Une entrée pas ordinaire [PV Ciel] //Terminé//

Aller en bas

Une entrée pas ordinaire [PV Ciel] //Terminé//

Message  Akemi Hanasaki le Jeu 12 Jan - 0:04

En cette fin d'après-midi, il allait passer une mauvaise fin de soirée. Regard dans le vide, la tête qui explose. Ou plutôt va exploser. Lui qui avait mangé dans un restaurant, puis, prit une cigarette dans le stationnement et reprit la route. Pour aller nulle part à vrai dire. Il se frayait un chemin sur les trottoirs, regardant les ferrailles d'argents rugir aux arrêts. C'était drôle autant de monstres sur une route. Akemi esquissa un sourire maussade. Jamais, il n'avait conduit depuis la mort de son père. À quoi bon ? Il s'estimait un danger public, il l'était quand on le stressait beaucoup. Trop souvent, l'adolescent avait failli prendre un poteau au volant de la vieille Accord de sa pu... mère. Il soupira à ce souvenir. À peine, sa destinée de choisi, Kemi quittait son monde. Ces tavernes, ces boites de nuits, ces rues de néon et de soleil, son appartement à son ancienne académie, sa vie solitaire et tumultueuse. Tout ce qui lui faisait un monde illusoire, le contemplait, le chérissait, leur redonnait cet amour bidon. Le futur étudiant vira, suivant une courbe et s’arrêta sur le gravier, l’accotement peu importe de quoi il s’agissait. Ses mains enlevaient ses écouteurs, qu’il plaça sur sa nuque puis les remit. Simplement pour entendre la rumeur de la foule qui accourait vers ce terrain. Un immense terrain, aux portails de fer. Sur ses oreilles, le rouquin remit sa musique. Dans sa tête, la musique à fond dans son walkman. Des feuilles dansantes sous ses bottines. Des phares qui illuminent l’asphalte. Des voitures qui s'allumaient dans les sationnements adjacents. Et la foule, les gens, les étudiants qui marchaient par groupe ou solitaire. Habituellement, même poussé à l’extrême ces voix mystiques le faisait sentir heureux. Pas ce soir, pas aujourd’hui, il n’arrivait pas à couvrir le ronronnement de la voix, ni les vibrations qui semblaient vouloir renverser la foule. Ça l’indifférait. Ça ne l’amusait plus, la musique l’emmerdait. Fallait le dire, l’année scolaire débutait pour lui. Ça ne l’enthousiasmait pas trop. La seule idée qu'il eut de géniale, c'est de revêtir un jeans et un t-shirt blanc, prit la route, pour aller toujours nulle part. Sans retour vers une académie qui ouvrait ses portes depuis plusieurs années. Réputée même. Et lui le voilà avec comme bagages : Un sac à dos avec son passeport, des fringes, son portefeuille. Il regrettait déjà l'idée d'être, de se rendre ici, il le savait, mais n'y pouvait rien. Un coup de tête et voilà.

That’s not the way I want my story to end.
I don’t wanna be the girl that has to fill the silence.
The quiet scares me ‘cause it screams the truth.

C'est cela que Akemi ressentait. Trois phrases débiles, juste pour oublier cette académie. Il resterait seul, ce soir et les autres jours surement. Il se devait de tourner la page sur ses souvenirs : ses cuves et ses amours pas souvent catholique, où il sortait vainqueur la tête haute ou rampant, pleurant sur le sol poussiéreux de sa chambre. Un instant de réflexion... Nah, il ne le pourrait pas. Pas tout de suite. Un goût amer en bouche, il s'asseoyit dans les escaliers menant aux étages supérieurs.

Scrrrrrrrrich.

Il sursauta, resserrant ses ongles dans le tissu de son blue-jeans, tourna instinctivement la tête vers l’arrière puis la reporta sur le trou, le cœur battant. Il causerait un accident, c’est certain. Il ferma les yeux un instant, tant pis. Ses ongles lui douloient et ses phalanges sont blanchis tellement elles s’accrochent à ce morceau décousu au-dessus du genou, le décousant encore plus, puis le lâcha. Le serpent de couleurs vives, murmure incessant, excité, le pied sur la pédale d’accélération, augmenta sa cadence sous la pression environnante. L'entoura, on le pressa de question. Il eut juste envie de les envoyer écraser contre les murs. Ce fut à ce moment, que le rouquin remarqua que les tremblements ne venaient pas de l'extérieur mais que c’était elle qui le faisait trembler de tout son corps. Lentement, il regarda où il était. Tout était noir. Aucune pancarte pour lui indiquer s'il était bien dans le bon établissement. Akemi ne voyait rien, ni les lampadaires, rien que des lumières floues ni les traits des gens, rien que des voix déformés, sadoniques qui délimitent son environnement. Il ferma les yeux à nouveau, son corps tremblant, il se cala vers l’arrière, le dos contre une bosse ronde. Retour à la case départ, la tête lui tournait encore, sous la dernière dose. Dix minutes s’écroulèrent ainsi.

Ses paupières s’ouvrirent enfin, un silence nouveau fit son apparition il cligna des yeux et leva la tête, regardant à ses côtés. Personne n’est là à part un drogué, les gens ont fini par le laisser en paix...On dira à partir de maintenant que le nouveau venu est un drogué fini. Ouais, ça sera ça qui serait mieux pour lui. Cette pensée le fit sourire, c'était une foutue entrée. L'étudiant haussa les épaules, enleva d’un geste rageur descendit son casque sous sa nuque, arrêta son walkman. Voulut le lancer au loin et se ravissa, une nausée soudaine lui tordit l’estomac. Ce n'était pas le moment. Akemi se releva avec lenteur, s'appuyant à la rampe. Il se tourna et regarda les escaliers derrière lui. Peut-être une fenêtre et de l'air frais au bout. Allez, une marche, deux marches. Akemi les comptait en se tenant à la rampe pour ne pas glisser. Il leva les yeux vers le haut. La moitié et encore ?! À chaque pas, il semblait se rallonger, interminable. Il gémissait un coup, son sac et sa valise lui semblaient plus lourd à chaque enjambée. Lentement, Akemi se laissa glisser contre l'un des marches et s'y assit, la tête entre les mains.

Ça sufft l'escalier. T'as gagné... gémissa-t-il.

Son corps tremblait encore une autre fois, il avait froid dans ces stupides escaliers. Et puis... bientôt, elle sera fini, il la sentait ressurgir d'entre ses entrailles. Une question de temps. Maudite seringue, bonheur illusoire.
avatar
Akemi Hanasaki

Messages : 49
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Laissez-moi dans mon paradis troublé.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une entrée pas ordinaire [PV Ciel] //Terminé//

Message  Ciel Hinori le Jeu 1 Mar - 17:24

La journée commença... Bonne nuit en perspective, le ciel était dégagé et la lune se levait... La jeune fille s'éveilla en douceur, la porte du placard s'était entr'ouverte et une couverture était posée sur ses frêles épaules... Une âme bienveillante aurait-elle compris où vivait la jeune fille ? Peut-être, et dans ce cas Ciel se devait de la remercier... La jeune fille se leva, choisi ses vêtements avec soin pour une fois, elle n'était pas pressée puisque tout le monde dormait... Une fois ses habits choisis, un tee-shirt à manches courtes noir et une jupe en jean noir, Ciel se précipita silencieusement dans le couloir... S'arrêtant à chaque fenêtre pour regarder la lune, elle s'arrêta au dessus des escaliers... Elle courut dans l'escalier, heureuse que son jour soit enfin là... Ciel se fiche de ne pas dormir, la lune lui suffit pour se sentir bien... La baie vitrée en face de l'escalier donnait sur la cour vide à cette heure, mais la jeune fille trébucha sur une silhouette dans l'escalier, un garçon qui semblait avoir son âge... Peut être un peu plus vieux qu'elle... Ciel s'agrippa au jeune homme et se retrouva par terre... Se relevant avec difficulté, elle vint s'appuyer contre un mur et se retrouva à gauche de l'escalier et à droite de la baie vitrée... Il semblait drogué avec je~ne~sais~quelle~chose~d'origine~douteuse et était très pâle...


Excusez-moi, ça va ? Vous ne vous êtes pas fait mal ?

Allait-il se réveiller ? Sûrement... Mais la jeune fille s'en voulait quand même d'avoir percuté ce garçon alors qu'il ne lui avait rien fait... Enfin bon, ce n'était pas son problème après tout... S'asseyant dos au mur, Ciel attendit que le jeune homme se réveille
avatar
Ciel Hinori
Que veux-tu à une âme perdue ?

Messages : 121
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 19
Localisation : Ici, nulle part, perdue dans ses pensées

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une entrée pas ordinaire [PV Ciel] //Terminé//

Message  Akemi Hanasaki le Sam 3 Mar - 19:05

Bam.Boum.Bam.Boummmm. boummm. Bammm. Un cœur ? Son cœur qui battait dans la tête. Mouais. Il réprimait un haut le cœur, en déglutinant péniblement. bam boum bam boum boum bam. Maudite drogue. Sa respiration devenait difficile. Il se mit à tousser comme si sa gorge était obstruée par une quelconque main. Son pouls s’accélérait et le sang lui battait aux tempes. Pas de douleur encore, ses doigts se crispèrent à ses jeans. Bang Bang Bang… Un fusil ? Il ouvrit à demi ses paupières. C’est à peine si le mur en face ne lui tombait pas dans la figure. Le même bruit, beaucoup plus proche. Toujours trop même. Sa toux s’arrêta finalement mais ses membres tremblaient souvent. Quelque chose l’écrasa, l’oppressa contre les marches. Il crut que ses os avaient été opprimés par un éléphant tant que la douleur ressurgissait dans tout son corps. Qu’il allait mourir aplati comme une crêpe. L’air sortit de sa gorge, ça le laissa en deux, le souffle court. Ses yeux grands ouverts, fixait une… tête mordorée… Sa vue restait encore embrumée. Il pouvait à peine savoir si la personne devant elle était masculine et féminine. Rien que du noir, du blond, du bleu… Un visage flou. On lui parlait. Pourtant ça lui résonnait à ses oreilles :

«Vouuus nnnnn’êteeeess poooooooooo faiiiiit malllllll ?»

Il clignait des paupières bêtement. Reprit lentement son souffle. Quoi répondre à cela après avoir été essoré dans les marches ? Rien du tout. D’ailleurs, c’était elle, lui peut importes qui lui avait foncé dessous. Il aurait pu l’engueuler. Ça ne lui tentait pas. Sa tête le faisait souffrir, son corps était d’une lourdeur quasi-oppressante. Il se mit à quatre pattes avant de se relever très lentement, puis s’appuyait de toutes ses forces à la rampe. Ça serait stupide de mourir encore une troisième fois. Il devrait se faire une raisonnnn. Il secoua la tête et évita de regarder la lueur de la nuit. Elle l’aveuglait tellement trop. Sa tête lui donnait le tournis, il vacillait à gauche et à droite. La douleur s’éveillait peu à peu, lui mettant des larmes translucides dans le regard.

« Je vais bien. »

*Connard, connarde…*

Pourtant, ça sonnait déjà faux à son oreille. Trop creux. Il devait lui demander quelque chose. Pas vrai ? Quoi ? C’était quoi qu’on disait ? Il ne s’en rappelait même pas. C’était con. Rien ne lui venait à l’esprit alors que sa bouche s’ouvrait et se refermait mécaniquement. Après un long moment d'hésitation.

«Toii ?»

Un petit sourire mince. Mais il ne pouvait pas voir à quel point, ce sourire ressemblait plus à un rictus déformé. Ça lui pinçait dans les joues. Faible pour les faiblards.
avatar
Akemi Hanasaki

Messages : 49
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Laissez-moi dans mon paradis troublé.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une entrée pas ordinaire [PV Ciel] //Terminé//

Message  Ciel Hinori le Dim 4 Mar - 14:45

S'endormant à moitié, Ciel attendit plus ou moins patiemment que l’autre se réveille… Enfin il ouvrit les yeux et se releva en s’appuyant contre la rampe… Ciel s’en voulait mais le mal était fait… Mais quelle idée aussi d’aller dormir dans les escaliers… La jeune fille le voyais vaciller et sentais qu’il n’était pas bien… Pourtant il disait le contraire… Son corps semblait faible… Il vacillait dès qu’il bougeait un muscle… Ciel fut prise de nausées violentes à cause de sa chute, la lune s’était retirée derrière un nuage laissant la jeune fille à des illusions… Des projections de son passé grandeur nature… Crées par la lune pour la troubler d'avantage...


Ne me laisse pas… Ne m’abandonne pas comme ça

Quelques minutes plus tard, en voyant le monde tanguer Ciel se releva et s’approcha du jeune homme roux… Plusieurs fois, des phrases incompréhensibles sortaient de sa bouche… Et puis enfin, un mot… Qui n'avait aucun sens d'ailleurs


«Toii ?»


Moi ? Quoi moi ? Qu’est ce que j’ai fait moi ?

Elle partit dans une rage incontrôlable… Se croyant ailleurs, s’attaquant à une autre personne que celle qu’elle avait en face d’elle… Transposant l'image de son ami à la place du rouquin... Pour qui se prenait il ? Ciel ne savait plus où se mettre… Sachant que sa réaction était exagérée, elle ouvrit la fenêtre et mit le nez dehors… Le vent frais lui fouettait le visage, Ciel frissonna... Ça faisait longtemps... La lune réapparut et Ciel se calma... Elle ne s'était pas mise dans cet état depuis longtemps... C'était la deuxième fois... En 5 ans, elle ne s'était jamais autant remise en question... Alors pourquoi aujourd'hui... Surtout avec un drogué pour seule compagnie...
avatar
Ciel Hinori
Que veux-tu à une âme perdue ?

Messages : 121
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 19
Localisation : Ici, nulle part, perdue dans ses pensées

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une entrée pas ordinaire [PV Ciel] //Terminé//

Message  Akemi Hanasaki le Dim 4 Mar - 21:48

P ourtant, malgré ses mots bredouillés. On lui criait dessus. Le rouquin ne bougeait pas. Ne cillait plus. Il remarquait que sa vue s’améliorait petit à petit. Il regardait fixement la petite blondasse à ses côtés. Le mur trouée de blanc... Non de gris, nuances de gris et de trous. Trous comme sa mémoire, sa saleté de vie. Il s'était plutôt attendu à ce que cette silhouette s'enfuit loin de lui. Comme tous les autres. À croire qu’il avait encore tout faux. Elle hurlait pour un simple mot. Il ne l’avait pas jeté sur un mur, pas étranglée. Non rien. Il aurait pu le faire. Maintenant. Mais non, rien que bouger ne le ferait plier en deux. Sa tête lui faisait mal, ça cognait de tous les bords. Qu’on la fait taire. Faire taire cette voix. Criarde. Aigüe. Moche. Pour se faire remarquer. Oui... Qui lui rappelait trop de choses du passé... Il cligna des paupières. Il avait toujours été le feu et la glace. Deux contraires alimentés dans un corps, ça créait des mélanges parfois explosifs. Il allait encaisser, simplement. Parce qu'il ne saurait pas parler. La débarque allait venir après. Il la revoyait. Du moins, seulement sa chevelure nacre et son sourire. Un rouge trop éclatant qui dessinait ses lèvres. Sourire triomphant quand elle avait su qu’il la quitterait. Qu’elle savait qu’il ne lui volerait plus son portefeuille. Un rire dément résonnait jusqu'à ses oreilles. Un autre plus sinistre. Son regard se fit encore un peu haineux de la savoir à son esprit. Où était-ce tout simplement lui qui n’avait pas encore comprit la situation ? Il portait instinctivement ses mains à ses oreilles pour arrêter le vacarme que produisait la pétasse. Allez égosille-toi. Crier plus fort, encore jusqu’à ce que les murs tremblent. Pour se faire remarquer. T’as pas manqué la manœuvre. Non, simplement parce qu’il avait déclaré simplement un « toi » minable parce que rien ne sortait de sa gorge, les mots restaient confusément dans sa tête. Il remarqua qu’elle n’était plus là. Plus en face de lui à lui cracher sa haine. Il descendit lentement ses mains à la rampe. Froide. Il les sentait encore un peu trembler, un peu moins. Il aurait pu aimer cette voix si elle ne lui rappelait pas celle de sa mère. Si elle ne lui avait pas craché à la figure sans raison. Il avait envie de rire. Rire de sa situation merdique. Tant qu’à y être. Non, il ne savait pas vraiment s’il le devrait. Une partie de son cerveau le traitait de minable alors que l’autre s’acharnait sur la blondinette. Sa tenue... elle était moche. De noir vêtu. La sienne ne devait même pas inspirer confiance. Il reniflait en silence. Elle devait porter un parfum. Parce qu’une effluve lui effleura le nez en même temps que le froid. La conne, elle avait chaud en plus de l'avoir insulter ?! C'était pas discret. Ses jambes franchissaient finalement. Il était là et la douleur le fit s’écraser contre les marches. Il se força à respirer. Il gémissait. Ses yeux ne quittaient pas la silhouette de la blonde. La petite chose. Elle allait être traumatisée.

«« Tout ce que je peux sentir c'est ton parfum qui empeste.... T'es même pas capable de dire si tu vas bien, ni même comment tu t'appelles ?!! »

Il éclata d’un petit rire inaudible. Un rire qui venait de l'intérieur, franc. Ni saccadé, ni forcé. Merde que ça faisait mal. Il se mit à tousser. Il finirait par recracher son repas, mais il n'avait même pas mangé ce soir. Simplement... sa seringue. À deux reprises. Et cette fille sans nom. C'était pitoyable. Il était misérable. Peut-importe. Elle finirait par débarrasser le plancher d'ici quelques temps.
avatar
Akemi Hanasaki

Messages : 49
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Laissez-moi dans mon paradis troublé.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une entrée pas ordinaire [PV Ciel] //Terminé//

Message  Ciel Hinori le Lun 5 Mar - 8:44

Un mal de crâne infernale transperça la jeune fille de part en part... Elle ouvrit les yeux et regarda autour d'elle... Rien, le vide intersidéral... Puis d'un coup, tout s'arrêta, Ciel se retrouva les fesses par terre sur une marche, le dos aux escaliers, prête à basculer... S'agrippant à la rampe, elle ne comprenait plus rien, la tête lui tournait et elle voyait que son comportement avait changé quelque chose dans le regard du rouquin mais quoi, elle n'était pas sure de vouloir le savoir... La jeune fille comprit alors que c'était sa faute encore une fois... Il avait l'air de plus en plus mal en point quoique il semblait recouvrer ses sens... Il était d'usage de s'excuser non ?


Excusez-moi

Ces mots sonnaient horriblement faux, trop protocolaires, trop superficiels... Rien de tout ça ne ressemblait à Ciel... Et pourtant c'est ce qu'on lui avait toujours dit... Excusez-moi... Ces mots n'ont aucun sens, ça ne sert a rien de "s'excuser"... Mais autant repartir sur de bonnes bases... Ciel prit sur elle comme d'habitude et s'excusa comme d'habitude...


Je m'appelle Ciel... Et vous monsieur le drogué ?

Un sourire faux qu'elle connaissait par coeur s'étala sur son visage... "Arrête ça, arrête tout de suite, ne sourit pas si tu ne veux pas... ARRÊTE"... Mais c'était juste plus fort qu'elle, tout le monde voulait croire que ça allait bien pour la délaisser et vaquer à ses occupations... La jeune fille allait voir si ça prenait avec lui... Sûrement que oui, il n'allait pas s'encombrer d'une petite peste qui venait de l'engueuler pour quelque chose qu'il n'avait pas fait... Dans le meilleur des cas il la croirait folle... Dans le pire, il voudrait en connaitre la raison... Pour un peu qu'il ne soit plus drogué...

Et d'ailleurs, pourquoi ça vous intéresserai de savoir si je vais bien ou pas... Vous servez vos intérêts non, alors ne vous occupez pas de moi

Elle sortit en une phrase toute son incompréhension et tout sa rancoeur à l'égare de l'égoïsme... Il ne semblait pas différent des autres... Juste un peu plus fou...
avatar
Ciel Hinori
Que veux-tu à une âme perdue ?

Messages : 121
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 19
Localisation : Ici, nulle part, perdue dans ses pensées

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une entrée pas ordinaire [PV Ciel] //Terminé//

Message  Akemi Hanasaki le Lun 5 Mar - 22:50

Jamais. Ne jamais faire confiance à un imbécile. Quel qu’il soit. On ne savait jamais ce qu’il pouvait tramer. Il avait été imbécile de dire cela. Et Foutaises. Qu’elle aille ailleurs, si sa présence lui soulevait le cœur. Qu’elle bascule dans le vide et se casse le crâne. De toute manière, il ne pouvait rien faire. Il l’entendit s’excuser. S’excuser de quoi de sa stupidité ? De l’avoir subitement réveillé de son long coma. Rêve en couleurs. Excuses pour rien, Akemi en avait rien à cirer. Ses mots, il ne les écoutait même pas. Pas les piques surtout. D’ailleurs, il n’avait même pas besoin qu’on lui rappelle son état. Un soulèvement de cœur, lui enleva toute réflexion à ce moment-là. Il réussit à arrêter l’hémorragie nauséeuse dans sa gorge. Il la ravala péniblement. Il aurait du se la fermer. Allez gerber ailleurs, sur sa robe tiens. Pour le fun... Non franchement, les bases étaient déjà venimeuses. Pas le moment d'empirer le tout, Akemi. Bien que ça l'amuserait bien de voir, l'air dégoûtée sur le minois trop fillette de la dite Ciel. Qui nommerait ainsi son enfant. Surement pas lui. Bref, droguée toi même avait-il envie de répondre. Simplement parce qu'elle l'énervait. Qu'il s'énervait et qu'il finirait par vomir sur les marches, ça serait bon pour la faire partir. Son nom ? Pas besoin qu'elle le sait cette petite écervelée.

«Killar.» menti-il. Joli jeu de mots, si on le comprenait assez bien.

C'est ce qu'il eut le temps de répondre à son stupide sourire des reines des bécasses. Cette fois-ci, il tourna la tête, qui penchait dangereusement vers le côté, il finirait par frapper le béton froid. À bout de bras, en coude de push-up lamentables, il ne put s'empêcher de gerber sur le sol. Une traite, il vidait ce qu'il avait dans ses tripes. De la bile douteuse. Le rouquin, se releva péniblement, s'assit dans les marches, buta contre son sac. Faillit tomber dans son dégât. Du revers de sa main, il s'essuya le reborde de ses lèvres. Il ne prendrait pas d’héroïne pour cette semaine c'était décidé. Une drôle de tâche régnait maintenant à ses pieds. Ça l'aurait presque fait rire, si la démone n'était pas revenu le piquer.

« Parce que tu trouves qu'on est mieux tout seul... avec notre misérable vie ? Que j'ai pas le droit de savoir ce qui va pas chez toi ?! Ben, c'est ça, assume. Assume ma présence. Sinon dégage. »

Il se tut dardant son regard dans le ciel. Le sien sans émotions, froid. Impassible. Parce qu'il sentait que ça ne tournait pas rond chez aucun des deux. Parce que son réveil avait été brutal, il aurait mieux été tout seul. Comme depuis son enfance. Depuis qu'on le payait pas pour avoir sa compagnie.
avatar
Akemi Hanasaki

Messages : 49
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Laissez-moi dans mon paradis troublé.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une entrée pas ordinaire [PV Ciel] //Terminé//

Message  Ciel Hinori le Mer 7 Mar - 0:50

Des mots... Aux yeux de Ciel ça n'a aucune valeur... Elle n'est jamais sincère que quand elle écrit... Alors les paroles, foutaises... C'est n'importe quoi cette histoire d'apprendre à parler avant de savoir écrire, les bébés n'apprennent à parler que pour se plaindre... Strictement inutile, futile, dérisoire... Mais la stupidité des gens est sans limite... "Moi je, moi j'ai, moi je veux" c'est tout ce qu'ils savent dire... La jeune fille jeta un coup d'oeil au rouquin qui avait rendu son truc douteux... Mais il ne semblait pas tout à fait comme les autres non plus, Ciel lui trouvait une drôle de tête en plus de son état... Il semblait ne pas apprécier du tout la jeune fille... Ciel soupira, qu'est ce qu'elle y pouvait après tout... Encore des mots, mais cette fois un seul... Un nom semblait-il... Celui de l'autre ? Peut être... Mais ça sonnait faux... Très faux, trop faux...


Vous mentez mal

Ciel s'assit contre la vitre glacée, posa son front contre le verre et laissa libre court à sa rage, le froid en canalisait une partie et sa musique résonnait en elle pour calmer le reste de son corps qui menaçait de se rebeller... Elle voulait se faire mal, se releva brusquement, elle ouvrit la fenêtre et regarda en bas... Non, pas maintenant... Des mots la stoppait encore dans son élan... Une phrase... Remplie de souvenirs, pas des siens mais de ceux du jeune homme... Une fois encore elle n'aurait pas dû ouvrir sa grande gueule pour parler trop vite... Toujours ces horrible mots... Ces phrases désarticulées qui n'avaient ni queue ni tête...


Votre présence ne me dérange pas... Mais je n'ai pas l'habitude qu'on s'intéresse à moi de la sorte c'est tout... J'assume très bien ce qui se passe et ne vous imposerais pas ma présence... J'arrêterais seulement de parler...

Ciel n'avait même plus envie d'être désagréable... Sa tristesse passée, la mélodie s'évapora dans les lambeaux de sa mémoire... Encore... Cette fichue suite de notes ne daignera donc jamais rester auprès d'elle pour la consoler...


Non, attends ! Reste encore un peu !

*Ne m'abandonne pas*... Parler comme ça à un fragment de son âme... Comme si c'était quelqu'un d'autre... Jamais elle ne l'avais fait en public... Jamais elle n'avait autant souhaité que sa douleur revienne pour l'entendre à nouveau...
avatar
Ciel Hinori
Que veux-tu à une âme perdue ?

Messages : 121
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 19
Localisation : Ici, nulle part, perdue dans ses pensées

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une entrée pas ordinaire [PV Ciel] //Terminé//

Message  Akemi Hanasaki le Mer 7 Mar - 2:16

Mensonges. Oui, des mensonges, même à une inconnue et alors. Il mentait toujours quand on le prenait la main dans le sac. Qu’il ne voulait pas parler de lui. Alors quand Ciel lui disait qu’il mentait très mal, un sourire narquois se dessina sur ses lèvres. Il avait soif. Très soif même. Il n’avait rien bu depuis des heures. Des points noirs voguaient, dansaient dans la pénombre devant son regard. Peu importe où il les posait. Elles apparaissaient. Petites tâches qui l'étourdissaient. Effet pointillé. Sa tête lui tourna encore. Son pouls s'accéléra encore toujours plus. Même assis. il se sentait pas bien. Étourdi tout seul, vacillant encore. Il déglutit péniblement sa salive. Sa dose n’avait pas été forte. Il avait déjà été malade… Le cœur déboussolé, entre ses côtés. Il essayait de le ralentir en respirant longuement. Expiration et inspiration, c’est tout ce qu’il faisait. Dans le froid, dans l’odeur nauséabonde qui jonchait le plancher. Le froid ? Oui, c’est à peine s’il n’avait pas reconnu ses tremblements tant son premier état l’avait préoccupé. Il remonta ses genoux sous son menton et pencha sa tête par reflexe. Il avait envie de dire à Ciel de fermer la fenêtre, simplement parce qu’il ne se sentait pas au meilleur de sa forme. Peut-importes s’il l’aimait réellement ou pas. Surement qu’elle ne l’écouterait guère. Sa chaleur, ses tremblements ne cessaient de le secouer comme une poupée de chiffon.

« Je m’en fout… Mon prénom est laid… C’est Akemi… Joli crépuscule. C’est rien que des teintes, un crépuscule. Ça disparait trop vite… »

Aussi loin qu’il s’en souvenait maintenant… Il avait toujours détesté son prénom, mais n’en avait jamais fait pas, si ce n’est dans ses moments de non lucidité. Surement comme en ce moment, où le froid lui traversait les os. L’adolescent se coucha sur le côté, sur une marche, sur la marche qu’il dormait avant la rencontre. Cette rencontre étrange. En position fœtale, les bras entourant ses genoux à moitié dépliés. Il ferma les yeux, laissant le son se percuter contre son oreille. Ainsi, il ne la dérangeait pas… D’accord, elle ne l’aimerait donc pas s’il se montrait trop persistant. Il se taira aussi alors.

« J’accepte…. Si tu as quelque chose, tu dis… Même si je suis de mauvais état… » dit-il d'une voix totalement pâteuse.

Accepter. Accepter quoi ? La condition, le froid ? Le tout, le fait d’avoir parlé à une inconnue. De jouer les hauts et les bas pour un rien. Pour un mot perdu. Pour s’obstiner, s’engueuler, se réconcilier. Comme ses anciens amis qui tenaient tant à sa santé, qui l’abandonnaient à son sort dès qu’il leur demandait de l’aide. Qu'ils aillent en enfer tous ceux-là... Lui même compris. Beurrkkk... Ça lui faisait étrange de penser à tout cela, alors qu’il désirait simplement arrêter d’avoir ces frissons. Sa tête allait exploser. Akemi n'avait pas d'analgésiques dans son sac. D’ailleurs, le sommeil finirait par le gagner, il se faisait assez tard aussi. C’est alors que le cri perçant de la blondinette le sorti de ses pensées lugubres. Ses yeux s’entrouvraient sur le champ. Il éclata d'un rire qui se tut brusquement, parce que sa gorge lui fit trop mal, puis toussa.

« Où veux-tu que j'aille. Je suis malade... »

Il remonta son regard vers le sien. Qui disait simplement : ''Tu ne vas pas me laisser là, si je reste ?’’
avatar
Akemi Hanasaki

Messages : 49
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Laissez-moi dans mon paradis troublé.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une entrée pas ordinaire [PV Ciel] //Terminé//

Message  Ciel Hinori le Mer 7 Mar - 5:38

Encore surprise par sa phrase, Ciel se retrouva face à la lune... Dans un autre espace ? Non... Pourtant elle n'entendait plus l'autre... Aurait il compris que les mots ne servaient à rien ? Non plus... Mais après tout ça n'avais aucune espèce d'importance, la jeune fille se retourna pour vérifier que je jeune homme allait toujours aussi "bien"... Ce qui n'étais pas le cas... Il tremblait, était de plus en plus pâle... Le pauvre... Qu'est ce qu'elle pouvait bien faire... Un courant d'air lui caressa le visage... Ciel revint quelques secondes à la fenêtre puis la ferma... Un mal de crâne l'envahit alors et elle ne parvenait plus à réfléchir... Puis l'autre entama la plus longue phrase de la soirée... Il parlait enfin à Ciel de lui...


Moi je le trouve très beau ton prénom Akemi... Le crépuscule est éphémère mais ça réconforte toujours les gens comme vous de voir des couleurs dans le ciel

Une esquisse de sourire sur son visage tordu de douleur lui donnait une tête de torturée mais elle s'en fichait... Pour une fois qu'elle ne mentait pas... Ciel vit Akemi s'allonger sur une marche... Il n'avait vraiment pas l'air bien... La jeune fille remonte rapidement et alla chercher sa couverture qu'elle passa ensuite sur les épaules d'Akemi...


Tiens, et si tu as besoin de quelque chose demande moi

La jeune fille avait un trou de mémoire atroce... Elle ne se souvenait que de quelques mots prononcés par elle-même... Quelques mots qui n'avaient aucun sens pour les autres mais tellement pour elle, si seulement elle pouvait se souvenir... Et Ciel se laissa envahir par le désarroi, elle avait parlé a voix haute ?!... La jeune fille tenta de se souvenir encore une fois de ce qui s'était passé... En vain, toute trace de ce court laps de temps s'était effacé... Mais elle sourit légèrement, c'était peut être mieux comme ça après tout... Encore des mots, surprise la fillette se retourna vers le jeune homme et le sentit étrange... Mais la phrase qu'il prononçait l'était encore plus... En y réfléchissant, elle ne l'était pas autant que ça, surprenante certes mais contrairement à ce que la fillette pensait pas vide de sens du tout...

Nulle part c'est vrai, excuse moi

Il la regardait avec insistance, la jeune fille fixa ses yeux verts et se demandait s'il la comprenait... "Que tu partes ou pas, ça n'a pas d'importance, maintenant je serai là pour toi"
avatar
Ciel Hinori
Que veux-tu à une âme perdue ?

Messages : 121
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 19
Localisation : Ici, nulle part, perdue dans ses pensées

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une entrée pas ordinaire [PV Ciel] //Terminé//

Message  Akemi Hanasaki le Mer 7 Mar - 23:12

Un tissu, une voix rassurante. Ça faisait longtemps qu’on ne lui avait pas parlé doucement. Sans méchanceté, sans rires dans le dos. Les dires de Ciel sonnaient mi-doux, mi amère à son oreille. Malgré tout il n’y croyait pas vraiment ? Un petit peu… On lui avait si souvent ôter la dignité dans tous les sens du terme. Pourtant, ses mains s’agrippaient à la douillette, chaude. Apaisante. Qui avait dû… ressentir de nombreuses fois les émotions de la blondinette. Il ne voulait même pas savoir le vécu de la couverture… Il secouait la tête, dodelinant. C’était comme si toutes les vapes de son corps réagissait. Soit à la drogue, au froid à ces paroles. Une buée passa dans son regard en voyant les yeux de Ciel... Le message qu’il croyait avoir aperçu l’émouvait. Sa lèvre se mit à trembler. Il détourna la tête pour ne pas qu’elle voit la brillance dans ses yeux. Des blessures toujours trop ouvertes. Trop vives. Même s’il se disait que la drogue l’aidait à surmonter ses épreuves, bien la plupart du temps… Elle l’empirait. Il ne réussirait jamais à se débarrasser d’elle. Jamais. Il refoula ses larmes en battant bêtement des paupières. Il toucha le mur de ses doigts. Mur sans émotions, tâché comme lui. À l’intérieur. À l’extérieur. Ce qu’il regrettait les journées auprès de son père. Ne pas l’avoir assez connu. Simplement une histoire, des fois même pas le temps. Cellulaire. Toujours parti, toujours son travail. Travail qui tue les adultes… qui tue les mômes trop jeune. Qui tue le monde, le vrai monde. Le monde des drogués, de la prostitution. Le monde aquarelle, le monde de ses cauchemars. Ses rêves envolés. Ce qu’elle avait les yeux de son père quand enfant, il était malade. Il devait dérailler n’empêche… N’empêche qu’il regrettait de toujours agir en con.

« Merci… » s’entendit-il murmurer à demi-mots à son interlocutrice.

Silence. Un court silence réprobateur, qu’il brisa de sa voix. Voix brisée.

«Assis-toi… si tu veux... On dormira ensemble, assis. tiens... »

Il grelottait toujours malgré la douceur qui lui démangeait les bras. Elle avait raison, il n’avait plus nul à aller. La porte de la maison familiale lui était interdite. Le froid de la marche passait à travers son jeans. Il se bougeait un peu, se rassit. Ça ne ferait pas un bon lit. Lit de pierre, lit de marbre. La poussière l’éclaboussait et c’en était repoussant. Il passa son sac à dos, sur le côté, le jeta à ses pieds. Mort dans un bruit léger. Il se tourna vers elle, un mince sourire à la commissure des lèvres.

‘’Sinon, on se dit bonne nuit et on se reverra Ciel.’’

Affirmation même si elle sonnait plus comme une question dans ses yeux qui voulaient déjà se fermer... Malgré ses tremblements qui s'atténuaient graduellement, pendant que le sommeil le gagnait à chaque minute.
avatar
Akemi Hanasaki

Messages : 49
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Laissez-moi dans mon paradis troublé.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une entrée pas ordinaire [PV Ciel] //Terminé//

Message  Ciel Hinori le Jeu 8 Mar - 1:04

Le froid se faisait plus intense, ou alors ce n'était qu'une illusion ? La jeune fille renifla et se frotta les mains, jamais une nuit ne lui avait paru aussi glaciale depuis longtemps... Un éclair, une pensée malsaine par sa noirceur... Personne ne la croira jamais... Et pourtant... Pourtant Ciel sentait qu'elle pouvait lui faire confiance... Un mot murmuré, une promesse échangée... un silence pesant, le vide autour d'eux... Une sensation étrange envahi le coeur de la jeune fille... C'était ça "aimer" ?... Le froid gelait son visage et il fut impossible de remarquer le changement à l'intérieur d'elle... Elle se sentait bizarre, comme si il se passait quelque chose d'invisible... Une phrase, qu'elle perçu dans une espèce de brume qui l'isolait... Une phrase qui la frappa en plein coeur...


J'ai pas envie de dormir toute seule ce soir, toi non plus sûrement...

L'idée de rester encore seule la rebutait... La jeune fille observait le rouquin qui semblait légèrement mélancolique, aurait-elle encore dit quelque chose sans s'en rendre compte ?... Peut être, mais le mal-être d'Akemi ne venais pas d'elle, Ciel en avait juste été le déclencheur... La brume se dissipa, laissant son coeur en plein désarroi... Il n'était plus à la bonne place... Il était dans son front, dans sa gorge, n'importe où mais pas dans sa cage thoracique... Il se baladait... La jeune fille voulait mettre des mots sur ce qui se passait... Mais ce fut un échec total... L'amitié n'avait plus de sens et l'amour n'en avait jamais eu... Étais-ce l'un des deux ? Peut être... Ou pas... Mais quoi alors ?... Le rouquin se tourna alors vers elle, le sourire aux lèvres, ça faisait plaisir a voir... Déconnectée, la jeune fille n'écouta pas les mots et l'observait avec un regard un peu vide... Une lueur dans ses yeux... Un esprit de contradiction entre le corps et les sons... Akemi tremblait encore et semblait vouloir sombrer dans le sommeil...


Oui, bonne nuit, à demain

La fin de sa phrase se dissolu dans le temps... La fillette se blottit contre lui et quand elle fut réchauffée s'endormit aussitôt...

FIN
avatar
Ciel Hinori
Que veux-tu à une âme perdue ?

Messages : 121
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 19
Localisation : Ici, nulle part, perdue dans ses pensées

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une entrée pas ordinaire [PV Ciel] //Terminé//

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum