L'âme d'un piano est si douce... [Mono RP]

Aller en bas

L'âme d'un piano est si douce... [Mono RP]

Message  Nataku le Mer 11 Jan - 17:31

Le peu de bagages que possédait Nataku tenaient dans une valise. Il avançait d'un pas certain vers le bâtiment où il espérait y voir évoluer sa vie. Il marchait avec une certaine grâce dûe à ses origines, quelques peu incertaines de premier abord, et cela lui donnait un charisme et une attraction visuelle impressionante.

Il monta rapidement poser son unique valise, dans ce qui allait être sa chambre, avant de redescendre promptement. Nataku était animé par une pulsion dévastatrice. Il souhaitait trouver une certaine salle, alors il demande à une personne qui passait sur son chemin. On lui indiqua que ce qu'il cherchait se trouvait au fond du couloir. Il remercia vaguement la personne, trop pressé de parvenir à l'endroit tant désiré. Il s'arrêta un instant devant une porte. Un écriteau annonçait : Salle de Musique. Il était donc au bon endroit. Son coeur battait la chamade quand il posa la main sur la poignée pour découvrir la salle, qui selon lui, était la plus importante de l'Académie.

La porte s'ouvrit alors sur un nombre incalculable d'instruments de musique différents, tous soigneusement rangés dans des étuits ou posés délicatement dans un coin de la salle. Seulement, un seul intéressait Nataku. Il avança lentement vers le fond, mesurant ses pas, comme s'il voulait que la salle le reconnaisse, comme s'il l'apprivoisait. Il toucha alors l'objet de tous ses désirs : un piano. Il s'installa sur le tabouret, qui semblait ne pas avoir été utilisé depuis un moment, et posa ses mains sur le couvercle. Il y fit glisser ses doigts, comme pour sentir le piano et se présenter à lui. Il ouvrit le couvercle, mit l'index droit sur une touche. L'instrument semblait avoir été entretenu avec soin. Tant mieux, car Nataku allait souvent l'utiliser dans les mois à venir.

Ses doigts se mirent alors à bouger tous seuls. C'était comme s'ils connaissaient déjà ce piano, les notes s'enchainaient avec grâce et volupté. Elles lui venaient comme elles le voulaient, elles possaidaient une volonté propre et le résultat en était... Epoustoufflant de beauté. Le temps semblait s'être arrêté autour de lui alors qu'il jouait encore et encore la même mélodie. D'une certaine façon, il ressentait de la mélancolie en jouant ces notes, mais il ne pouvait se contraindre à arrêter. Il continuait car il avait l'impression qu'il allait se souvenir de quelque chose. D'un évènement important qu'il aurait vécu en Finlande. Des larmes coulaient le long de ses joues mais il ne s'arrêtait pas pour autant.

Ce n'est qu'à la nuit tombée, qu'il suspendit ses gestes au dessus du clavier. Il avait les doigts engourdis, ils le faisaient souffrir. Transporté dans un autre univers, il n'avait pas fait attention à l'heure qui tournait. Il referma le couvercle puis sortit lentement de la salle. Il retourna dans sa chambre dans un silence religieux. Les larmes qu'il avait versé plus tôt avaient collées sur son visage, elles le rendaient encore plus beau et attirant. Il ne répondait pas aux questions qui fusaient autour de lui, l'esprit étant encore ailleurs. Une fois la porte de sa chambre fermée derrière lui, il alla prendre une douche, puis, sans plus de cérémonie il se coucha. Cette nuit là, il allait rêver de beaucoup de choses, des souvenirs d'enfance dont il n'aura plus conscience le lendemain en se réveillant.
avatar
Nataku

Messages : 6
Date d'inscription : 09/01/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum