Jinny Ivaldi

Aller en bas

Jinny Ivaldi

Message  Invité le Mar 13 Mar - 17:40

Carte d’identité
Identité :
» Né(e) le ...à 1er avril à Venise. Né Correlli.
» Âge : 16 ans
» Sexe : Masculin
» Orientation sexuelle: .... Aucune idée
» Origines: Espagnole
» Nationalité : Pop-asiatique... non, hmm... Italienne.
» Groupe: Mode ou Artiste.
» Classe: Vu qu'il vient d'avoir 16 ans, seconde.
» Langues Parlé(e)s : Italien, Espagnol, Anglais et Japonais

Description :
» Descriptions physiques:

~ Je suis la perfection même ~

Ces quelques phrases pourraient parfaitement décrire l'apparence de Jinny. Surnommé souvent Narcisse par ses rivaux. Il est à l'effigie de ce dieu scandinave. On le croit volontiers amoureux fou de son image et de sa parfaite beauté. Ce qui n'est malheureusement pas le cas. C'est plutôt sans une dose de vanité, qu'il s'estime très beau. Étant né dans un monde très calculateur, tout son être en est devenu bouleversé. Autant dans sa mentalité, que son habillement et sa gestuelle.

Ce qui attire l'oeil si on excepte les très nombreux détails -qui suivront-, c'est sa démarche fluide, silencieuse, toute en souplesse. Il possède une sorte de nonchalance, il estime que se presser ne vaut pas trop la peine. Alors, il marche tout bonnement à son rythme. Il serait mal avisé de croire qu'il est lent ! Le ténébreux pense que le monde doit tourner à son propre rythme et puis, si ça ne plait pas, on pourra toujours le dépasser... Et se prendre un mur dans la figure. Dans de très rares occasions, il peut aussi faire preuve de vivacité. Sa gestuelle a aussi horreur des gestes inutiles, superflus, il se contente d'agir avec grâce, avec une confiance trop grande.

En toute partialité, il faut reconnaitre que ce gars a de la classe. Jamais ses vêtements ne seront chiffonnés et mal repassés. À moins qu'il l'ait réellement souhaité. Son apparence, c'est ce qui prend la plupart de son temps. Pas que ça le gêne parfois de passer des heures pour choisir ses habits, mais depuis tout petit, il n'avait que cela à faire. À se vêtir avec élégance, à prendre soin de lui... Il a une peau soignée, douce, plutôt claire en absence de soleil, mais elle prend assez facilement une teinte dorée quand elle est exposée au rayonnement du jour. Le jeune homme n'est pas de ceux qui fuient les regards et il est donc facile de contempler son visage même si sa longue chevelure en mange souvent un bout. Une masse soyeuse et disciplinée de mèches noires, et oui sombre comme la nuit, cependant la couleur varie aussi en fonction de l'ensoleillement et de ses fantaisies. Étant, quelqu'un de très spécial, il teint souvent ses cheveux selon ses dernières trouvailles, la dernière fois, ça avait été crème à la pistache. Son minois a des courbes très belles... Des lèvres pleines qui se plient souvent en un sourire ironique ou en une moue boudeuse. Et que dire de ses yeux ? Normalement sans verres de contact, ils sont d'un noir profond. Mais, il s'est fait faire quelques paires et sa préférée est de couleur violette. Avec ces pupilles si luisantes, s'il donne toujours l'impression qu'il daigne vous fixer, c'est que votre existence est loin d'avoir un impact sur sa vie. Ils sont cependant loin d'être froid, bien qu'il se donne des airs de mafioso séducteur, il n'est pas imperméable à l'humour, ou la gentillesse et en vérité on lit en lui presque comme dans un livre ouvert si on sait décrypter les différentes lueurs qui dansent des ses yeux.

Pour compléter le tableau, il serait bon de parler un peu de sa tenue vestimentaire qui somme toute vaut le détour. Haute en couleur les mélanges ne lui pose aucun problème. Il n'est pas un total accro à une mode en particulier, ou à la mode en général. Bien que ses choix vestimentaires peuvent goûter la fortune de ses parents. Non son truc c'est de s'habiller selon son goût, en piquant un peu partout. Un tel mélange pourrait rapidement devenir un cauchemar pour le regard et pourtant il s'en sort toujours, même si bien évidemment cela ne plait pas forcément à tout le monde.

» Descriptions psychologiques:

Mme Corelli que pensez vous de votre fils ? : Hey bien disons... Qu'il a eu de sa mère, les goûts chics. Oui, je l'ai initié à bien paraitre et maintenant, je le regrette. Il dépense toute la fortune familiale par les fenêtres, j'ai du geler les comptes. J'espère qu'il m'en voudra pas... Où en était-ce ? Ah oui... Il faut dire qu'il m'est très difficile pour moi de le décrire. Parce qu'il ne m'a jamais fait des confidences. Vous devez comprendre qu'il n'était pas aussi proche de moi que son père, oh que non. C'est à peine si je pouvais le voir pendant les vacances d'été... Il avait sa vie et on avait la nôtre. De plus, mon fils m'a toujours apparu comme une personne trop assurée, tellement sure de lui. De son intelligence qu'il camoufle sous des airs de dandy trop gentil un peu... Comme son père. Oui, malgré son apparence aguichante qui doit séduire les gens comme ce n'est pas possible. Il... -se tortille sur la chaise- Il sait son potentiel et peut en abuser pour attirer les gens vers lui, surement un autre truc que lui a enseigné son père... La séduction passe par les sourires et les gestes, par son regard. Comme une poupée, il revêt les vêtements qu'on désire lui faire porter. C'est un comédien très efficace. Il faut faire attention à ses petits caprices... et remarques qu'il faut toujours prendre au premier degré. Mon fils... adore jouer les vedettes, mais dès que les éclairages sont éteints, il reste quelqu'un de très simple, toujours très calme loin de l'être frivole et idolâtré qu'on admire. Être dans la mire des gens, mais sans l'être trop. Voir moqueur et sympathique par moment, c'est sa façon d'être avec tout le monde. Mais sous cet air de raillerie, je crois qu'il cache son intelligence, il est loin d'être un cancre, ni un premier de classe. D'après moi, il se situe entre les deux. Oui, même sa propre mère ne peut échapper à ses moqueries douteuses lorsqu'il est avec ses copains.

» Rêves d'avenir: Métier : Devenir policier dans la recherche scientifique ou être styliste, certainement pas pour l'entreprise familiale. La mafia, il l'a assez vu...

Histoire:
» Histoire de votre personnage:

Si il y a un événement à raconter c'est la naissance de Jinny. Pareil à tous les poupons. Cependant, ce dernier est né dans une famille riche. Bien évidemment, on s'attend à ce qu'on l'on soit combler de cadeaux en tout genre à la moindre occasion. Ce fut le cas pour une partie de la vie de l'étudiant. Et puis, Jin s'opposait à recevoir une éducation privée, caprice d'enfant qui fut bien évidemment exaucé. Il grandit sans faire grand bruit, sa vie étant partagée entre les éternels voyages entre ses parents : l'Italie et l'espagne. Par conséquent, le gamin du apprendre les deux langues pour converser autant avec sa mère que la familia de son père. Les deux modes de vie extravagants de ses parents ne lui plaisaient pas beaucoup. À l'école, on le mettait à l'égard à cause de cela. Il trouva donc des distractions en magasinant des vêtements avec sa mère. Ça semblait si beau d'être si bien paré, même si ça attirait les convoitises de ses petits camarades de classe. Certains osaient même se prétendre gentils, Jinny était trop... naïf de croire qu'on l'adorait pour ce qu'il était, au lieu de voir qu'ils en profitaient pour baigner dans les richesses que sa famille avait. C'était bien évidemment plus tard qu'il se rendait compte de sa trop grande naïveté. Qu'il fermait un peu les portes de son coeur. Il n'ouvrait que sa joie d'enfant aux nombreuses réunions de son père. Son père qui était un illustre homme d'une bande de rue. Son père avait beau être un mafioso, il prenait soin de son fils comme la prunelle de ses yeux. À chaque fois, qu'il avait une occasion d'être avec son père, Jinny gobait toutes les leçons que lui dictait son vieux. Sa vie était monotone comme tous les gens en dehors de sa propre richesse personnelle, de ses beaux habits, du luxe qui l'entourait. Jusqu'à ce jour où tout bascula dans sa petite tête :

Télévision dans le salon de la famille Corelli : « Hier, en matinée. Une voiture a percuté une motocyclette. Les deux victimes sur la moto ont succombé de leurs blessures. À l’hôpital, tôt ce matin. Laissant dans le deuil leur jeune fils, et leurs proches. Nous rappelons que le chauffard a pris la fuite et que toute personne détenant des informations le communique immédiatement à la police…»

Jin fixait les images. À la recherche de bribes de mémoires... si confuses. On voyait deux corps portés sur des civières. Il revoyait sous les draps, l'image de son père et celui de son oncle. Il s'imaginait les corps qui atterrissaient avec fracas sur le pavé, deux corps immobiles si familiers. C'étaient eux... Des larmes lui brouillaient les yeux sans qu'il comprenne pourquoi. Son padre et son oncle... Disparus ? Pleurant comme un enfant pleure. Ne comprenant pas comment ''ça'' était arrivé. La télévision s'éteignit d'un coup. L'enfant resta encore hypnotisé devant l'écran noir. Il avait treize ans tout juste. Les larmes coulèrent sur son menton s'enfuyant sous son chandail. Une voix l'appelait, mais il ne l'écoutait plus. L'enfant était étranger à ce qui se passait autour de lui... Mécaniquement, son index frotta la chaine ensanglantée -seule vestige qui restait de son père et lui avait donné- à son cou. Quelqu'un le secoua par les épaules en haussant le timbre. Il ne les reverra plus jamais, il gémit le nom de son padre avant qu'on l'emmène de force vers une voiture garée devant la maison désertée. Une voiture noire. Pendant tout le trajet, l’enfant regardait par en arrière. Silencieusement, son enfance s’était terminée là où elle aurait du commencé à vivre. Par peur que des gens lui enlevent son fils comme son ex-mari, sa mère changea son nom de famille, Corelli par Ivaldi. Nom qu'elle a toujours admiré. Le garçon accepta sans pour autant effacer ce qui lui restait au patrimoine familial.

Il retourna à Barcelone, auprès de la famille de sa mère. Auprès d'études interminables, de cercles d'amis à la mode, qui semblaient être comme lui. Très au-dessus de la classe moyenne avec du fric plein les poches. Avec eux, il découvrit d'autres centres d'intérêt que l'argent et l'apparence. Il se passionnait dès lors pour le théâtre, changeant de masques pour plaire aux gens comme lui avait inculqué son papa. Le garçon découvrit aussi à l 'aide de séries policières américaines qu'on pouvait aider les gens endeuillés comme lui en mettant derrière les barreaux les criminels. L'idée de pouvoir aider ces personnes fit germer une idéalisation du métier. Il ne passait plus un jour sans se renseigner sur les sujets. Il dévorait aussi dans ses temps libres des dictionnaires de japonais. La mode étant très influente là-bas selon sa clique. Jinny n'était pas trop doué pour le dessin, mais les couleurs et les motifs il pouvait très bien les agencer sur des patrons.

Lors de ses seize ans, il supplia sa mère de le laisser aller dans une académie nipponne pour deux années. Pour changer de l'air méditerranéen, pour visiter, voir d'autres horizons.

» Pire ou meilleur souvenir: Avoir perdu son père qui était pour lui, un symbole masculin très présent.

» Raison de la venue dans l'Académie Seiko: Il voulait avoir autre chose à se mettre sous la dent que la mer, les villes ensoleillées de son enfance.

Autres informations:
» Quels groupes admirez-vous ? Et pourquoi ? Ceux qui auraient les mêmes types d'intérêts que lui... les modes, les artistes. Pour le reste, ça reste à voir.

» Song thème: (facultatif)
Informations personnelles :

» Votre prénom: Mon pseudo suffit
» Votre âge: 15 ans bientôt 16.
» Un parrain? Nada.
» Comment avez vous connus le forum? Ma soeur, Akemi.
» Niveau de rp: Débutants-Moyen. 100 à 400 mots environ.
» Code des règlements: Codes Validés


Dernière édition par Jinny Ivaldi le Ven 16 Mar - 14:16, édité 3 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jinny Ivaldi

Message  Ciel Hinori le Mer 14 Mar - 21:41

Eh bien voila, j'ai lu ta fiche en premier ^^

Ciel
avatar
Ciel Hinori
Que veux-tu à une âme perdue ?

Messages : 121
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 19
Localisation : Ici, nulle part, perdue dans ses pensées

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jinny Ivaldi

Message  Yridd Simudar le Jeu 15 Mar - 17:45

Même si je te l'ai déjà dit : Bienvenue !

Spoiler:
(Edit Kiyu : Menace : à toute la Team, écrivez encore ce mot ESSENTIEL sans "e" et je vous tue avant que vous ayez le temps de dire Seiko ! =D)


Passons maintenant au commentaire de ta fiche.

Description physique :

Elle est vraiment bien faite : on apprend tout ce qu'il y a à savoir sur ton personnage. On n'est pas lassé pour un sous par la longueur de la description.

Description psychologique :

Le point du vue adopté est vraiment intéressant ! Tu as subtilement su nous montrer son caractère et sa façon de se comporter. J'aime beaucoup.


Histoire :

Ton histoire est un peu embrouillée à certains moments. Cependant, on arrive à suivre la trame et on est pas perdu pour autant. Tu as tout expliqué sans trop t'attarder sur chaque passage. Décidément, j'aime bien.

D'un point de vue général :

- Tu fais quelques fautes d'orthographe. Mais ce ne sont que des erreurs d'inattention. Donc en te relisant, tu devrais pouvoir les supprimer.
- Ton écriture est claire et vraiment agréable à lire.


Bon eh bien, sur ces honorables paroles, je VALIDE ta fiche.
Bien entendu, on attend l'avis de Kiyumi, Ayamé et Mizuki avant de faire quoi que ce soit.


Y.S
avatar
Yridd Simudar
La vengeance avec une cigarette au bout des lèvres

Messages : 226
Date d'inscription : 11/09/2011
Age : 30
Localisation : Finlande

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jinny Ivaldi

Message  Mizuki Asano le Ven 16 Mar - 19:21

Salut \o
Bon ben je crois qu'on a déjà fait connaissance, hein... Je te souhaite quand même la bienvenue Razz, histoire de jouer les gens civilisés XD ! Bon passons à ta fiche.

Les descriptions > c'est bien, j'ai pas grand chose à dire, même rien à dire... C'est bien, j'aime beaucoup le style d'écriture, il est très sympathique ^^ !

L'histoire> j'aime ! il y a certaines choses qui ne sont pas forcément très faciles à comprendre mais avec le contexte, tout devient clair ! Décidément ! ^^

Pour ton groupe, c'est facile, tu as le profil parfait pour un... Mode !!

Après après... Je te VALIDE

avatar
Mizuki Asano
J'aime faire du cirque et faire le cirque !

Messages : 242
Date d'inscription : 17/09/2011
Age : 19
Localisation : En boule dans son lit, en train de baver sur son oreiller

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jinny Ivaldi

Message  Kiyumi Tsukimura le Ven 23 Mar - 15:14


Welcome !

Un Mode \o/ ! (Je n'y croyais plus XD)


... Je suis vraiment d'accord avec Yridd, rien à ajouter... Enfin, ça n'a aucun rapport avec ta fiche mais je constate qu'il y a beaucoup de membres qui ramènent de la famille sur le fow ^^ (bon ok, j'ai lancé la tendance en amenant Mizu', mais je suis contente de voir qu'il n'y a pas que moi qui fait ça apparemment =P)


Bon j'ai assez traîné, je te valide !


Félicitation, amuse-toi bien parmi nous Wink

Cordialement,
Kiyumi
avatar
Kiyumi Tsukimura
Admin

Messages : 425
Date d'inscription : 10/09/2011
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur http://academieseiko.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jinny Ivaldi

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum