place où se trouve Cheshire, l'autre personnage. Un court moment cinématique commence.


#On reconnait les siens quand on les voit. Il est clair est net que vous ne faites pas partie des Célestins. Vous faites tout trop vite ou trop bien. Ici, les gens ont perdu un peu de leur sens pratique. Ils font tout avec des accessoires. Vous courez, eux utilisent des vaisseaux pour se déplacer. Apprenez à en faire de même#

Nouvelle mission : Trouver chacun un vaisseau et apprendre à le contrôler.

avatar
Erin Keenan
The geek's story of 3R1N K33N4N

Messages : 68
Date d'inscription : 26/02/2012
Localisation : D4N5 M0N J3U V1D30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laissons tomber le monde pour un autre {PV Ikuto}

Message  Ikuto Matsuo le Mar 26 Mar - 19:34

Attentif, Ikuto suivit sagement toute l'introduction de son personnage et fit encore plus attention à celui de la femme aux cheveux argents. Si cette jeune fille avait connu Ikuto plus tôt qu'au détour d'une salle informatique, dans le noir intégral, elle aurait pu profiter des aptitudes inédites du jeune homme. Ikuto qui semblait toujours si sûr et savant quelques soient les conséquences, était désarmé de son caractère vaniteux face à... un jeu vidéo. Ca semble encore plus ridicule dit comme ça. Mais ce jeu était captivant et absorbé toute l'attention de l'étudiant, face à ces trois écrans un peu trop lumineux et il se découvra un air enfantin. Le violoniste était concentré : ses mains se crispés sur sa manette, penchait ses épaules en avant. Tous les éléments pour que le jeu soit bon était regroupé, le graphisme tout particulièrement. Aussi avant-gardiste que réaliste, les châteaux et cathédrales étaient d'une beauté authentique à ceux irlandais que le jeune homme avait pu voir l'or d'un voyage scolaire au pays du vert et des trèfles. On entendit le pseudo ridico-comique de sa partenaire et Ikuto eut un doute. SuperIrishGirl. Les châteaux irlandais et 'super fille irlandaise'. Nandesuka ? L'étudiant réprima une secousse et se concentra sur le jeu. Tout ça été louche et méritait approfondissement mais le jeu reprit et donna une nouvelle mission : trouve et apprendre à piloter un vaisseau. Dans la petite bande annonce, on nous disait trop habile. Et là c'est vrai que les deux personnages étaient très agiles, trop d'ailleurs... Dès le début, c'était presque immoral et révoltant. Pourquoi jouer si le personnage est déjà excellent au début ? Ikuto fit la moue mais abandonna pas le jeu tout de même.

Cheschire découvre rapidement une femme très... sensuelle. Il entendit les instructions et décida d'aller rôder vers les terres des Célestins pour dérober un vaisseau et mieux les observer afin de comprendre comment conduire un vaisseau. Le justicier se débarrassa du plus de vêtements et objets inutiles et lourds inutilement pour alléger son poids afin de faire le moins de bruit possible, autant être discret. Cheschire fut bientôt arrivé vers les cités Célestines qu'il y avait déjà un obstacle : une porte et un muraille de fer. Dans une mission infiltration, or de question de frapper à la porte ou d'essayer de passer par l'entrée principale, il fallait obligatoirement faire le tour pour arriver vers l'endroit où il y avait le moins de passage... C'est ce que Cheschire voulut entreprendre quand il vu un homme volait au dessus du portail quelque chose en main que notre héros possédait également : une pierre magique et une plaque en métal trop loin hélas pour être reconnu par les yeux du personnage. Cheschire se rapprocha du mur pour coller une pierre à celui-ci mais ça ne fut aucun effet. Le justicier aux aptitudes félines sortit alors une plaque d'argent et la plaqua contre la pierre magique. La pierre devenu rouge, brûlante (le personnage rosissait à vue d’œil) mais la chaleur fut tant insoutenable que le jeune homme plaqua la pierre rouge contre le mur ce qu'il le fut fondre. Un passage était apparu avec des bords brûlés...
Ikuto fut étonné. Il n'avait pas très bien retenu l'introduction, et quand il voulut faire léviter  son personnage à l'aide d'une plaque de métal et d'une pierre magique , voilà qu'il se trompait de métal ! Mais oui, ce n'était pas du bronze mais de l'argent ! Un petit sourire sur les lèvres exaspéré de lui-même, il avait finalement réussi à entrer dans la cité...  


Dernière édition par Ikuto Matsuo le Sam 31 Aoû - 11:46, édité 1 fois
avatar
Ikuto Matsuo
Violoniste rebelle

Messages : 24
Date d'inscription : 22/04/2012
Localisation : T'es du genre curieux toi, j'me trompe ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laissons tomber le monde pour un autre {PV Ikuto}

Message  Erin Keenan le Dim 5 Mai - 17:03

Ah voilà la première mission ! Oui parce que c'est bien rigolo pour ceux qui contrôlent les personnages grâce à leurs manettes mais bon pour les spectateurs inactifs, ça finit par l'être nettement moins. Si j'avais les bras d'Erin, je les croiserais et ferait la moue ! L'étudiant beau gosse d'à côté semble être complètement dans l'ambiance du jeu. Il a un peu un air gamin. C'est amusant, j'aurais jamais cru qu'il pourrait être ainsi. Je pensais que, sans en arriver au même point qu'Erin parce que c'est vraiment extrême, il était plutôt du genre sérieux et assez classe. Qu'est-ce que c'est marrant de voir les humains changer d'humeurs et d'attitudes parfois ! C'est passionnant de voir à quel point les émotions peuvent changer leur visage et les sentiments leurs corps... Enfin, pas aussi passionnant que ce super jeu vidéo exclusive ! En parlant de ça d'ailleurs, le personnage d'Erin, SuperIrishGirl, est peut-être légèrement trop sexy. C'est plutôt inhabituel, Erin reste dans la mesure du raisonnable habituellement. Serait-ce parce qu'elle est accompagnée pour une fois ? C'est très probable.
Le personnage masculin Cheshire commence à bouger. Il attrape de l'argent, la pierre devient rouge. Son personnage se met à rougir de façon assez comique. Bon point là-dessus, parce que jusque là, le jeu était un peu trop sérieux, il faut l'avouer. Il pose le tout contre un mur et celui-ci se met graduellement à fondre. Gé-nial ! C'était plutôt bien fait, on voyait l'air tremblé comme quand on entre dans une pièce bien chauffée.
J'étais tellement ébahi que je n'ai pas remarqué qu'Erin avait sorti un peu de nul part (je pense que c'était dans une poche de son costume de Lara Croft, vous savez, la poche à révolver qu'elle attache à une de ses cuisses), un dictaphone. Elle le presse et le porte à ses lèvres:


"Note : Rappeler les effets des métaux sur les pierres."


Ca fait vraiment bizarre d'entendre sa voix. Tout était tant silencieux dans le monde IRL, et depuis longtemps en plus ! Je suis d'accord avec sa remarque. Les techniciens auraient dû le rappeler, je n'ai pas un cerveau bionique qui se rappelle de tout à tout instant moi ! Les humains non plus. Au tour du J1 SuperIrishGirl prend la main. Elle passe le mur désintégré. Elle avance sans de but particulier et se retrouve au milieu de la place. Elle tourne sur elle-même et aperçoit un garde avec un véhicule à l'arrêt. Le personnage arrive vers lui et lui fait causette.

#"Mon engin est en panne. De toute façon, je dois rester ici pour surveiller... Qu'il est ennuyeux d'être à mon poste, il ne se passe jamais rien ici..."

>options: attaquer, discuter, objets
> SuperIrishGirl sélection objets: > sélection > foulards de distraction > utiliser

Le personnage SuperIrishGirl brandit ses foulards et se met à danser avec, le garde est si joyeux, qu'il baisse sa garde.

SuperIrishGirl attaque avec Poignard de brigand droit

Vous avez gagner 15 points d'Exp.#

Un tableau statistique apparaît et une ligne bleue fait un petit mouvement sur la droite. Une façon quelconque de montrer que son personnage avance pour passer de niveau. Rien de spécial, mais ça le mérite d'être simple, net et efficace. Il faut bien qu'on s'y retrouve un minimum dans ce jeu vidéo...

"Ok, donc voilà un vaisseau, tu as une pierre, il ne reste plus qu'à trouver du bronze."

avatar
Erin Keenan
The geek's story of 3R1N K33N4N

Messages : 68
Date d'inscription : 26/02/2012
Localisation : D4N5 M0N J3U V1D30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Laissons tomber le monde pour un autre {PV Ikuto}

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum