Une arrivée sans prétention... n°3 [PV Yridd] //Terminé//

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une arrivée sans prétention... n°3 [PV Yridd] //Terminé//

Message  Kiyumi Tsukimura le Mar 13 Sep - 19:31



♠ ~
Une arrivée sans prétention...
Chapitre 3

{ending}


&
    ♦____
    La vie est un tourbillon dont les lignes s'agrandissent toujours.
    [Réjean Bonenfant]
    ____♦
Yridd Simudar
~ Kiyumi Tsukimura

~ ♠




__Elle ne l'avait pas arrivé ! Ce professeur qui se comportait si étrangement avec elle avait foncé sur eux sans crié garde...

" Laissez-la tranquille ! Elle est avec moi. Partons Kiyumi. "

__Que faisait-il ? Pourquoi était-il apparut alors que c'était lui qui s'était sauvé quand ils étaient sur le toit ? Et d'abord... Pour elle ? Pourquoi pour elle ? Elle ne comprenait pas, elle ne LE comprenait pas.
Yridd s'avança un peu plus vers le jeune homme tenant le bras de Kiyumi, ce dernier ne comprenait pas de quoi Yridd se mêlait... Et c'était naturel, en tout cas c'est ce que pensait la jeune fille. Elle avait surmonté des problèmes bien plus gros que cela ! Et puis, il fallait comprendre ce type... Elle s'était installée près de lui, avait bu un coup et partait ! Normal que celui-ci lui demande de rester !

__Voilà pourquoi elle fut très choquée quand Yridd envoya sans prévenir son poing dans le visage de l'autre homme. Une main lui captura celle de Kiyumi et l'entraîna en dehors bar. A toutes allure l'élève et le professeur déguerpir. Cette course allait trop vite pour la demoiselle, qui essayait autant de respirer correctement pour ne pas faire trop d'asthme que de pas perdre équilibre et tomber.

__Pourquoi courraient-ils ainsi ? Pourquoi si vite ? Et où ?
Oh la la tellement de questions filaient dans la tête de la top model. Elle commença à siffler en expirant... Aille ! Ca c'était mauvais pour ses affaires ! Elle n'avait pas son inhalateur sur elle. Nan, il ne fallait... il ne... fallait... pas.. qu' ! C'était fichu !
L'asthme commençait à prendre possession de son sang froid et sa respiration.
Yridd eu l'air de le remarquer et ils s'arrêtèrent dans un Parc de Jeux.



« Ha,ha, .., ha,ha...» elle s'étouffait.

__Elle se plia en deux. Elle suffoquait, elle aurait voulu que son bienveillant kidnappeur ne voit pas ce spectacle affligeant ! Ca s'accélérait jusqu'à ce qu'elle ne soit plus capable de souffler. Des larmes apparurent. Ses poumons la torturaient. La douleur était là, elle la narguait, la traquait, sans pitié, sans arrêt. Elle la détestait. Qui ça ? Etait-ce la douleur ou Kiyumi qui détestait la douleur ? Elles se haissaient mutuellement. Elles étaient liées intimement et c'est comme si toute sa vie, Kiyumi subirait les caprices de l'autre...


« Ha ! J’en peux plus, assez ! Arrête, j'ai eu assez mal, tue moi à la fin ! » hurla-t-elle d'une voix sur-aigüe.


Dernière édition par Kiyumi Tsukimura le Mer 5 Oct - 13:58, édité 1 fois
avatar
Kiyumi Tsukimura
Admin

Messages : 425
Date d'inscription : 10/09/2011
Age : 25

Voir le profil de l'utilisateur http://academieseiko.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une arrivée sans prétention... n°3 [PV Yridd] //Terminé//

Message  Yridd Simudar le Mer 14 Sep - 14:37



Une fois notre course folle terminée, je jette ma veste par terre et respire à plein poumon. Ah...! Ca faisait longtemps que je n'avais pas couru comme cela ! De vieux souvenirs me reviennent à l'esprit, bien vite balayés par une respiration rauque. Je me tourne vers Kiyumi, elle est en train de suffoquer. Ne me dîtes pas qu'elle fait de l'asthme ?! Mon dieu, mais qu'est ce que j'ai fait ! Que faut-il que je fasse, que faut-il que je fasse...!

« Ha ! J’en peux plus, assez ! Arrête, j'ai eu assez mal, tue moi à la fin ! »

Une idée me vient à l'esprit, j'attrape un petit sac en papier dans ma veste et me précipite vers elle. Je place le sac devant sa bouche et la prend dans mes bras pour qu'elle se calme.

" Vas-y respire à fond là-dedans. Ca va te faire du bien ! "

Pendant qu'elle se calme je lui caresse la tête. Tout doucement, je me détache d'elle et dépose un baiser sur son front.
Je m'éloigne un peu d'elle et sors une cigarette. Le tabac me fait du bien. Je crois que je n'aurais pas dû boire autant. Tout en pensant cela, je reprend une rasade de whisky, caché dans ma veste toujours par terre. Je m'allonge alors à côté de celle-ci et attend que la petite se soit totalement calmée.
Je sens son regard peser sur moi. Je me redresse alors.

" Kiyumi écoute... Je suis désolé, je ne savais pas que tu était asthmatique. Et puis je crois que je n'aurais pas dû me mêler de tes affaires dans le bar tout à l'heure. Mais qu'est ce que je dis, bien sûr que si ! Tu n'aurais jamais dû être là-bas ! Qu'y faisais-tu ? Sais tu à quel point c'est dangereux pour une fille comme toi ? Et s'il t'était arrivé quelque chose ? Mon dieu, mon dieu... "

Des larmes coulent le long de mes joues sans même que je m'en aperçoive.

avatar
Yridd Simudar
La vengeance avec une cigarette au bout des lèvres

Messages : 226
Date d'inscription : 11/09/2011
Age : 29
Localisation : Finlande

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une arrivée sans prétention... n°3 [PV Yridd] //Terminé//

Message  Kiyumi Tsukimura le Mer 14 Sep - 14:54



♝ ∮

__Yridd arriva vers elle avec un sac en papier. C’était… gentil mais le truc du sac en papier sur la bouche ça ne fonctionnait pas avec elle. Cependant, le laissa faire. Il plaça le sac devant sa bouche comme il convenait de faire... Et la prit une nouvelle fois dans ses bras. Elle paniqua davantage !



" Vas-y respire à fond là-dedans. Ca va te faire du bien ! "



__Ah ! Si seulement…
Seulement lui, il n’avait pas idée de ce que c’est de cela signifiait… Cela signifiait qu’une fois de plus elle avait perdu contre ses émotions, qu’une fois de plus, elle était faible, qu’une fois de plus… Elle n’était qu’humaine, et rien de plus…
Elle sentit une main passer sur ses cheveux et un bisou sur son front. Il se détacha d’elle pour aller boire et fumer un coup…

__Kiyumi parvient peu à peu à calmer son asthme. C’était toujours ainsi. La souffrance savourait son pouvoir et au moment où elle pouvait porter le coup fatal, elle se retirait.
La lâche…

__Elle regarda cet homme sans montrer la moindre émotion. Mais intérieurement, elle lui en voulait. Elle n’avait aucune raison très rationnelle pour cela, mais elle lui en voulait quand même. Elle attendit. S’il parlait… Elle enverrait tout valser sans doute. Il se redressa et dit ces mots :


" Kiyumi écoute... Je suis désolé, je ne savais pas que tu étais asthmatique. Et puis je crois que je n'aurais pas dû me mêler de tes affaires dans le bar tout à l'heure. Mais qu'est ce que je dis, bien sûr que si ! Tu n'aurais jamais dû être là-bas ! Qu'y faisais-tu ? Sais-tu à quel point c'est dangereux pour une fille comme toi ? Et s'il t'était arrivé quelque chose ? Mon dieu, mon dieu... "

__Les larmes glissèrent le long des joues de celui-ci. L’émotion parlait à sa place.


* Oh non ! *


__Il n’y avait sans doute que des larmes sincères capables de désarmer aussi vite Kiyumi quand elle était contrariée. Elles avaient le pouvoir de toucher son côté sensible qu’elle cachait avec beaucoup de difficultés…
Elle ne bougea pas un moment. Elle ne savait pas comment réagir. Et elle trouvait ça beau que quelqu’un s’inquiète un peu de sa sécurité.

__Puis, doucement, elle se mit à genoux, face à lui. La sensation de complicité revient. Doucement, elle effaça avec son doigt les larmes et le porta à sa bouche. Une petite chose qu’elle faisait depuis qu’elle était enfant ! Plus les larmes étaient salées, plus le chagrin était grand ! Enfin, ça faisait longtemps qu’elle doutait de l’efficacité de cette théorie, mais elle continuait à l’appliquer quand même…
Les larmes de M. Simudar étaient assez salées.

__Kiyumi sentit sa tête tourner encore une fois. Quoi de plus compréhensible : la crise d’asthme, la course, l’alcool qu’elle avait bu d’un coup et à jeun… Voilà ce qui explique ce qu’elle n’aurait jamais fait en temps normal… Elle s’approcha d’Yridd, passa une main derrière la tête de celui-ci de manière à ce qu’ils se retrouvent front contre front. Le temps resta en suspension...




« Je crois… Je crois bien que l’alcool ne nous réussit pas à tous les deux… » dit-elle à demi-voix.

Tous deux restèrent encore immobiles quelques secondes…



« Voilà pourquoi… »



__Et là, d’un coup, sans prévenir, elle attrapa la bouteille de Whisky qui trainait non loin et la lança d’un coup vif sur un muret ! Le flacon se brisa aussitôt. Profitant de l’effet surprise générale, pour lui arracha la cigarette de la main, attrapa son briquet et son paquet de cigarettes et bondit loin de lui.
Elle l’avait fait si vite qu’elle-même n’avait sans doute pas tout suivi.

__Elle porta la cigarette allumée à sa bouche et inspira un coup.




« Pffff, je ne comprends pas pourquoi on peut aimer ça moi »


Elle lança le reste de la cigarette ailleurs. Et se dirigea vers la poubelle :


« En plus c’est mauvais pour la santé » (Elle lâcha le paquet de cigarette qui tomba directement dans la poubelle) « Voilà qui est mieux ! »


_Il grandit en elle un sentiment de fierté. Ah ! Il lui restait une chose…


« Et ça, (montre le briquet) je le garde cher professeur ! »


Elle courut et grimpa tout en haut d’un toboggan.



∮ ♝
avatar
Kiyumi Tsukimura
Admin

Messages : 425
Date d'inscription : 10/09/2011
Age : 25

Voir le profil de l'utilisateur http://academieseiko.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une arrivée sans prétention... n°3 [PV Yridd] //Terminé//

Message  Yridd Simudar le Mer 14 Sep - 15:02



A mes paroles, le regard de Kiyumi semble s'attendrir. Un silence nous enveloppe tout de même. Mais je sens qu'il se passe quelque chose en elle. Puis, sans crier gare, la voilà qui s'agenouille devant moi. Elle pose un doigt sur mes joues et le porte à ses lèvres. Je me rend alors compte que je suis en train de pleurer.
Après cela, elle pose son front contre le mien. Le temps semble s'être arrêté.

« Je crois… Je crois bien que l’alcool ne nous réussit pas à tous les deux… »

Nous restons ainsi encore quelques secondes, puis

« Voilà pourquoi… »

D'un coup, elle se relève et tout va très vite. Je vois ma bouteille de whisky exploser contre un muret, ma cigarette jetée à terre, mon paquet mis dans une poubelle, et mon briquet...

« Et ça, je le garde cher professeur ! »

Puis elle s'échappa tout en haut d'un toboggan.
Dans un premier temps, je ne réagis pas. Il faut dire que ce qu'il vient de se passer est si... étrange ! Enfin, ça me monte au cerveau et je me relève.

" NON !! Kiyumi ! Pourquoi as-tu fais ça ? Ma bouteille, mes cigarettes... J'en ai besoin ! J'en ai besoin pour vivre ! Rend les moi ! Rend les moi ! Rend les moi... "

La petite ouvre alors de grand yeux, elle ne crois pas ce qu'elle voit. Et pourtant...
Je m'effondre à nouveau mais cette fois ci je suis conscient que je pleure toutes les larmes de mon corps.

" Aeswen... Aeswen, pourquoi ? Pourquoi fais-tu cela ? Pourquoi... "

Je frappe le sol d'un point plein de haine.

" Je le retrouverai, je te le promet. Je le trouverai ! "

avatar
Yridd Simudar
La vengeance avec une cigarette au bout des lèvres

Messages : 226
Date d'inscription : 11/09/2011
Age : 29
Localisation : Finlande

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une arrivée sans prétention... n°3 [PV Yridd] //Terminé//

Message  Kiyumi Tsukimura le Mer 14 Sep - 15:02



♣ ₪

" NON !! Kiyumi ! Pourquoi as-tu fais ça ? Ma bouteille, mes cigarettes... J'en ai besoin ! J'en ai besoin pour vivre ! Rend les moi ! Rend les moi ! Rend les moi... "

__Dans un premier temps, la jeune fille, qui n’avait pas souhaité faire de mal à celui qui l’accompagnait, se sentit emplie d’un sentiment qu’elle ne connaissait que trop bien : un monstrueux sentiment hybride, un mélange de reproche et de culpabilité. Là, ici, en ce moment, une personne souffrait, et c’était à cause d’elle. Par sa faute alors qu’elle n’en avait pas eut l’intention…
Non ! Elle avait fait ce qu’il fallait, et elle avait le droit d’en être fière ! Qu’il accepte ou non, elle aidait ce type, alors il n’y avait pas de remord à avoir…
Bon, ce qu’elle avait fait été tout de même un peu brutal, mais tant pis.

__Soudain l’homme s’effondra, déversant toutes les larmes de son corps. Oh ! La réaction était plus brutale encore que ce qu'elle ne l’avait envisagée. Elle ne bougea pas. Mais voyant que rien n’évoluait, elle glissa le long tu toboggan et s’approcha de lui, le pas décidé.
Elle n’entendit pas la totalité des paroles du professeur, mais la majorité tout de même.



" Pourquoi fais-tu cela ? Pourquoi... Je le retrouverai, je te le promet. Je le trouverai !"


__Ses derniers mots furent accompagnés d’un geste animé d’une énergie qu’elle connaissait bien.
Alors, lui aussi ? Considérant ce dernier mouvement elle n’en doutait pas. Elle se ré avança. Cette fois, son émotion à elle s’était envolée. A ce moment précis, elle ne ressentait presque plus rien. Son cœur s’obscurcit d’un seul coup. Et d’une voix incroyablement dure et envahie de mépris :


« Ca suffit ! Relevez-vous ! Vous êtes ridicule… Personne n’a besoin de ces choses pour avancer… Alors relevez-vous et avancez ! »


__Lui parlait-elle réellement à ce moment-là ? Cela sonnait tout comme. Mais ce que celui-ci ne savait pas, c’est que la Top Model ne se serait jamais permis d’être aussi sèche si elle n’avait pas vu en lui quelque chose qu’elle ne supportait pas, un aspect d’elle.
Elle resta sans bouger encore cinq longues secondes, impassible, puis se retourna et commença à marcher.



*Personne ne le fera à votre pas… Surtout pas moi…*

Et, alors qu'elle s'éloignait de l'homme avec qui elle avait éprouver tant de complicité, elle murmura imperceptiblement :

« J’en suis incapable »



₪ ♣


Dernière édition par Kiyumi Tsukimura le Mer 14 Sep - 15:13, édité 3 fois
avatar
Kiyumi Tsukimura
Admin

Messages : 425
Date d'inscription : 10/09/2011
Age : 25

Voir le profil de l'utilisateur http://academieseiko.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une arrivée sans prétention... n°3 [PV Yridd] //Terminé//

Message  Yridd Simudar le Mer 14 Sep - 15:04



Après mon coup de point, ma rage est toujours présente mais elle commence déjà à s'envoler. Il faut que je me ressaisisse, dévoiler mes sentiments comme cela ne me ressemble pas ! J'entend alors des pas qui s'approchent de moi. Je relève la tête, mes yeux s'écarquillent d'étonnement. La petite me regarde. Je n'ai que rarement vu un regard comme celui-ci. Mais le pire est sans doute sa voix qui résonne, froide et dure.

« Ca suffit ! Relevez-vous ! Vous êtes ridicule… Personne n’a besoin de ces choses pour avancer… Alors relevez-vous et avancez ! »

Mon étonnement devient alors une panique totale. Je l'ai mise en colère ! Mon dieu, je me fais sermonner par une de mes élèves... Je suis tombé bien bas. Kiyumi se détourne alors de moi et s'en va. Je hurle plein de désespoir.

" REVIENS ! Je t'en supplie ne me laisse pas seul ! "

Je me relève péniblement, titube et vais jusqu'à elle. Je lui prend doucement la main puis la pause sur ma joue. Ce contact me fais du bien. Cependant, je constate que sa peau est gelée.

" Je suis désolé... Je n'aurais pas dû m'emporter comme je l'ai fait. C'est toi qui a raison. Je ne supporte juste pas qu'on me mette devant mes faiblesses comme ça. Je... Peux tu me pardonner ? "

J'enfonce mon regard dans le sien. Je ne saurais dire ce que j'y lis, mais un profond sentiment de chaleur m'envahis. Exactement le même que quelques heures auparavant, sur le toit de l'Académie.

" Je ne sais vraiment pas pourquoi, mais quand tu es là, mon coeur s'apaise et je me dis que peut être, j'arriverai à changer un jour... "

Oui, j'en suis persuader. Si elle reste à mes côté, je changerai. Peut être même renoncerais-je à ma vengeance ? De nouveau je pose un baiser sur son front.

" Ah... Décidément, tu lui ressemble tellement. "

avatar
Yridd Simudar
La vengeance avec une cigarette au bout des lèvres

Messages : 226
Date d'inscription : 11/09/2011
Age : 29
Localisation : Finlande

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une arrivée sans prétention... n°3 [PV Yridd] //Terminé//

Message  Kiyumi Tsukimura le Mer 14 Sep - 15:09



₪ ♜

" REVIENS ! Je t'en supplie ne me laisse pas seul !"

__Ca ! Elle l’avait déjà entendu avant ! C’est toujours très pénible pour tout le monde. Mais ca ne fonctionnerait pas. En fait, ça ne fonctionnait jamais. L’homme se releva avec difficulté, prit la main de la jeune fille et la porta contre une joue. Elle aurait souhaité retirer sa main, mais la joue était chaude. C’était une sensation bien agréable...


Je suis désolé... Je n'aurais pas dû m'emporter comme je l'ai fait. C'est toi qui a raison. Je ne supporte juste pas qu'on me mette devant mes faiblesses comme ça. Je... Peux tu me pardonner ? "

__Il enfonça son regard vert dans les yeux de Kiyumi. Alors que lui paraissait heureux de retrouver son contact, la petite, elle, luttait. Sa raison lui disait de ne pas pardonner (ça risquait de lui attirer des ennuies), mais son cœur… Son cœur… Maudit soit-il ! Elle aurait voulu être aussi froide qu'elle pouvait l'être en apparence !


" Je ne sais vraiment pas pourquoi, mais quand tu es là, mon coeur s'apaise et je me dis que peut être, j'arriverai à changer un jour... "

__Il avait posé une nouvelle fois un baiser sur le front de la jeune fille. Terriblement troublée, elle détourna la tête. Qu’espérait-il donc ! En quoi sa présence à elle allait-elle changer quelque chose ? Et puis, elle ne croyait pas beaucoup au changement…
Comment le lui dire, à lui qui manquait visiblement d’une affection qu’elle se sentait bien incapable d’offrir? Elle était tendue… Très tendue… C’était comme si ses pieds s’enfonçaient graduellement dans le sol et l’empêchait de fuir…
Elle s’apprêtait à le lui dire quand :



" Ah... Décidément, tu lui ressembles tellement."

__Quelque chose se brisa et Kiyumi sentit que la situation s’éclaircissait. Alors c’était pour ça… Elle ne l'avait pas comprit avant, elle n'était pas douée pour ces choses là. Elle ressentait des fourmillements dans les pieds et un frisson lui parcourir le corps… Un vent très froid soulevait ses longs cheveux. Elle baissa la tête, avala avec peine sa salive puis se tourna de façon à être vraiment en face de son interlocuteur. Elle le regardait avec beaucoup de profondeur, un regard vrai et droit. Il contrasta beaucoup avec les paroles qui suivirent, si lointaines, comme si elles venaient d’ailleurs.


« Mais moi je ne suis pas cette personne… »


__Ses mots s’effacèrent dans la nuit. Elle baissa la tête comme pour ne pas montrer qu’à présent ses yeux avaient comme… changé de monde. Un frisson la parcourut encore une fois comme pour l’éveiller de nouveau. Une bourrasque de vent emporta ses cheveux qui lui fouettèrent le visage…
Soudain, quelque chose, une intuition. Elle empoigna fermement la main du professeur, le retourna et la tira avec force. Les feuilles des arbres semblaient frissonner sous le vent…


« Il ne faut pas qu’on reste ici ! »



__Tous ses sens étaient en alerte. Elle avait senti que quelque chose s’approchait et y croyait ! Son instinct n’avait pas pour habitude de la tromper. Elle essaya de courir, mais le professeur, qui ne semblait pas comprendre ne bougea pas. A cause de cet élan retenu, un de ses talons s’enfonça un peu trop dans les galets qui recouvraient le chemin. Elle trébucha à moitié et se tordit un peu la cheville. Elle prit sur elle, se releva, et força le professeur à courir avec elle. Le vent affola complètement les arbres et les balançoires du parc de jeux.


« Il faut se trouver un abri à tout prix ! » cria la jeune fille, toujours en train de courir avec M. Simudar.

*Vite ! Mais où ?!*

__Le ciel gronda. Des gouttes d’eau tombèrent, une à une, avec un rythme qui s’accélérait. Elles étaient glacées, si froides qu’elles brulaient un peu quand elles entraient en contact avec la peau.

__Kiyumi commençait à craindre le pire : ils avaient déjà traversé la moitié du parc en vain. C’est alors qu’elle aperçut un dôme en béton. Il devait servir de cabane et était couvert des prises pour que les enfants puissent grimper dessus. Ca allait être petit pour deux adultes, mais il n’y avait plus le choix !
Un éclair se dessina dans le ciel.



« Là ! Dépêchez-vous ! » cria-t-elle tout en le forçant à entrer dans ce refuge improvisé avant de le faire à son tour.


__L’intérieur du dôme n’était effectivement pas grand, et il offrait des possibilités de mouvement assez limitées. Impossible de se mettre debout, ni de s’allonger. Assis, il n’y aurait que l’un des deux qui pourraient étendre les jambes…
Un flash de lumière fut immédiatement suivi d’un coup de tonnerre. Kiyumi sursauta et émit un petit cri. Elle ramena ses jambes contre son buste, les entoura avec ses bras et posa sa bouche contre ses genoux. Elle inspira et expira lentement pour se ressaisir. C’était parti pour durer un peu moment, alors inutile de céder à la panique. Elle se calma, releva la tête et regarda l’homme avec qui elle allait devoir rester ici jusqu’à ce que l’orage s’arrête... Et maintenant ?




Spoiler:
Ouf ! J'ai bien cru que je n'allais jamais pouvoir rattraper le coup ! Razz Enfin bref, ça te plait =D ?

♜ ₪


Dernière édition par Kiyumi Tsukimura le Mer 14 Sep - 15:29, édité 2 fois
avatar
Kiyumi Tsukimura
Admin

Messages : 425
Date d'inscription : 10/09/2011
Age : 25

Voir le profil de l'utilisateur http://academieseiko.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une arrivée sans prétention... n°3 [PV Yridd] //Terminé//

Message  Yridd Simudar le Mer 14 Sep - 15:12



" Ah... Décidément, tu lui ressembles tellement. "



La petite sursaute à cette révélation. Elle baisse la tête de façon à ce que je ne vois plus son visage. Puis au bout de longues secondes, elle se retourne vers moi et me dis d'une voix presque mystique :


« Mais moi je ne suis pas cette personne… »



Cette fois ci, c'est moi qui sursaute. Evidemment que ce n'est pas elle. Elle a sa propre personnalité, ses propres sentiments, son propre passé... Il ne faut pas que je les superpose l'une et l'autre. Ce ne serai pas juste pour Kiyumi. La pauvre, elle ne doit rien comprendre à mon comportement...
Soudain, le vent commence à souffler plus fort, mais cela ne me dérange pas plus que ça. Mais pas Kiyumi, elle m'empoigne fermement la main et m'entraîne avec elle.


« Il ne faut pas qu’on reste ici ! »



Dans un premier temps, je ne comprend pas et ne bouge pas. La petite trébuche un peu avec ses talons et je crois qu'elle se fait pas à la cheville. Finalement, ça fait tilte. Un orage ! Le vent se fait de plus en plus violent. Les balançoires grincent et se soulèvent, les arbres penchent dangereusement. J'ai le temps d'attraper ma veste, puis me mets à courir avec elle.


« Il faut se trouver un abri à tout prix ! », hurle-t-elle.



Bien sûr, elle a raison. Mais où ? Je ne vois rien qui pourrait faire office d'abri ! Le ciel commence à gronder. Un pluie fine mais dense s'abat sur nous. Cette eau froide me fait du bien.
Finalement, Kiyumi aperçoit une sorte de dôme et m'y entraîne rapidement. i une ni deux, elle m'y fait entrer puis s'y glisse à son tour.
La première chose qui me vient à l'esprit, est qu'on est vraiment à l'étroit là-dedans.
Là, un magnifique éclair apparaît dans le ciel, très vite suivit d'un grondement sourd. La foudre n'est pas tombée loin. J'espère que nous serons protégés ici.

Je sens Kiyumi bouger, on dirait qu'elle n'aime pas les orages... A-t-elle froid ? Je décide de lui poser ma veste sur les épaules, j'y parvient tant bien que mal. Elle me regarde alors et me sourit timidement.
Bon, vu qu'on va rester ici un bon moment... Va falloir occuper le temps. Je me lance le premier.


" Kiyumi, je suis désolé si mon comportement... Enfin, je dois te paraître bizarre à agir comme je le fais. Ce n'était vraiment pas mon intention. C'est juste que... Tu ressembles beaucoup à une personne que je connais, c'en est troublant. Bien sûr tu n'es pas elle, mais je ne sais pas, c'est plus fort que moi.
Ah... Excuse-moi, je délire totalement...
"



Je me tais alors et regarde la pluis qui continue de s'écouler du ciel. J'aime quand le temps se détraque comme cela, il apaise mon coeur.

avatar
Yridd Simudar
La vengeance avec une cigarette au bout des lèvres

Messages : 226
Date d'inscription : 11/09/2011
Age : 29
Localisation : Finlande

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une arrivée sans prétention... n°3 [PV Yridd] //Terminé//

Message  Kiyumi Tsukimura le Mer 14 Sep - 15:18



₪ ♜

__Le ciel continuait à déverser son excès de colère sur le monde…
Impusif, il explosait. Comme s’il avait choisit d’exprimer et d’absorber pour un temps l’émotion de la jeune fille. Elle, était impressionnée de voir à quel point la météo pouvait l’affecter…
Yridd posa sa propre veste sur les épaules de Kiyumi. C’était vraiment très gentil, d’autant plus qu’elle était gelée. Elle lui lança un regard reconnaissant et sourit un peu.


" Kiyumi, je suis désolé si mon comportement... Enfin, je dois te paraître bizarre à agir comme je le fais. Ce n'était vraiment pas mon intention. "

La jeune fille eut un frisson. Elle rentra un peu ses frêles épaules, elle commençait vraiment à ressentir le froid…


"C'est juste que... Tu ressembles beaucoup à une personne que je connais, c'en est troublant. Bien sûr tu n'es pas elle, mais je ne sais pas, c'est plus fort que moi.
Ah... Excuse-moi, je délire totalement... "

Machinalement elle passa une main sur une épaule et agrippa un peu la veste du professeur. C’était une situation assez délicate mais elle ne s’en rendait pas vraiment compte.


« Ne vous excusez pas, c’est… humain de ressentir cela… On n'a pas besoin de s'excuser d'être humain »

__Elle avait prononcé ses mots spontanément, sans y avoir réfléchit ! Ces mots, elle découvrait en même temps que l’homme blond assis en face d’elle. Elle se sentit un peu ridicule… Elle, elle pouvait entamer assez facilement une conversation pour créer un premier contact, mais quand il s’agissait de sujets nécessitant plus de profondeur, elle était d’une maladresse exceptionnelle. De plus dans le cas présent, elle se surprenait en flagrant délit de gentillesse involontaire !


« Oh et puis arrêtez de vous excuser tout court! Vous n’avez donc pas d’amour propre ?! » se rattrapa-t-elle avec un ton plus dur parfaitement maîtrisé.

Elle soupira. S’énerver toute seule, ce n’était pas non plus une solution…
Elle regarda M.Simudar droit dans les yeux, et d’une fois faible et gênée, elle dit :


« Excusez-moi… Je ne sais pas ce qui me prend… »

__Une pause accompagna la fin du semblant de phrase qu’elle venait de prononcé. Elle passa une main sur son front. Mais qu’est-ce que qu’elle faisait au juste ! Elle ferma les yeux, elle se sentait faible. En même temps, c’était normal vu tout ce qu’il s’était passé. Et puis, elle avait faim…
Elle inspira profondément. Une idée un peu folle parcourut son esprit… Ca serait bizarre… Oh et puis zut, après tout… Son humeur changea complètement.
D’une voix calme et aimable, elle ouvrit une nouvelle fois la bouche.



« Ecoutez, je crois qu’il vaudrait mieux ne plus parler de ça pour le moment… » d’un ton plus énergique
« Bon allez, changeons de sujet… Vous n’êtes évidemment pas japonais, puis-je savoir d’où vous venez ? »

elle passa un doigt sur sa bouche, réfléchit une seconde, puis ajouta : « Personnellement je pencherais pour l’Europe du Nord, vous ressemblez à un mannequin suédois que j’ai rencontré… Alors ? Je suis dans le juste ? »


Elle passa une main derrière la tête, tira la langue puis sourit à son interlocuteur, l’air espiègle.

♜ ₪


Dernière édition par Kiyumi Tsukimura le Mer 14 Sep - 15:29, édité 2 fois
avatar
Kiyumi Tsukimura
Admin

Messages : 425
Date d'inscription : 10/09/2011
Age : 25

Voir le profil de l'utilisateur http://academieseiko.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une arrivée sans prétention... n°3 [PV Yridd] //Terminé//

Message  Yridd Simudar le Mer 14 Sep - 15:22



« Ne vous excusez pas, c’est… humain de ressentir cela… On n'a pas besoin de s'excuser d'être humain »


C'est bien la première fois que j'entends cela... Aussi étonnant que cela puisse paraître, ses mots me font du bien et en même temps du mal. Cela fait bien longtemps que je ne me considère plus réellement comme un être humain. Mais plutôt comme une machine à vengeance. Je m'installe en face d'elle tant bien que mal. Ce sera plus pratique pour discuter, enfin j'espère...

« Oh et puis arrêtez de vous excuser tout court! Vous n’avez donc pas d’amour propre ?! »


Je la regarde avec des yeux ronds. Ce brusque changement de ton m'a surpris. Mais je ne peux lui en vouloir. Après tout, sans le savoir, elle a tapé dans le vrai.

« Excusez-moi… Je ne sais pas ce qui me prend… »

Alors là... Je crois que la petite est complètement perdue. En même temps, si on y regarde bien, je ne l'ai pas vraiment aidé à y voir clair... Je me sens un peu coupable de la situation.
A ce moment là, elle passe une main sur son front et ferme quelques secondes ses yeux. Elle les rouvre presque aussitôt:

« Ecoutez, je crois qu’il vaudrait mieux ne plus parler de ça pour le moment… »

En effet, elle a raison.

« Bon allez, changeons de sujet… Vous n’êtes évidemment pas japonais, puis-je savoir d’où vous venez ? »

A ces paroles, je souris et lui laisse le temps d'y réfléchir elle même.

« Personnellement je pencherais pour l’Europe du Nord, vous ressemblez à un mannequin suédois que j’ai rencontré… Alors ? Je suis dans le juste ? »

Je me mets à rire, un rire qu'il ne m'était plus donné de faire depuis longtemps.

" Eh bien ma petite Kiyumi ! Tu es plus perspicace que je ne le pensais. En effet, je ne suis pas japonais. Malgré tout, je ne suis ni suédois ni mannequin. Je suis finlandais. Et mon seul métier n'a jamais été que professeur ! "


Je m'arrête un instant et la regarde. Elle semble vraiment avoir froid. Il faut que je fasse quelque chose.

" Kiyumi, regarde dans la poche intérieur de ma veste. Tu vas trouver quelque chose à manger. Ah et puis, vient contre moi, je vais te réchauffer. Ne t'en fait pas, je ne te farai rien de mal, promis ! "

Mes paroles me font sourire encore plus. Je dois avouer que je n'ai pas très chaud non plus. Alors autant se réchauffer mutuellement, non ?

avatar
Yridd Simudar
La vengeance avec une cigarette au bout des lèvres

Messages : 226
Date d'inscription : 11/09/2011
Age : 29
Localisation : Finlande

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une arrivée sans prétention... n°3 [PV Yridd] //Terminé//

Message  Kiyumi Tsukimura le Mer 14 Sep - 15:32


♪ ⊗

__La lumière blanche d’un éclair accompagna le rire du professeur. L’atmosphère sous le petit dôme changea un peu… Le professeur riait sincèrement. Cette hilarité ne semblait pas habituelle chez lui, enfin, c’est ce que pensa Kiyumi parce qu’elle-même n’avait pas rit de la sorte depuis plusieurs années. Elle sentait, même si elle ignorait le pourquoi du comment, qu’eux deux se ressemblaient. Mais était-ce une bonne chose ?


"Eh bien ma petite Kiyumi ! Tu es plus perspicace que je ne le pensais. En effet, je ne suis pas japonais."


__Non mais pour qui la prenait-il ?! Une idiote, une créature chétive et naïve ?! Kiyumi se sentit vexée par ces paroles. Elle voulut riposter sur le champ, mais ne trouva rien à dire. Elle se tut. Si son voisin manquait cruellement d’amour propre, elle en revanche, dans la situation actuelle, était en excès d’orgueil. Sans vraiment le vouloir, elle ne dit mot, ce qui était sans doute la meilleure chose à faire.


" Malgré tout, je ne suis ni suédois ni mannequin. Je suis finlandais. Et mon seul métier n'a jamais été que professeur !"

__Kiyumi se mit à sourire. Suédois, Finlandais, au fond elle s’en fichait un peu car c’était ‘Europe du Nord’ ce qu'elle avait proposé, sans vraiment précisé quel pays exactement. Elle ne comprit pas par contre pourquoi celui-ci avait précisé qu’il n’était pas mannequin. Cela arrivait souvent à la jeune fille, elle disait les choses… à sa façon dirons-nous, et elle n’imaginait pas que des paroles puissent être interprétées différemment. Ceci était sans qu’elle le sache, l’un de ses plus gros handicaps…
Le professeur Finlandais reprit :


"
Kiyumi, regarde dans la poche intérieur de ma veste. Tu vas trouver quelque chose à manger. Ah et puis, vient contre moi, je vais te réchauffer. Ne t'en fait pas, je ne te ferai rien de mal, promis ! "


__Bien que la jolie jeune femme ne soit pas une experte en relations humaines, elle jugea cette invitation déplacée. Et puis à ces dires étranges venaient s’ajouter un sourire dont elle ne comprenait pas l’origine.
Non vraiment, la situation était vraiment bizarre, même pour Kiyumi !
La jeune fille ôta tant bien que mal (du fait de l’étroitesse de leur abri) la veste qui était logée sur épaules puis la lança d’un coup assez sec sur le professeur.

Elle ne dit rien car elle ne ressentit aucunement le besoin se justifier…

__Elle changea en silence son positionnement : elle étendit une jambe et plia complètement l’autre, elle posa ses deux mains sur le genou plié et appuya une de ses joues contre celles-ci. Elle soupira.
Elle regarda à travers l’une des issues du petit dôme.

__La nuit était grise de nuages. Ceux-ci semblaient danser avec fougue dans le ciel. C’était la première fois que la jeune fille faisait vraiment attention à ce phénomène météorologique, pourtant, l’idée d’une danse dans le ciel ne lui semblait pas si ridicule que ça… Enfin, disons qu’elle aimait cette idée.
Des nuages dansant sous le tempo des flashs de lumière et du vent qui agite les arbres. Et le grondement du tonnerre dans tout ça ? Et bien, ça serait les grognements émis par certains nuages qui se feraient écraser les pieds par leur partenaire !

__A cette idée elle se mit à rire. Le son de cristal de sa voix sembla s’envoler en même temps quelques feuilles d’arbres. D’émotion une petite larme s’était formée à la bordure de chacun de ses yeux. Elle essuya les gouttelettes qui venaient d’être composées et eut un sourire au coin. Elle posa de nouveau ses grands yeux bleus sur son interlocuteur et dit d’une voix rêveuse et sereine :


« Que pensez-vous de cet orage M.Simudar ? Que vous inspire-t-il ? Une couleur, une sensation, un son ? J’avoue être curieuse de savoir… Oui, j’aimerai savoir ce que ça vous inspire, comment vous vous le représentez. Si vous répondez à cette question, je vous donnerai mon point de vue. Ca pourrait être intéressant de confronter nos idées, non ? »

⊗ ♪
avatar
Kiyumi Tsukimura
Admin

Messages : 425
Date d'inscription : 10/09/2011
Age : 25

Voir le profil de l'utilisateur http://academieseiko.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une arrivée sans prétention... n°3 [PV Yridd] //Terminé//

Message  Yridd Simudar le Mer 14 Sep - 15:35



Bien entendu, Kiyumi ne m'écoute pas. Il est vrai que c'est un peu bizarre qu'un professeur propose cela à son élève... Mais je ne pensais vraiment pas à mal !
Pour tout réponse, la petite enlève ma veste, me la lance et change de position.

" Tu ne veux pas ? Tant pis, moi j'ai faim. "


Je sors une barre de céréale chocolatée de la poche intérieur de ma veste et la mange en regardant le ciel. Miam, c'est vrai que j'avais faim.
Le problème n'est pas de savoir si j'ai faim ou si j'ai froid ou autre chose. Faut vraiment que j'arrête mes bêtises avec Kiyumi. Aller, ressaisis-toi bon sang !

Le ciel est vraiment devenu fou lui aussi ce soir. Cependant, c'est dans ces moments là que je trouve que le ciel est le plus beau. On dirait que je ne suis pas le seul à regarder le ciel.

« Que pensez-vous de cet orage M.Simudar ? Que vous inspire-t-il ? Une couleur, une sensation, un son ? J’avoue être curieuse de savoir… Oui, j’aimerai savoir ce que ça vous inspire, comment vous vous le représentez. Si vous répondez à cette question, je vous donnerai mon point de vue. Ca pourrait être intéressant de confronter nos idées, non ? »

Je ne répond pas tout de suite à sa question. J'ai peur qu'elle me prenne encore pour quelqu'un de dérangé... Mais visiblement je n'ai pas trop le choix. Et puis, ça nous permettra peut être d'avoir une conversation normale.

" Je dirais que... Les orages reflètent très bien ce que j'ai au fond de moi. C'est un des rares moments où je me sens appaisé. Où je me dis que je ne suis rien face à la force de la nature et du reste du monde. C'est dans ces moments là que je me rend compte que peut être tout ce pour quoi je vis depuis 10 ans n'est que chimère. Et toi alors ? Que ressens-tu face à cet orage ? "

avatar
Yridd Simudar
La vengeance avec une cigarette au bout des lèvres

Messages : 226
Date d'inscription : 11/09/2011
Age : 29
Localisation : Finlande

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une arrivée sans prétention... n°3 [PV Yridd] //Terminé//

Message  Kiyumi Tsukimura le Mer 14 Sep - 15:45


☾ ♫

" Je dirais que... Les orages reflètent très bien ce que j'ai au fond de moi. C'est un des rares moments où je me sens apaisé. Où je me dis que je ne suis rien face à la force de la nature et du reste du monde. C'est dans ces moments là que je me rends compte que peut être tout ce pour quoi je vis depuis 10 ans n'est que chimère."

__Quand elle avait posé cette question, la petite Kiyumi s’attendait à une interprétation assez abracadabrantesque. Une vision d’artiste, une vision abstraite, rien d’autre. La réponse qu’elle obtenu de sa part fut totalement différente mais toutefois très personnelle. Beaucoup plus personnelle qu’elle ne l’aurait imaginé. Des révélations qu’elle n’avait pas prévues et qui la touchèrent véritablement.

Des mots… Rien que des mots simples… Des mots alignés dans un ordre rudimentaire... Mais voilà, au final, ce n’était pas que des mots, c’était des sentiments qui parlaient, qui parlaient et la pénétraient… Ou plutôt l’inverse : elle avait la sensation de s’engouffrer sur des terrains inconnus et dont elle avait l’impression de ne pas avoir sa place… Mais alors, pourquoi Yridd Simudar la laissait s’y aventurer ?

Cet homme était si sincère avec elle…


C’était fou… Oui c’est ça, il était fou… Fou de se montrer ainsi... Et lui faire confiance… A elle ! C'est ça, il était dingue... à moins que ça soit elle...




" Et toi alors ? Que ressens-tu face à cet orage ? "


__Toujours dans un état assez second, la jolie jeune fille ne répondit pas. Elle cligna les yeux puis tourna la tête et regarda le blond jeune homme avec des yeux un peu interrogateurs et perdus, mais dont l’intensité aurait sans doute fait chavirer bien des cœurs.
Elle sortit de sa torpeur et eut un sourire un peu gênée :



« Oh, moi vous savez... C’est complètement différent… »



__Elle se pencha en avant pour se mettre en tailleur puis se redressa. Le professeur la regardait, comme s’il attendait la suite… Elle tourna la tête et détailla le tour de l’une des issues de leur abri. Le bord supérieur était couvert de gouttelettes en suspension. L’une d’elle se détacha et commença à couler le long de la pierre du petit édifice pour enfants. La belle plaça délicatement deux de ses petits doigts fins pour attraper cette petite perle de ciel. Elle referma doucement sa main, la porta contre son cœur, ferma les yeux et sourit. Elle ne sut pas expliquer pourquoi, mais en faisant cela, elle se sentit complètement apaisée.
Elle inspira lentement puis posa de nouveaux ses yeux aux reflets violets sur le professeur. A la fois songeuse et lucide, elle déclara d’une voix douce :




« Pour moi ce ciel semble avoir psychologie humaine… Enfin… Disons tout du moins que ça y ressemble assez… Il est en excès de quelque chose, que ce soit émotion ou sentiment, et il a besoin de s’en décharger sinon il imploserait... »


__Le tonnerre se fit entendre, un peu moins fort qu’au début. Il s’en suivit le crissement de feuilles d’arbres et un grincement métallique provoqué par un tourniquet. La pluie tombait toujours en abondance.
La lumière éclatante de l’éclair qui enchaîna la suite des évènements parcourut un très court instant le beau visage de Kiyumi, mais les deux courtes secondes ne furent sans doute pas assez longues pour permettre à son compagnon de distinguer quelle expression il arborait.




« Cet orage, c’est à la fois une entité et un esprit. Il possède un fond et une forme. Des pensées, des opinions, une mélodie. Vous devez l’entendre n’est-ce pas, la complainte de cette voute céleste… Toute cette musicalité qu’elle nous propose… »



__Elle s’arrêta un temps, comme pour ressentir de nouveau de la totalité de ses sens chacun des sons présents autour d’elle. Elle sortit un petit carnet et un crayon qu’elle posa par terre…
Pour plus de réception, elle ferma les yeux.
Le paysage sous la pluie chantait… C’était tellement unique… Et il était rare qu’elle soit si proche de la nature quand cela arrivait… Il était déversé sur le monde une sorte de présent offert par le ciel.
C’était dans ses instants-là qu’elle pouvait concevoir qu’être aveugle pouvait devenir un don…

__Toujours les yeux fermés elle attrapa le crayon de papier qu’elle avait posé au sol. Elle se pencha et se concentra son esprit sur ce qui devait se trouver derrière elle… Elle dit d’une voix assez faible, comme pour se parler à elle-même :




« Hm… La pluie qui tombe sur le sol sans obstacle chante des La et des Sol… Si je fais ceci : (elle tendit sa main gauche à l’extérieur, celle-ci se retrouva vite trempée) les sons deviennent plus aigus, un Si je dirais…
Oh, tiens, et si je fais ceci, qu’est-ce que cela donnerait ?
(elle lâcha son crayon et plaça également sa main droite à l’extérieur du dôme, un peu plus haut que la main gauche) Oh, une note beaucoup plus haute, un mi peut-être… »



__Elle rentra ses mains, glacées par l’eau de pluie et les essuya avec le revers de son tee-shirt. Ce n’était que de l’eau après tout, ça sècherait... Elle ouvrit les yeux pour retrouver le crayon qu’elle avait lâché. Il était aux pieds d’Yridd Simudar. Elle s’étendit pour attraper le crayon et effleura une cheville du professeur.
La petite ne s’en aperçut même pas… Elle était trop occupée à écouter ce qu’il se passait derrière elle… Elle referma les yeux et commença appliquer de légers coups de crayon sur le papier.

Un son métallique, plein et grave. A différentes hauteurs du sol, mais relativement la même note de musique… Elle devina un toboggan et le coucha sur le papier.
Plus faiblement un autre son. Plus difficile à distinguer… Elle supposa que c’était du bois et qu’il s’agissait de surfaces inclinées. Elle les dessina de façon assez floue pour se donner le temps d’y réfléchir un peu plus…

Chaque ajout de lignes ou courbes sur le papier était ponctué par le Fa retentissant du tonnerre.

Une surface plane et horizontale… Un pont ou quelque chose comme ça…
Des choses assez droites à la consistance assez bizarre… qu’est-ce donc ?


__Kiyumi s’arrêta !
La pluie était moins forte, à moins que… Et si c’était elle qui commençait à perdre son acuité sonore… Oui c’était ça ! La pluie n’avait rien à voir là-dedans. Kiyumi était en train de perdre ses facultés. C’était la première fois qu’elle s’adonnait à cet exercice, la première fois qu’elle voyageait aussi loin sans bouger physiquement, la première fois qu’elle se détachait autant du monde… Plus encore que ce jour là…

Elle ouvrit brusquement les yeux, elle aperçut le dessin qu’elle venait de réaliser. C’était plus ou moins les éléments du parc de jeux qui se trouvaient derrière. Elle saisit avec précipitation l’ouvrage qu’elle venait de réaliser. Mais elle n’eut pas le temps de regardait en détail.

Epuisée, affamée et en état de choc (état dû à la brusque sortie de sa transe), elle lâcha son crayon, sa feuille et tomba lourdement sur les genoux du professeur.
Elle s’était évanouie…



♫ ☽
avatar
Kiyumi Tsukimura
Admin

Messages : 425
Date d'inscription : 10/09/2011
Age : 25

Voir le profil de l'utilisateur http://academieseiko.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une arrivée sans prétention... n°3 [PV Yridd] //Terminé//

Message  Yridd Simudar le Mer 14 Sep - 15:50

Dans un premier temps, la petite ne répond pas. J'ai dû encore dire des bêtises au vu du regard qu'elle pose sur moi. Une espèce d'interrogation sourde et perdue.

« Oh, moi vous savez... C’est complètement différent… »

En disant cela, elle change de position. Je la regarde faire tout en attendant la suite. Elle tend le bras vers un goutte, puis la dépose contre son coeur.

« Pour moi ce ciel semble avoir psychologie humaine… Enfin… Disons tout du moins que ça y ressemble assez… Il est en excès de quelque chose, que ce soit émotion ou sentiment, et il a besoin de s’en décharger sinon il imploserait... »

Dehors le temps semble continuer son cours sans se préoccupé de nous. La pluie se déverse toujours avec intensitée tandis que les éclairs zèbrent le ciel et que leurs cris explosent de toute part à la fois. Et comme pour répondre à une prière silencieuse de l'orage, Kiyumi ajoute:

« Cet orage, c’est à la fois une entité et un esprit. Il possède un fond et une forme. Des pensées, des opinions, une mélodie. Vous devez l’entendre n’est-ce pas, la complainte de cette voute céleste… Toute cette musicalité qu’elle nous propose… »

Je ne dis mot. Je préfère la regarder. On dirait qu'elle est en quelque sorte en transe avec la nature.

« Hm… La pluie qui tombe sur le sol sans obstacle chante des La et des Sol… Si je fais ceci : les sons deviennent plus aigus, un Si je dirais…
Oh, tiens, et si je fais ceci, qu’est-ce que cela donnerait ? Oh, une note beaucoup plus haute, un mi peut-être… »

Oui c'est cela, elle est en transe. Je crois qu'elle ne s'en ai pas rendu compte. Tout en l'écoutant, je prend moi même conscience de l'environnement qui nous entoure. Cependant, je fais plus attention aux bruits que font les animaux plutôt qu'à la pluie.
Je ne la regarde plus vraiment, et je suis surpris quand je sens sa main effleurer ma cheville. Elle ne le remarque pas, et commence à dessiner quelque chose sur son petit calepin.
Puis, aussi soudainement qu'elle a commencée, elle s'arrête et semble se réveiller de sa torpeur. Et avant que je ne comprenne quoi que ce soit, elle s'évanouie et me tombe dessus.

" Oh bon dieu, qu'est ce qu'il se passe ? Il faut que je fasse quelque chose... Mais quoi ? "

Je suis totalement paniqué, je ne m'attendais pas du tout à cela. Il faut que je réagisse, et vite !
Malheureusement, il n'y a rien à faire tant que l'orage ne se calme pas un petit peu...
J'essaye d'installer Kiyumi du mieux que je peux, je l'enveloppe dans ma veste et la garde contre moi pour la réchauffer un tant soit peu. Je la regarde alors. Elle semble si paisible comme cela. Un sourire ce dessine sur mes lèvres. Bien vite, je m'assoupis.

Je me réveille aussi rapidement que je me suis endormi. La pluie s'est arrêtée ! Je vais pouvoir la ramener à l'Académie. La petite dort toujours. Tant mieux. Quand elle se réveillera, elle sera dans un lit bien chaud.


Après plusieurs minutes d'une marche difficile, du fait que je la porte sur mon dos, nous arrivons enfin devant les grilles de l'Académie. Le concierge nous laisse entrer après que je lui ai expliqué la situation en quelques mots.
J'emprunte les longs corridors qui mennent aux dortoires des élèves. Enfin, j'ouvre la porte de la chambre n°303 où dort Kiyumi.
Tout en lui passant son pyjama pour qu'elle soit au sec, je regarde ailleur. C'est dans ces moments là que je suis heureux que mes automatismes reviennent. Enfin, je la glisse dans son lit. Je m'assois un moment sur chaise non loin de là et je la regarde dormir. Avant de m'en aller vers ma chambre, je dépose un dernier baiser sur son front.

" Fais de beaux rêves, princesse... "







Fin du RP 'Une arrivée sans prétention...'

avatar
Yridd Simudar
La vengeance avec une cigarette au bout des lèvres

Messages : 226
Date d'inscription : 11/09/2011
Age : 29
Localisation : Finlande

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une arrivée sans prétention... n°3 [PV Yridd] //Terminé//

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum